Communiqué du Conseiller aux Armées du CER.

26 Avr

Nous l’apprenons aujourd’hui seulement, malgré le silence gouvernemental et médiatique sur le sujet : le sergent Anthony Paiba Valverde, de la 13e Demi-brigade de Légion étrangère, est mort en service commandé le 20 avril, à Mayotte, au cours d’une opération de Lutte contre l’Immigration Clandestine (LIC).

Né le 17 mai 1993 en Equateur, le sergent Anthony PAIBA VALVERDE était âgé de 24 ans et était père d’une petite fille. Il a servi les armes de la France pendant plus de 6 ans. A l’âge de 18 ans, il s’engage pour cinq ans au titre de la Légion étrangère en février 2012. A l’issue de sa formation à Castelnaudary, il intègre le 2e régiment étranger d’infanterie le 27 juin 2012, en qualité de grenadier voltigeur. Il démontre rapidement de remarquables qualités de rusticité et s’illustre notamment en tant que tireur MINIMI, ERYX et antichar. Il est élevé à la distinction de 1re classe le 24 décembre 2012.

Doté de belles qualités militaires, il est nommé au grade de caporal le 1er janvier 2015. Chef d’équipe dynamique, il s’impose d’emblée parmi ses pairs par sa rigueur et son grand professionnalisme. Il est d’ailleurs félicité à plusieurs reprises pour l’excellence de ses résultats. Choisi pour intégrer le corps des sous-officiers grâce à ses capacités de meneur d’hommes, il est nommé au grade de sergent le 1er décembre 2016. Chef de groupe de combat ERYX, il rejoint la 13e demi-brigade de Légion étrangère (13e DBLE) au Larzac le 27 février 2017 et y sert comme chef de groupe à la 3e compagnie de combat.

Il participe à plusieurs missions et est déployé sur différents théâtres d’opérations : mission « Jeanne d’arc » à bord du BPC « Tonnerre » (2013), Mali dans le cadre de l’opération « SERVAL » (2013), Emirats Arabes-Unis à la 13e DBLE (2014) et Côte d’Ivoire (2015). En outre, il participe à la mission de protection du territoire national « Sentinelle » au début de l’année 2018.

Fin mars 2018, le sergent Anthony PAIBA VALVERDE est projeté avec sa compagnie au sein du détachement de la Légion étrangère de Mayotte (DLEM) dans le cadre d’une mission de courte durée. Alors qu’il était déployé dans la région du cratère du lac Dziani (île de Petite-Terre, Mayotte) afin de participer à l’opération M’Tsamboro 15 d’appui à la Lutte contre l’immigration clandestine (LIC), il a chuté d’une falaise à partir de laquelle il surveillait une infiltration en cours. Immédiatement pris en charge par l’équipe médicale régimentaire puis le SAMU, son décès a été constaté vers 4h45 heure locale.

Il était titulaire de la médaille d’outre-mer avec l’agrafe « Sahel », de la médaille de la défense nationale échelon bronze et de la médaille de la protection militaire du territoire avec l’agrafe « Sentinelle ».

Le Conseil dans l’Espérance du Roi partage la douleur de sa famille et de ses proches, de ses amis et de ses camarades de combat auxquels il adresse ses condoléances attristées. Il nomme ce soldat courageux, à titre militaire, au rang de Compagnon de l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte Jeanne d’Arc (appelé communément ordre royal de Sainte Jeanne d’Arc).

R I P

Le 26 avril 2018.

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :