Bref retour sur…le retour de Marion.

2 Juin

Nous relations hier la soirée-débat de mercredi 31 mai, organisée par les Eveilleurs d’Espérance et le mensuel L’Incorrect sur le thème  » Débranchons Mai 68 « , au cours de laquelle Marion Maréchal fit son retour dans l’arène politique de la droite (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/06/01/on-a-enfin-debranche-mai-68/).

Aussi, il nous semble intéressant de revenir sur la démarche de Marion sur le plan de la reconquête culturelle de notre pays telle que la prônait en son temps le philosophe italien du début du XXe siècle, Antonio Gramsci, et selon lequel toute victoire politique passerait d’abord par une conquête des esprits et des schémas de pensée » Il est important de mener des combats culturels, le combat électoral n’est qu’une finalité de cela « , a d’ailleurs souligné l’ancienne députée du Vaucluse sur le plateau de Télé Lyon Métropole (TLM), le 24  mai.

C’est dans cette perspective qu’elle a annoncé le lancement pour la rentrée de septembre, à Lyon, d’un institut de formation politique, l’Institut des sciences sociales, économiques et politiques (Issep), qu’elle va diriger. 

Ainsi, le thème de la soirée du 31 mai se voulait provocateur :  » Débranchons Mai 68  » étant un  » clin d’œil «  aux débats actuels sur la bioéthique comme le précisait le directeur de la communication de l’Incorrect, Arnaud Stephan :  » Tout le monde veut débrancher tout le monde. «  Et ce qui devait arriver arriva : plus de 1 200 personnes ont participé à ce rendez-vous pour contester sur son terrain la domination intellectuelle de la gauche. «  L’idée de droite a capitulé devant Mai 68, elle a laissé le hochet de la culture et de l’éducation à d’autres « , déplore M.  Stephan, qui a été pendant cinq ans l’assistant parlementaire de Marion Maréchal-Le Pen.

Mai 68 a planté des graines qui ont germé treize ans plus tard lors de l’élection de François Mitterrand, en  1981.  » 68, c’est la déconstruction de la famille, de l’autorité, des rapports sexués, des rapports avec ses enfants, avec l’école « , estime Jacques de Guillebon, directeur de la rédaction du mensuel. Qui veut pousser à son terme le moment réactionnaire (au bon sens du mot) ouvert avec La Manif pour tous, en  2012-2013.  » La soirée est aussi une occasion de faire parler Marion, qui n’a pas parlé depuis longtemps « , reconnaît l’ancien conseiller de la jeune femme – il écrivait à l’occasion ses discours.

Dans la foulée d’Eric Zemmour ou de Philippe de Villiers, la jeune femme (29 ans) entend peser par le verbe, sans porter pour le moment la responsabilité d’un mandat électif. Concernant l’Issep, la petite-fille de Jean-Marie Le Pen a résumé sur TLM son objectif :  » former une nouvelle élite cultivée, apte au discernement, au service de la cité « , à rebours des  » formations uniformes, conformistes « , bref de la pensée conforme et obligatoire jadis dénoncée par Philippe Muray ! Dans une période de sinistrose pour les formations politiques traditionnelles, faire un pas de côté est un bon moyen de se donner de l’air.  » Rien n’émerge, ni personne ni projet : on est encore en état de décomposition, considère l’ancienne élue. La recomposition va passer par des engagements concrets. C’est œuvrer à cette recomposition, cette reconstruction intellectuelle, que l’on fait avec l’Issep.  » Une stratégie hors partis qui nous semble particulièrement bien venue.

Libérée de la discipline inhérente au FN, Marion Maréchal articule sa propre ligne, et se place en chaînon central d’une union des droites qu’elle appelle de ses vœux. Au point de faire peur jusque dans les rangs du parti Les Républicains (LR).  » C’est une femme qui rayonne, par sa jeunesse, son dynamisme, sa manière de s’exprimer « , décrit dans un frisson un ténor du parti.

L’entourage de Marion Maréchal écrit à petites touches le scénario potentiel d’un retour plus concret en politique.  » Marion, c’est devenu un phare en terme électoral, mais ce n’est pas sa dynamique avec son institut, assure son père, Samuel Maréchal, ancien patron du Front national de la jeunesse. Ce qu’a fait Emmanuel Macron avec En marche !, cela donne des idées à l’électorat de droite. Il y a l’espérance d’avoir un leader qui représente la droite française, mais il faut attendre les européennes en  2019, peut-être les municipales en  2020, pour que les choses commencent à se décanter.  »  » C’est Marion que tout le monde attend. Après, ça dépend quand et comment elle voudra y aller « , ajoute Jacques de Guillebon, pour qui, a priori,  » ce n’est pas demain, c’est même après 2022  » et la prochaine présidentielle.

Nous saurons attendre.

Le 2 juin 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

3 Réponses to “Bref retour sur…le retour de Marion.”

  1. Hervé J. VOLTO juin 2, 2018 à 10:10 #

    L’événement, c’était « Marion ». Jeudi soir, quelque 1 200 jeunes BCBG sont venus l’écouter sur la scène de la Palmeraie, cette salle parisienne au décor caraïbe, où des intellectuels appréciés à l’extrême droite – comme le directeur de L’Incorrect Jacques de Guillebon ou la très populaire journaliste Charlotte d’Ornellas – imaginent un « autre 68 ». Pour cette première partie de « conférence-cocktail-soirée », les journalistes sont tenus à distance. Gentiment priés ensuite de regagner la sortie par les arrière-cuisines.

    Lors de cette conférence baptisée « Débranchons Mai 68 », coorganisée par le magazine d’extrême droite L’Incorrect et l’association versaillaise les Eveilleurs d’Espérance, l’ancienne députée FN a formulé son projet de « résurrection intellectuelle de la droite conservatrice ». Interessante la figure de ce Jacques de Guillebon, semblant vouloir incarner avec Marion cette Droite historique, Monarchiste et Catholique traditionaliste qui va de Joseph de Maîstre à Charles Maurras et qui est la nôtre. Lors de cette soirée, Marion Maréchal a livré sa première expression publique depuis un an devant un millier de jeunes « tradis », dont beaucoup de Royalistes, d’ex-Villéristes, et d’ex-fillonistes reconvertis.

    Beaucoups de Français, en ce début de XXI° siècle, ont le sentiment d’appartenir à un groupe victime d’une oppression sans issue. Leur idéal politique Catholique et Royal leur parait tellement desespéré qu’ils en viennent à considérer que seul un cataclysme pourra ouvrir une brèche dans le bétonnage idéologique environnant. Ils se réfugient dans l’attente d’un Grand Soir, un évènement inatendu, imprévisible, spectaculaire, surhumain, et pour tout dire, miraculeux, qui leur apportera la délivrance.

    Un homme, ou… une femme Providentielle ? Marion Maréchal de retour pour «dézombifier» la jeunesse Française ?

    MARION ! TIENS BON !!! CAR NOUS T’AIDERONS…

    • jeanmarie3 juin 2, 2018 à 6:12 #

      ce propos sont absolument sans intéret: à Sa part sa blonde criniere et son aplomb de fille publique, Marion n’a RIEN pour incarner la FRance Chretienne et royale que le Sacre Coeur a promis et que nous aimons: elle n’a AUCUNE FORMATION philosophique et encore moins de theologie politique! quand à ses idées, elles n’ont rien à voir avec le Catholiscisme veritable, et ne parlons pas de ses moeurs!!!!!!!!!!!

      le GRand Monarque viendra.. quand Dieu le voudra, et lorsque le sfrancais crieront à genoux, vers le Ciel!!!!!!!!!!

  2. Hervé J. VOLTO juin 2, 2018 à 10:13 #

    Car face à la violence qui s’exerce partout, contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, nous, Royalistes, nous devons opposer SANS RELACHE nos valeurs Chrétiennes, familiales et patriotiques !

    CATHOLIQUES ET FRANCAIS, TOUJOURS !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :