Billet d’humeur du sieur Du Plessis : à quoi sait-on que Marion Maréchal est bien sur le chemin de la conquête du pouvoir ?

21 Mai

Parce qu’elle dérange !

Comme l’ont démontré, ce matin, les propos hargneux tenus sur son compte par l’éditorialiste politique de France Inter ! Car (ça ne souffre pas d’exception), plus celui-ci se déchaîne et plus cela signifie que vous êtes dangereux pour les idées qu’il défend. Ainsi fonctionnent l’inénarrable Thomas Legrand et la radio officielle de la République.

Et que nous disait ce « Grand Homme » dans son billet de ce jour, 21 mai 2018 ? Ceci :

 » Depuis vendredi, Marion Maréchal tout court se présente ainsi sur les réseaux sociaux. Quand Marine Le Pen change le nom du parti, sa nièce va plus loin ! Pour elle, l’impasse ne vient pas du nom Front National mais de celui de Le Pen. L’ancienne députée du Vaucluse est dans une démarche de long terme. Le paysage politique n’est pas assez délabré et elle-même pas assez prête, du haut de ses 29 ans. Le pari c’est qu’après un 2nd mandat d’Emmanuel Macron, alors que le président réélu aurait définitivement laminé les restes du vieux monde politique, passée la 2ème lame sur Marine Le Pen, et  Laurent Wauquiez, l’ex-benjamine de l’Assemblée pourrait alors incarner le renouveau de la droite.

Dix ans de préparation, d’incubation de son projet politique, et elle aura l’âge d’Emmanuel Macron aujourd’hui. L’école des cadres qu’elle est en train de monter à Lyon, la revue ‘l’Incorrect’ , doivent accompagner l’émergence d’une nouvelle droite libérale et nationale, conservatrice et identitaire et ses moines soldats, éduqués, formatés pour le combat culturel. Les nouveaux maréchalistes rêvent d’une prise de pouvoir gramscienne, basée sur l’idée qu’il faut d’abord faire naitre une majorité culturelle avant d’espérer une majorité politique. Les mouvements nationalistes et identitaires qui émergent en Europe, l’aspiration à l’antisystème qui s’y manifeste, sont autant d’encouragements pour Marion Maréchal.

Mais ce plan est-il crédible ? Plutôt pas, en fait… ce que je viens de vous raconter est le roman qu’elle et ses amis écrivent et veulent que nous racontions ! C’est incroyable de constater d’ailleurs le crédit médiatique que cette jeune femme a réussi à obtenir, symbole du désarroi idéologique qui règne à droite en ce moment. Parce que, quand même, qui peut dire quelle est la pensée de Marion Maréchal Le Pen ? Certes, la jeune femme s’exprime bien, maitrise mieux les dossiers que sa tante, braillarde et floue à la fois. Mais on est bien en peine de définir les contours de sa droite. Nationale et libérale, deux concepts compliqués à concilier dans un monde globalisé.

La majorité culturelle qu’elle entend représenter est pour l’instant une minorité d’autant plus bruyante que ses thèses, en réalité, perdent (sic) en influence. Les réseaux sociaux et le tout-info, qui ont besoin de paroles cash, survalorisent les extrêmes prétendument anti-bien-pensance ! La droite blanche, catholique, traditionnelle, rurale, libérale et conservatrice, peut-elle représenter une majorité en France ? Rien n’est moins sûr. À cette droite qui rêve d’union, il faut, certes, une «délepenisation» mais aussi une nouvelle ligne directrice. La jeune défroquée du lepénisme y travaille. Et comme elle ne dit rien, on en conclut, un peu hâtivement, que sa pensée est profonde ! Mais pour l’instant,  elle raisonne surtout, cette pensée, d’être creuse ! Repassez-vous pour vous en convaincre son court discours aux Etats-Unis auprès des nouveaux conservateurs*. Il est donc possible que son silence ne soit pas que tactique mais plutôt le signe de la vacuité conceptuelle et idéologique de cette droite réactionnaire qui, comme son nom l’indique, ne fait que réagir au monde qui va sans pouvoir proposer un monde qui vient… différent de celui qui fut… »

Alors, avez vous compris ? C’est en réalité la panique à gauche. Et Thomas Legrand flippe ! Des fois que ceci se reproduise dans l’autre sens…

Le 21 mai 2018.

Du Plessis

* Discours de Marion Maréchal aux Etats-Unis :

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/02/22/discours-de-marion-au-cpac-dans-le-maryland/

Publicités

6 Réponses to “Billet d’humeur du sieur Du Plessis : à quoi sait-on que Marion Maréchal est bien sur le chemin de la conquête du pouvoir ?”

  1. de monredon joelle mai 21, 2018 à 6:08 #

    vous critiquez « l’absence de pensée » de Marion Maréchal alors que vous avez un president creux de chez creux :à part le fait de répéter haut et fort qu’il est meilleur et plus intelligent que tous et là vous ne dites rien.
    Son tour de monde diplomatique est une farce car les présidents qu’il rencontrent font exactement ce qu’il dit:j’ecoute mais je ne change rie de ce que moi Jupiter j’ai décidé tout seul

    • conseilesperanceduroi mai 21, 2018 à 6:35 #

      Il serait bon de lire attentivement cet article. Vous y auriez découvert qu’il ne s’agit pas de nous mais d’un éditorialiste de France Inter dont nous dénonçons justement les propos !

  2. Catoneo mai 22, 2018 à 10:43 #

    Je signale au distingué lectorat du Conseil que l’adresse de Marion Maréchal à la Conservative Political Action Conference de National Harbor était calibrée pour un public « républicain de base » qui avait laissé chapeaux pointus et croix de feu aux vestiaires.
    Il serait déloyal d’y chercher les conclusions d’un laboratoire intellectuel même si j’incline dans le sens du Sieur du Plessis, la belle n’est pas bête mais cache peut-être moins qu’on en espère sous un vernis frontiste recyclé avec les mots qui vont bien.
    En fait, elle cadre très bien avec la procédure d’accession au pouvoir de la V° République raccourcie au quinquennat. Le manager Macron sera le mentor involontaire de beaucoup quand viendra l’heure.

  3. Hervé J. VOLTO mai 24, 2018 à 4:50 #

    Ce n’est pas seulement la Gauche qui a peur de la Marion Maréchal le Pen : c’est toute la franc-maçonnerie. Un femme jeune, belle, intelligente, propre, qui prétend incarner cette Droite historique, Monarchiste et Catholique traditionaliste qui va de Joseph de Maîstre à Charle Maurras ? comment ose-t-elle ?

    L’em… bétant pour beaucoups, c’est qu’il y encore des fous en France pour vouloir de nouveau un Roi pour gouverner notre patrie.

    Plus on est de fou, plus on rit : MARION, par pitié, TIENS BON !!!

  4. Hervé J. VOLTO mai 24, 2018 à 8:24 #

    Lle 31 mai, Marion Maréchal (qui ne s’appelle plus Le Pen sur l’affiche de l’événement) participera à une soirée-débat sur le thème « Débranchons mai 1968 », alors que le FN a finalement renoncé à organiser un colloque sur le sujet.

    Décidément, Mai 68 les travaille. Marine Le Pen et le Front National devaient organiser, le 28 avril, un colloque intitulé « Pour en finir avec Mai 68 » qui a été annulé, officiellement à cause des grèves dans les transports. Et finalement, ce n’est donc pas la tante mais la nièce -miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle du Reame (latinisation du mot Royaume)!- Marion Maréchal, qui s’exprimera dans le cadre d’une soirée intitulée « Débranchons Mai 68 », organisée le 31 mai par l’association Les Eveilleurs d’Espérance et le magazine L’Incorrect, les uns et l’autre étant proches de l’ancienne députée FN du Vaucluse. Sur l’affiche annonçant l’événement, la jeune femme a retiré le nom de LE PEN.

    Les partisans de l’ancienne députée (Front National) du Vaucluse s’en frottent déjà les mains…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :