Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Ils n’ont certes rien appris mais, pire, ils ont tout oublié.

23 Fév

Nous voulons parler ici de ceux qui prétendent organiser les prochaines fêtes johanniques d’Orléans*, au mois de mai 2018.

Une enquête préliminaire vient en effet d’être ouverte par le procureur de la République d’Orléans, M. Nicolas Bessone,  pour  » incitation et provocation à la haine raciale « , après des propos tenus sur les réseaux sociaux contre une jeune fille choisie pour incarner Jeanne d’Arc en 2018, révèle vendredi 23 février France Bleu Orléans.

Le procureur a ouvert cette enquête de son propre chef, à l’encontre de deux comptes Twitter en particulier. En voici trois exemples de ce que l’on y lit :

Pas vraiment de quoi fouetter un chat. Certes, mais aujourd’hui…

Le procureur, sans doute lassé par la banalité de ses affaires habituelles de trafic de stupéfiant, violences urbaines, règlements de compte ou radicalisation islamique venus d’ailleurs, a pris le mors aux dents et a décidé, enfin, de  » frapper fort  » ! Il a expliqué à France Bleu Orléans avoir « saisi la sûreté départementale d’Orléans pour, dans un premier temps, identifier les auteurs de ces tweets qui relèvent clairement de l’application de la loi pénale« . Pour Nicolas Bessone, il s’agit d’identifier ces auteurs de propos racistes « pour engager des poursuites notamment quand on assimile cette jeune fille à un babouin, ce qui est tout à fait scandaleux ».

Il est vrai que le propos est vif mais la charge symbolique de notre Sainte Jeanne, patronne secondaire de la France qui l’honore d’une Fête nationale le deuxième dimanche de mai, ne l’est pas moins. Choisir délibérément, parce que c’est dans l’air du temps, une jeune fille d’origine béninoise pour l’incarner lors des cérémonies d’Orléans n’est pas du meilleur goût en ces temps de dislocation de notre tissu social et de perte de nos repères historiques les plus significatifs. Il n’est pas étonnant que ce choix apparaisse comme provoquant aux yeux de certains.

Jeanne d’Arc au sacre de Charles VII (rosace de l’église de St Philbert de Grandlieu -44-)

Le 23 février 2018.

Du Plessis

Les fêtes johanniques d’Orléans sont une manifestation annuelle française célébrée à Orléans (Loiret depuis 1431 ou 1432 pour fêter la délivrance, le 8 mai 1429, par Jeanne d’Arc et son armée, de la ville assiégée par les Anglais.

Publicités

Une Réponse to “Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Ils n’ont certes rien appris mais, pire, ils ont tout oublié.”

  1. conseilesperanceduroi février 24, 2018 à 10:37 #

    Commentaire sur ce forum de discussion http://ww,w.vexilla-regis.com/ : « On attend l’acteur blanc qui incarnera Nelson Mandela…« 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :