Billet d’humeur du sieur Du Plessis : la maire de Paris, Anne Hidalgo, est une honte pour la France.

14 Fév

Michel Déon n’aura pas de sépulture à Paris. Après des mois de blocages, la mairie a tranché lundi 12 février : les cendres de l’écrivain et académicien, mort en Irlande le 28 décembre 2017 à 97 ans, ne seront pas inhumées à Paris. Il est clair que cette décision est idéologique, les édiles parisiens ne partageant pas, pour la plupart, les choix politiques et culturels de Michel Déon (Lire « Ni la honte ni d’ailleurs le ridicule ne tuent plus » :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/02/11/ni-la-honte-ni-dailleurs-le-ridicule-ne-tuent-plus/).

Ses cendres sont donc actuellement conservées par sa fille, Alice Déon, à son domicile parisien.

Ne se pourrait-il pas qu’un admirateur de ce grand écrivain et Académicien français, propose une sépulture privée ? Il y a en France d’innombrables propriétés comportant un lieu ad hoc, telle une chapelle privée, pouvant recevoir l’urne funéraire. La loi l’y autorise sous certaines conditions qui devraient facilement pouvoir être réunies (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1114).

Si des obstacles continuaient à être mis à cette légitime inhumation en terre de France nous ne doutons pas qu’une intervention auprès du président de la République, transmise le cas échéant par son délégué au patrimoine, Stéphane Bern, finirait par être couronnée de succès.

Qu’on se le dise.

Le 14 février 2018.

Du Plessis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :