Billet d’humeur du sieur Du Plessis : cette hirondelle fera-t-elle le printemps ?

11 Jan

Enfin une bonne nouvelle en provenance d’Afrique ! La chanteuse sénégalaise Coumba Gawlo et une dizaine d’artistes ouest-africains ont enregistré une chanson pour sensibiliser la jeunesse africaine aux dangers de l’immigration clandestine. Le clip a été mis en ligne le 4 janvier 2018.

«Hey mon ami(e), ne te décourage pas car un jour tout peut changer. L’éducation est la base. Alors, ne regrette pas. Ne risque pas ta vie. L’immigration n’est bien que si elle est légale.»

Le refrain, simple et direct, cible les jeunes tentés par un départ vers l’Europe à tout prix.
La chanson Bul sank sa bakane bi (Ne risque pas ta vie) est interprétée en plusieurs langues (wolof, français, arabe) pour toucher le plus grand nombre de candidats à l’immigration. Elle dit ce que nous ne cessons de répéter : non seulement l’immigration ne fait le bonheur que des esclavagistes européens et autres tenants du « Grand Remplacement » mais elle prive l’Afrique de ses forces vives et l’appauvrit.

Ce clip est produit par l’Organisation internationale pour les migrants (OIM) dans le cadre de la campagne  Aware migrants (migrants conscients), lancée dès 2016 et financée par l’Italie pour sensibiliser les migrants potentiels aux dangereux périples à travers le désert et la traversée de la Méditerranée. «Nous avons l’obligation morale de les informer en détail sur la réalité de leur périple et ils ont le droit de prendre une décision en connaissance de cause», déclarait Federico Soda, directeur du Bureau de coordination de l’OIM pour la Méditerranée lors du lancement de cette initiative.

Le 11 janvier 2018.

Du Plessis

Publicités

2 Réponses to “Billet d’humeur du sieur Du Plessis : cette hirondelle fera-t-elle le printemps ?”

  1. JeanAndré janvier 11, 2018 à 6:18 #

    Je me demande vraiment pourquoi vous qualifiez cette chanson de … »bonne nouvelle »‘! Personnellement, je la trouve totalement hypocrite . Que fait-elle, en effet, si ce n’est exhorter les candidats à ne quitter leur Afrique natale pour l’Europe que de facon légale, et donc à se conformer à la planification désirée par les patronats de nos pays, qui préfèrent un flux de main d’oeuvre pas cher, mais contrôlé, sélectionné à la fois quantitativement et qualitativement, immédiatement exploitable, lui coûtant moins cher, sans noyades (non pas parce que ca l’empêcherait de dormir la nuit mais parce que les repêcher morts ou vivants en mer ca coûte aussi). Il est évident par ailleurs, ce qui dément le second slogan de cette chanson parfaitement ignoble, que le résultat serait en fait encore plus nuisible aux pays africains, les privant de facon encore plus sûre de leurs meilleurs éléments, ceux susceptibles justement de les développer, seul véritable moyen pour résoudre ce problème. Sans doute, le corolaire d’une telle solution serait, pour paraphraser le titre du livre de M. Macron, une véritable Révolution sur notre propre continent: la création d’une société capable de se passer d’esclaves, qu’ils soient ou non importés d’ailleurs… Et c’est par là en fait qu’il faudra, je crois, commencer, et tout le reste n’est que …chansons financées par les esclavagistes professionnels et en plus, de fort mauvais goût .

    • conseilesperanceduroi janvier 11, 2018 à 8:30 #

      Merci de ces intéressantes remarques qui portent à la réflexion mais ne sont pas, nous semble-t-il, en contradiction réelle avec notre vision des choses en ce qui concerne  » la crise migratoire « . En particulier, la spoliation des forces vives africaines opérée par les négriers et si paupérisante pour les pays d’origine ne peut être niée alors qu’elle ne nous est pas nécessairement bénéfique. Il en est ainsi de l’immigration sélective de Nicolas Sarkozy ou du passeport-talent d’Emmanuel Macron.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :