Le fantasme de l’expulsion des migrants illégaux.

20 Déc

Alors que les derniers sondages montrent qu’il regagne la confiance des Français nous allons vous révéler aujourd’hui la plus scandaleuse, la plus colossale, la plus effroyable, la plus catastrophique, bref la plus monstrueuse des impostures d’Emmanuel Macron : sa politique migratoire. Et lorsque nos compatriotes se réveilleront de leur hypnose…il sera trop tard.

Ils auront été remplacés.

Mais ils ne pourront pas prétendre qu’ils ne savaient pas puisque tout est écrit sur le blogue du CER malgré la Une du quotidien Le Monde, daté des 17 et 18 décembre, qui prétendait au contraire ceci :

La ligne dure ? La bonne blague…Jugez-en.

Déjà, tout au long de la campagne électorale pour l’élection présidentielle, le futur chef de l’Etat esquivait les questions embarrassantes sur le sujet, par rapport aux questions économiques, proclamant cependant son admiration pour les choix et les décisions de la chancelière allemande, Angela Merkel. Interrogé à ce sujet pendant l’été 2015 par une chaîne de télévision israélienne, il avait ainsi estimé que « si cela est organisé dans le bon ordre, de manière intelligente, c’est une opportunité pour nous« , osant même affirmer que  : « C’est d’abord notre dignité mais c’est aussi une opportunité économique, car ce sont ces hommes et des femmes qui ont des qualifications remarquables. » 

Nous savions déjà mais beaucoup ont appris depuis combien ce dernier argument n’était qu’un mensonge destiné à leurrer d’abord les Allemand mais aussi, depuis, les Français. Car combien de ces migrants innombrables qui ont envahi l’Europe depuis 2015 avaient effectivement «  des qualifications remarquables  » ? Si peu que cela ne vaut même pas la peine d’en parler. Sauf, bien sûr, en matière de terrorisme ou de violence sexuelle ! Mais peut-être Emmanuel Macron faisait-il références à ces dernières…

En réalité, le candidat d’En Marche ! faisait de « l’intégration » la pierre angulaire de ses propositions sur la question de l’immigration. Il proposait ainsi de « renforcer l’intégration en offrant à chaque étranger en situation régulière une formation linguistique » et d’ »inciter les communes à lancer des programmes locaux d’intégration« , mais sans plus de précision. Selon son habitude.

« L’immigration ne devrait pas inquiéter la population française […] elle se révèle une chance d’un point de vue économique, culturel, social« , affirmait Emmanuel Macron au magazine protestant « Réforme » début mars. Dans son programme, l’ancien secrétaire général adjoint de l’Elysée proposait donc de faciliter « l’immigration de la connaissance » en allégeant les procédures d’obtention des visas « talents« , de développer les visas de circulation pour les professionnels et de simplifier l’accès au marché du travail pour les étudiants étrangers titulaires d’un master en France. Mais on les attend toujours. Au lieu de quoi nous n’avons eu droit qu’à ceci :

 Et à cela :

Historiquement, le programme d’Emmanuel Macron en matière d’immigration était proche de celui de François Hollande en 2012. Certaines des mesures que le candidat avançait avaient même déjà été passées dans la loi. Ainsi, en ce qui concerne la promesse d’examen des demandes d’asile en six mois, une réforme a déjà été adoptée en 2015 avec un objectif de neuf mois d’attente maximum, contrairement aux six mois promis en 2012 par l’actuel président de la République.

Autre exemple, le plus intéressant ainsi que vous allez le découvrir, la « reconduite sans délai » des réfugiés qui n’ont pas le droit à la protection en France a déjà été ordonnée par une circulaire adressée par Manuel Valls aux préfets en 2014, les enjoignant à « s’assurer que des OQTF [obligation de quitter le territoire français] soient prises dès le refus opposé par l’Office français de protection des réfugiés et apatride (Ofpra) ». Nous avons pu en mesurer l’efficacité !

Beaucoup des propositions d’Emmanuel Macron en matière d’immigration s’apparentaient donc à celles du quinquennat précédent… A une différence près : le candidat d’En Marche ! ne mentionnait pas la régularisation des clandestins, un incontournable des programmes du Parti socialiste lors des précédentes présidentielles.

En d’autres termes, tout ce que nous venons de voir mène tout droit au projet de loi «  asile-immigration » qui est dans les tuyaux du gouvernement actuel et prétend mieux accueillir les réfugiés. Il constitue le volet  » générosité de l’accueil  » de sa politique. OU COMMENT SE FAIRE BERNER…

Au point pourtant de déclencher l’ire de Sonia Krimi, Franco-Tunisienne mais, malgré tout, député LREM, mardi 19 décembre ! On croit rêver.

Hélas, «  en même temps  » (selon l’expression macroniste désormais consacrée), le même gouvernement ne renvoie toujours pas chez eux les déboutés du droit d’asile et UN NOMBRE SANS CESSE CROISSANT DE MIGRANTS NE SONT NI RÉGULARISÉS NI EXPULSÉS. Ils continuent donc de s’ajouter les uns aux autres. Même si l’on s’efforce de réduire le délai de traitement des dossiers des demandeurs d’asile, délai passé de 24 à 14 mois sous François Hollande et qu’il est prévu de descendre à 9 ou 6 mois.

Et pour les expulsions, c’est autre chose!

On nous parle généralement de 15 à 20 000 expulsions par an (nombre que je vous mets au défi de pouvoir vérifier avec fiabilité). Pour augmenter le chiffre, on multiplie par exemple le nombre de Roumains expulsés, sachant parfaitement qu’ils reviennent systématiquement par la route ! Gérard Collomb, qui est un expert dans ce domaine, s’enorgueillit d’avoir fait expulser 14% d’étrangers en plus. Un  chiffre, en réalité, impossible à comparer d’une année sur l’autre, surtout depuis qu’ont été rétablis les contrôles aux frontières après les attentats. 

Mais, en vérité, ce chiffre n’augmentera pas. Et c’est là l’essentiel de l’imposture que nous dénonçons.

Il ne pourrait en effet augmenter que si notre diplomatie obtenait des pays d’origine des accords de réadmission, c’est-à-dire si les pays d’où viennent les migrants acceptaient leur retour. Comme l’a négocié et obtenu le royaume d’Espagne avec le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie, le Sénégal et le Mali (excusez du peu).

Mais, même si cette démarche était mise en oeuvre, personne ne veut croire que notre pays pourrait renvoyer une part substantielle de clandestins chez eux.

Avant tout parce qu’il n’existe aucune volonté politique en ce sens.

Et que tous les acteurs impliqués prétendent que  » ce serait ruineux et nécessiterait une politique de rafles qui nous ferait sortir de l’état de droit créant, en fait, plus de trouble à l’ordre public que le maintien de la plupart des clandestins  » ! Avec de tels raisonnements, comment pourriez-vous espérer le moindre changement dans la situation actuelle ?
Tant que l’on aura pas compris que le seul remède à l’invasion des migrants illégaux est l’expulsion immédiate manu militari, nous n’en sortirons effectivement pas. Et la phrase historique d’Emmanuel Macron qui prétend que «les clandestins ont vocation à être expulsés» n’est effectivement qu’une imposture. Le véritable courage politique du chef de l’Etat et de ses complices serait plutôt de l’avouer et de ne plus faire du mirage de l’expulsion l’Alpha et l’Omega d’un discours de Matamore sur l’immigration qu’ils ne sont capables ni s’assumer ni de mettre en oeuvre.
Les Français seraient au moins informés de la réalité des faits et de  l’imposture de leurs responsables politiques. Ils pourraient ainsi décider de leur avenir en toute connaissance de cause.

Mais qui le veut vraiment ? Personne. Ils disparaîtront donc.

Le 20 décembre 2017.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Une Réponse to “Le fantasme de l’expulsion des migrants illégaux.”

  1. conseilesperanceduroi décembre 20, 2017 à 10:13 #

    Ajoutez-y ceci et vous comprendrez mieux encore pourquoi et comment le gouvernement d’Emmanuel Macron n’envisage en aucune façon de se débarrasser des immigrés illégaux : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/12/20/97001-20171220FILWWW00084-l-interieur-renonce-a-une-mesure-sur-l-asile.php
    Comme aux échecs, le CER est toujours en avance d’un coup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :