La meilleure façon de les combattre c’est de les frapper au porte-monnaie.

5 Déc

L’Etat français est immigrationniste. Mais il n’a pas les moyens de ses exigences pour réussir seul sa criminelle entreprise du « Grand Remplacement » de notre population. Alors, depuis des années, il délègue une partie de son travail de sape à ses petites mains maléfiques, les associations et autres organisations pseudo-humanitaires.

Cette imposture a longtemps fonctionné. En tout cas tant que les Français ont été aveuglés par l’apparente générosité de ces négriers modernes et par les maigres avantages fiscaux qu’ils pouvaient retirer de leur contribution financière à cette entreprise de destruction de notre civilisation.

Mais, depuis quelques mois, certains ont enfin découvert la supercherie. Et reconnaissons que nous les y avons beaucoup aidés ! Le résultat ne s’est pas fait attendre : le nombre de personnes déclarant soutenir une association a reculé et le montant des dons stagne. Une évolution inédite révélée par le baromètre de la générosité de Recherches et Solidarités, que La Croix a publié hier…

Alors que depuis une dizaine d’années le montant des dons déclarés augmentait significativement,
ils ont stagné pour la première fois en 2016 : le nombre de personnes ayant déclaré un don, sur leur impôt sur le revenu, a reculé de 4,2 %, selon la 22e édition du baromètre de la générosité, que le réseau associatif Recherches & Solidarités publie lundi 4 décembre en exclusivité dans La Croix.

Une situation quasi inédite pour Jacques Malet, le fondateur de ce collectif d’experts : « C’est une surprise, observe-t-il. Depuis vingt-deux ans que je suis ces données, je n’avais jamais vu ça, sauf peut-être en 1995 au moment des grandes grèves contre la réforme Juppé. Et encore, à l’époque, les chiffres étaient moins précis car ils ne permettaient pas de distinguer les dons aux associations et les dons aux partis politiques. »

Après avoir décollé au début des années 2000, le nombre de donateurs stagnait déjà, il est vrai, depuis près de dix ans. Mais, cette fois, le décrochage est net : en 2016, 5,28 millions de foyers fiscaux ont déclaré au moins un don aux associations sur leur feuille d’impôts sur le revenu, contre 5,51 millions en 2015.

De plus, ce résultat décevant se double d’un autre indice de mauvais augure : alors que depuis une dizaine d’années, le montant des dons déclarés augmentait significativement – avec une progression de 7,2 % en 2014, ralentie à 3,7 % en 2015 –, ils ont stagné pour la première fois en 2016, avec 2,488 milliards d’euros, souligne le baromètre.🗍

Cette double évolution défavorable est visible également dans les chiffres des associations. Le réseau Recherches & Solidarités a ainsi étudié les sommes collectées (impôt sur le revenu et ISF) portés aux comptes des 75 plus grosses associations qui collectent plus de 2 millions d’euros. Selon les estimations calculées par Recherches & Solidarités, le montant total des dons versés se situe« entre 4,4 et 4,5 milliards d’euros, pour l’année 2016 » et ce montant est lui aussi« sans évolution significative par rapport à 2015 ».

Dans ce tableau, les collectes réalisées par l’Église catholique résistent mieux. En 2016, les dons aux associations diocésaines ont augmenté de 1,3 %, mais le nombre de donateurs fléchit de 2,6 %. Parallèlement sans doute au rejet des penchants du pape François pour un accueil débridé des migrants !…

Bref, relève Jacques Malet, « le signal est suffisamment net pour nécessiter une prise de conscience des associations ». D’autant que peu d’éléments conjoncturels plaidaient pour de mauvais résultats cette année-là.

Au-delà, se confirme une tendance de fond, déjà connue : les associations font face à une vraie difficulté à renouveler les donateurs. Non pas que l’engagement des donateurs fidèles faiblisse. « Cette fidélité se mesure par la croissance continue du don moyen, qui atteint 472 € en 2016 contre 450 € en 2015 », note Jacques Malet. Mais ce bel effort est de plus en plus porté par ceux qui gagnent le mieux leur vie (et dont beaucoup sont engagés dans l’activité économique ou financière qui soutient les actions des gouvernements).

Ainsi, en 2016, 56,8 % des donateurs déclaraient un revenu net imposable de plus de 39 000 €. Logiquement, les retraités représentent plus de la moitié des donateurs : 22 % des donateurs ont entre 60 et 69 ans et 31 % ont 70 ans et plus. Mais on peut imaginer que les violences fiscales dont les retraités vont être les victimes depuis la dernière loi de programmation budgétaire vont en dissuader plus d’un…

Toutefois, signe d’espoir au sein des associations : les moins de 30 ans sont ceux qui donnent le plus par rapport à leur revenu, avec un « effort de don » de 2,4 % – soit un taux plus élevé encore que les plus de 70 ans (2,3 %). On retrouve là l’aveuglement de la jeunesse face à ce qu’on lui présente comme une générosité de l’accueil. À nous de leur montrer la face cachée et sombre des associations en question (Lire « Ce n’est pas parce qu’on ne nous en parle plus… » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/05/05/bulletin-climatique-quotidien-5-mai-2017-de-la-republique-francaise/).

Vous l’aurez compris, après être parvenu à montrer à nos compatriotes la collusion entre l’Etat et certaines associations dans leur entreprise immigrationniste et avoir obtenu qu’ils soient de moins en moins nombreux à écouter le chant des sirènes, il nous faut à présent obtenir une baisse drastique du volume des dons moyens. Comme il ne nous est hélas pas possible de refuser le paiement de l’impôt, refusons au moins celui du racket et frappons nos ennemis là où ça leur fait le plus mal.

Le porte-monnaie !*

Le 5 décembre 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Lire « Nouvelles des corsaires:MSF baisse les bras » : 

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/13/nouvelles-des-corsaires-msf-baisse-les-bras/

et aussi « Ne répondez surtout pas aux appels aux dons de MSF » :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/11/29/ne-repondez-surtout-pas-aux-appels-aux-dons-de-medecins-sans-frontieres/

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :