La France divisée contre elle-même » de Adrien Abauzit, aux éditions Altitude.

14 Fév
  La France divisée contre elle-même » de Adrien Abauzit,
aux éditions Altitude.
 
Voici un passage significatif :
 
« Les évènements ont sans doute été difficiles à démêler par les acteurs de l’histoire, mais le recul historique nous permet désormais d’affirmer avec certitude que depuis la fin du XVIIIème siècle, cohabitent dans l’hexagone deux nations rivales : la France et la République des Lumières.
 
La République des Lumières a son peuple : le peuple jacobin; sa langue : la langue de bois; sa religion : la laïcité; sa morale : le politiquement correct ; son séminaire : l’Education Nationale; son église : la franc-maçonnerie; son anthropologie : le déracinement; sa sociabilité : le vivre ensemble; ses inquisiteurs : les associations antiracistes; ses enfants chéris : les organisations communautaires. Et par-dessus tout, elle a un ennemi à abattre : La France. »
 
La présentation de ce livre réellement percutant par son auteur lui-même :
 
« La France n’est pas seulement en déclin : elle est aussi en pleine décomposition.
Si sa puissance diminue, son essence s’altère à une vitesse plus grande encore. Plusieurs siècles d’anthropocentrisme ont greffé en son sein une autre nation, qui la phagocyte et tente de se substituer à elle : l’Antifrance, autrement nommée République des Lumières. Depuis deux cents ans, le camp de l’Antifrance s’attaque à l’anthropologie française dans l’espoir de pouvoir créer un nouvel Adam. La lutte entre les partisans de l’anthropologie républicaine et les partisans de l’anthropologie française est sans merci.
Suite à la révolution de 1944, la partie semblait définitivement terminée. Mais les désastres engendrés par le mondialisme et la formation, grâce à internet, d’une nouvelle opinion publique, viennent bouleverser la donne. »
Publicités

4 Réponses to “La France divisée contre elle-même » de Adrien Abauzit, aux éditions Altitude.”

  1. Hervé J. VOLTO février 14, 2018 à 12:14 #

    En fait, il y LA FRANCE, qui est la terre des Francs comme la « nation des Francs qui a Dieu pour fondateur », les Français qui sont les habitants de la France -les Français de souche sont issus de gallo-romains et de germano-Francs, « peuples de race blanche et de religon Chrétienne » (Général De Gaulle)- et puis LA REPUBLIQUE, qui n’est pas la France mais un régime qui gouverne la France CONTRE sa vocation de Fille Aînée de l’Eglise et d’Educatrice des Peuples, ce par un laïcisme forcé entretenue par une pensée unique orweillienne, conforme et obligatoire.

    Saint-Pie X savait faire la différence entre la France et le régime qui l’assasine.

    Je concluerai par deux citations :

    1. La devise de l’Action Française définie par Charles Maurras :

    -La République en France, c’est le règne de l’étranger ; l’esprit républicain destabilise notre défense nationale et favorise des influences religieuses directement hostiles au Catholicisme traditionnel. Il faut rendre à la France un régime qui soit Français !

    2. La devise de CIVITAS:

    -Ni maçonnique, islamique, la France est Catholique !

  2. Hervé J. VOLTO février 14, 2018 à 1:22 #

    Malgrès ce que l’on entend dire à la télévision, il y a bien en France d’un côté des musulmans (arabo-musulmans et afro-musulmans) et de l’autre côté des Français (un « peuple de race européenne et de religion Chrétienne » aux dires du Général De Gaulle).

    Si l’on exepte les Royalistes Orléanistes pour qui le Roi est issu de la volonté populaire et peuvent s’acommoder de la laïcité, les Royalistes Légitimistes, Survivantistes et Providentialistes partent du principe que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu : Légitimistes et Néo-Légitimistes -Survivantistes, Parmistes et Providentialistes- sont Royalistes parce que Catholiques et Français. Un François-Marie Algould (1910-2012) a démontré qu’il existe cependant des Orléanistes convaincus qui peuvent être authentiquement Catholiques.

    Tous ces Royalistes ont en commun d’aimer le Roi et la France. Nombre d’entre eux se sentent les héritiers des Chevaliers des Croisades, des Compagnons de Sainte-Jeanne d’Arc bouttant les anglais hors de France, des Ligueurs du temps d’Henri IV, des Mousquetaires du Rois, des membres de la résistance Contrerévolutionnaires de Vendée, des Chevaliers de la Foi qui firent tomber napoléon I°, permirent la Restauration et animèrent le parti Ultra-Royaliste que l’on abrège en Ultra, des Zouaves Pontificaux du Général de Sonis, des Résistants Catholiques comme le Colonel Rémy ou le fameux Honoré d’estienne d’Orves, des Camelots du Roi et de tous ceux qui se savent à l’image cu Comte Maurice d’Andigné, ROYALISTES PARCE QUE CATHOLIQUES ET FRANCAIS.

    Beaucoups de Royalistes de ce début de XXI° ont le sentiment d’appartenir à un groupe victime d’une opression sans issue. Leur idéal politique Catho-Tradi leur paraît tellement despéré qu’ils en vienne à considérer que seul un cataclysme pourra ouvrir une brèche dans le bétonnage idéologique environnant. Ils se réfugient dans l’attente d’un grand soir, un évènement inattendu, impévisible, spectaculaire, surhumain, et pour tout dire, miraculeux, qui leur apportera la délivrance.

    Ces Royalistes attendent ainsi UNE AUBE ROYALE, non pas pour retoiurner à la Cour de Louis XIV mais pour avoir de nouveauUN GOUVERNEMENT CHRETIEN.

    Le Président Macron n’est pas responsable de la présence de cette beurgeoisie arrogante et revancharde qui est bien présente en France, parfois à l’intérieur même de l’élite républicaine : les membres de cette communauté extra-européenne et non-Chrétienne qu’on impose aux Français depuis l’indépendance de l’Algérie (1962), étaient déjà là quand il est né, et s’ils arrivaient à peine à l’époque, ils ont depuis objectivement proliféré…

    Ainsi, par exemple, les propos d’Emmanuel Macron sur la présence des Français en Algérie comme facteur de crimes de guerres a peut-être été mal comprise par de nombreux Français d’Algérie, parmi lesqules il y a beaucoups de Roylistes. IL SERAIT JUDICIEUX QUE LE PRESIDENT, APRES CONSULTATION DE SES CONSEILS, DE FAIRE UN DISCOURT, UN GESTE PRECISANT SA PENSEE SUR CE QUI FUT L’UNE DES PLUS GRANDES GLOIRES DE LA FRANCE. Les Pieds-Noirs, et parmi eux, de nombreux Royalistes, attendent le Président le 19 mars 2018 sur ce sujet brulant.

    Pour ses partisans, le Royalisme consiste avant tout en une ambition pour la France : la volonté de redonner au pays sa position hégémonique qu’elle a eu jusqu’au début du siècle passé, de voir la France redevenir la fille Aînèe de l’Eglise et l’educatrice des Peuples, de retrouver un Monarque pas fait que pour les touristes et les journalistes mais apte à enclencher de grands projets, celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les Royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république. Le Royalisme se pose pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial par le renforcement de l’État face aux institutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentales des peuples. Ainsi la Monarchie défend mieux que la République l’indépendance et l’autodétermination des peuples.

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siècge avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement dans le Ciel…

    Et qu’il n’a plus qu’à attendre. Oui, un étincelle !

  3. Hervé J. VOLTO février 14, 2018 à 2:59 #

    (Le même, fautes d’orthographes corrigées)

    Malgrès ce que l’on entend dire à la télévision, il y a bien en France d’un côté des musulmans (arabo-musulmans et afro-musulmans) et de l’autre côté des Français (un « peuple de race européenne et de religion Chrétienne » aux dires du Général De Gaulle).
    Si l’on exepte les Royalistes Orléanistes pour qui le Roi est issu de la volonté populaire et peuvent s’acommoder de la laïcité, les Royalistes Légitimistes, Survivantistes, Parmistes et Providentialistes partent du principe que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu : Légitimistes et Néo-Légitimistes -Survivantistes, Parmistes et Providentialistes- sont Royalistes parce que Catholiques et Français. Un François-Marie Algould (1910-2012) a démontré qu’il existe cependant des Orléanistes convaincus qui peuvent être authentiquement Catholiques.

    TOUS CES ROYALISTES ONT EN COMMUN D’AIMER LE ROI ET LA FRANCE.

    Nombre d’entre eux se sentent les héritiers des Chevaliers des Croisades, des Compagnons de Sainte-Jeanne d’Arc bouttant les anglais hors de France, des Ligueurs du temps d’Henri IV, des Mousquetaires du Rois, des membres de la résistance Contrerévolutionnaires de Vendée, des Chevaliers de la Foi qui firent tomber napoléon I°, permirent la Restauration et animèrent le parti Ultra-Royaliste que l’on abrège en Ultra, des Zouaves Pontificaux du Général de Sonis, des Résistants Catholiques comme le Colonel Rémy ou le fameux Honoré d’Estienne d’Orves qui luttèrent contre l’occupant allemand, des Camelots du Roi et de tous ceux qui se savent, à l’image du Comte Maurice d’Andigné, ROYALISTES PARCE QUE CATHOLIQUES ET FRANCAIS.

    Beaucoups de Royalistes de ce début de XXI° ont le sentiment d’appartenir à un groupe victime d’une opression sans issue. Leur idéal politique Catho-Tradi leur paraît tellement despéré qu’ils en vienne à considérer que seul un cataclysme pourra ouvrir une brèche dans le bétonnage idéologique environnant. Ils se réfugient dans l’attente d’un grand soir, un évènement inattendu, impévisible, spectaculaire, surhumain, et pour tout dire, miraculeux, qui leur apportera LA DELIVRANCE.

    Ces Royalistes attendent ainsi UNE AUBE ROYALE, non pas pour retourner à la Cour de Louis XIV, mais pour avoir de nouveau UN ETAT CHRETIEN.

    Le Président Macron n’est pas responsable de la présence de cette beurgeoisie arrogante et revancharde qui est bien présente en France, parfois à l’intérieur même de l’élite républicaine : les membres de cette communauté extra-européenne et non-Chrétienne qu’on impose aux Français depuis l’indépendance de l’Algérie (1962), étaient déjà là quand il est né, et s’ils arrivaient à peine à l’époque, ils ont depuis objectivement proliféré…
    Ainsi, par exemple, les propos d’Emmanuel Macron sur la présence des Français en Algérie comme facteur de crimes de guerres ont peut-être été mal compris par de nombreux Français d’Algérie, parmi lesquels il y a beaucoups de Royalistes. IL SERAIT JUDICIEUX QUE LE PRESIDENT, APRES CONSULTATION DE SES CONSEILS, FASSE UN DISCOURT, UN GESTE PRECISANT SA PENSEE SUR CE QUI FUT L’UNE DES PLUS GRANDES GLOIRES DE LA FRANCE. Les Pieds-Noirs, Royalistes ou non, attendent le Président le 19 mars 2018 sur ce sujet brulant.

    Pour ses partisans, le Royalisme consiste avant tout en une ambition pour la France : la volonté de redonner au pays sa position hégémonique qu’elle a eu jusqu’au début du siècle passé, de voir la France redevenir la Fille Aînée de l’Eglise et l’Educatrice des Peuples, de retrouver un Monarque pas fait que pour les touristes et les journalistes mais apte à enclencher de grands projets, celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les Royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république. Le Royalisme se pose pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial par le renforcement de l’État face aux institutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentales des peuples. Ainsi la Monarchie défend mieux que la République l’indépendance et l’autodétermination des peuples.

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre sur un siècge avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement dans le Ciel…

    Et qu’il n’a plus qu’à attendre… Oui, un étincelle !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Face à l'islam de plus en plus conquérant ... - Cril17 - février 15, 2018

    […] La France divisée contre elle-même » de Adrien Abauzit, aux éditions Altitude. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :