Le Sénat augmente le salaire de certains « grands » élus de… 40 % !

16 Déc

Le Sénat augmente le salaire de certains « grands » élus de… 40 % !

  • Le sénateur LR Pierre Cuypers hier au palais de Luxembourg.
    Le sénateur LR Pierre Cuypers hier au palais de Luxembourg. | Capture Public Sénat.

Les maires des villes de plus de 500 000 habitants, les présidents de Région et de Département vont voir leur salaire bondir de 40 %. Une belle augmentation qu’ils doivent aux sénateurs mais qui doit encore recevoir l’aval de l’Assemblée.

L’info est quasiment passée inaperçue. Sauf peut-être pour les principaux intéressés…. Lundi, au détour du débat sur le projet de loi de finance pour 2018, les Sénateurs ont voté un amendement autorisant une augmentation de 40 % du salaire des maires des grandes villes (500 000 habitants), et des présidents de Région et de Département.

Cet amendement a été porté par le sénateur Jean-Marc Boyer. Comme l’indique Public Sénat,ce dernier a défendu la création d’« une indemnité de sujétion spéciale » égale à 40 % de l’indemnité de fonction des élus concernés. Ce, pour compenser des « contraintes » subies dans l’exercice de leur fonction par les édiles.

Jusqu’ici, la rémunération d’un président de Région, d’un Département ou d’une très grande ville s’élevait à 5 512 €. Si l’amendement adopté lundi par le Sénat n’est pas retoqué par les députés, ce salaire pourrait donc être porté à 7 716 €.

« Compétences étendues »

Rapporteur du texte au Palais du Luxembourg, le sénateur LR Pierre Cuypers justifie ainsi cette augmentation : « après les réformes territoriales comme la loi NOTRE, les présidents de région ont vu leurs compétences augmenter avec l’économie, les transports l’aménagement du territoire. Les présidents de départements sont responsables des politiques de solidarité, de haute importance pour notre cohésion sociale ».

Pour Pierre Cuypers, « après les réformes territoriales comme la loi NOTRE, les présidents de région ont vu leurs compétences augmenter avec l’économie, les transports l’aménagement du territoire. Les présidents de départements sont responsables des politiques de solidarité, de haute importance pour notre cohésion sociale. »

Cet amendement n’est pas anodin. Et va surtout à contre-courant de la ligne tracée par le gouvernement. Comme l’a rappelé en juillet dernier le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, les collectivités locales sont invitées à réduire leurs dépenses de 13 milliards d’euros d’ici 2022.

Le Sénat doit encore valider au cours d’un vote solennel l’ensemble du projet de loi ce mardi. Ce sera ensuite aux députés de dire ce qu’il pense de cet amendement.

https://www.ouest-france.fr/politique/institutions/senat/le-senat-augmente-le-salaire-de-certains-grands-elus-de-40-5441376

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :