Dans l’Eure : racket fiscal 2.0

23 Avr

Véhicule privé équipé d’un radar homologué « Gendarmerie nationale« 

« Le système va commencer à fonctionner lundi sur les routes de l’Eure avec cinq véhicules qui vont commencer à flasher », a expliqué Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière lors d’une conférence de presse à la préfecture d’Évreux. Il sera progressivement étendu à la Normandie avec 26 véhicules. L’objectif est que ces véhicules soient « opérationnels à l’été » pour la région, a précisé la délégation interministérielle.

A partir de 2019 et jusqu’en 2020, le dispositif sera déployé sur toute la France métropolitaine, avec « l’objectif d’avoir 383 véhicules opérationnels », selon la même source. Actuellement affectées aux gendarmes et aux policiers, ces voitures vont progressivement être transférées au privé, même si elles resteront propriété de l’État. L’idée est « d’augmenter la capacité de flasher », a précisé Emmanuel Barbe. L’objectif assigné aux sociétés privées sera en effet d’opérer 8 heures par jour, tous les jours, y compris les jours fériés et la nuit, alors que le temps d’utilisation quotidien de ces véhicules est aujourd’hui de 1h30, selon la délégation.

Il faut bien rembourser la dette de l’Etat qui, rappelons-le, s’élève à plus de 2 000 milliards d’euros !

Le 23 avril 2018.

Du Plessis en colère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :