A Lyon, les migrants sont formés à la cybersécurité.

9 Jan
Et dire que des centaines de SDF français, parlant et lisant déjà le français de par la naissance, auraient sans doute voulu de cette formation pour s’en sortir….

09-01-2018 à 11:13

 

Photo d'illustration - LyonMagPhoto d’illustration – LyonMag

Voici une bien belle rentrée pour 10 migrants et 10 jeunes issus des quartiers malfamés, qui ont eu l’opportunité de débuter lundi une formation de techniciens informatiques financée par Michelin Dévelopement.

Cet enseignement dispensé par le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) Auvergne-Rhône-Alpes les spécialisera dans la cyber-sécurité, et à terme ils devraient être en capacité d’installer, entretenir et dépanner des équipements informatiques en réseau et de concevoir un site web.

« Le CNAM est fidèle à sa devise. Il enseigne à tous et partout. Nous sommes fiers de mettre à l’honneur cette diversité qui sera une force, et d’ouvrir de nouveaux modèles de formation autour de la cybersécurité. Notre bâtiment est éminemment républicain, donc attaché aux valeurs d’accueil », a osé déclarer Olivier Marion, directeur régional du CNAM, qui est encore de ceux qui croient que  » l’immigration est une chance pour la France ! « 

Un migrant syrien qui fait partie des inscrits à cette formation a pu s’exprimer lors d’un discours : « C’est une nouvelle vie pour moi, j’avais perdu tout espoir et grâce à cette formation je peux recommencer à zéro et retrouver le moral. Je veux tous vous remercier de m’accueillir dans votre pays. » (NB: pour le rendre compréhensible, le discours a été « francisé » par les bons soins de la rédaction de LyonMag…)

Les migrants, âgés d’une trentaine d’années, comptent cinq nationalités différentes parmi eux : quatre Soudanais, trois Afghans, une Iranienne, un Syrien et un Nigérian. Ils ont été sélectionnés par Habitat et Humanisme et Forum Réfugiés. Les jeunes issus de quartiers malfamés du Grand Lyon ont été sélectionnés par des missions locales et sont âgés en moyenne de 22 ans.

La formation durera trois mois, et sera complétée de trois mois de stage en entreprise. En fin d’année 2017, ils ont tous reçu une formation accélérée en Français dont on espère qu’elle portera quelques fruits !

Emmanuel Aubry, le préfet délégué pour l’égalité des chances, a qualifié l’opération d’«exemplaire ». Tu parles ! Il n’aurait raison que si tous ces jeunes gens, dès la fin de leur formation, rentraient chez eux pour participer au développement économique de leur pays plutôt que de le priver de leur ardeur et de leurs nouvelles compétences…

Le 9 janvier 2018.

(merci à GJ pour son reportage)

Publicités

Une Réponse to “A Lyon, les migrants sont formés à la cybersécurité.”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :