Un nouvel exemple de psychiatrisation du terrorisme.

13 Juin

Vous n’ignorez plus qu’en Allemagne il n’y a plus de terroristes islamistes. Il n’y a que des malades mentaux…*

Ce qui présente aux yeux des autorités deux avantages :

1/ leur permettre de faire baisser artificiellement les statistiques relevant le nombre d’attentats terroristes pratiqués par les islamistes et de les attribuer à divers troubles mentaux ne relevant pas de manifestations religieuses violentes,

2/ leur donner l’occasion de faire la promotion de l’idéologie dominante luttant contre ce qu’elles appellent un « amalgame » entre les islamistes radicaux et les populations musulmanes vivant dans le pays (mais oubliant par là-même qu’il n’existe pas d’islamisme radical sans islam).

Et aussi :

Comme nous nous en doutions, les pouvoirs publics français n’ont pas tardé à trouver, dans cette méthode, matière à alimenter leurs propres besoins. Ils ont donc sauté sur l’occasion et, depuis quelques temps, nous pouvons observer une … »Hausse vertigineuse du nombre de malades mentaux chez les islamistes français » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/22/hausse-vertigineuse-du-nombre-de-malades-mentaux-chez-les-islamistes-francais/  !

Et c’est ainsi que, pas plus tard qu’hier, une prise d’otage survenue à Paris, dans le 10e arrondissement, en fut une démonstration supplémentaire.

Le forcené s’est introduit vers 16h dans un immeuble de la rue des Petites-Ecuries, un quartier animé du centre de Paris et y a retenu deux personnes pendant quatre heures. Des négociations ont été rapidement entamées avec le preneur d’otages, avant que l’assaut soit donné par la BRI. La fin de la prise d’otages a été annoncée peu avant 20 heures.

Les deux otages ont été libérés lors de l’assaut.Ils ont été retrouvés sains et saufs, selon la préfecture de police de Paris. Une troisième personne avait réussi à s’enfuir dès les premiers instants de la prise d’otages, en se battant avec le forcené.

Le preneur d’otage est un Marocain âgé de 26 ans, un certain Youssef O. Il a été placé en garde à vue après son interpellation, mais cette garde à vue a été levée dans la nuit après son transfert à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police ! Car, selon une source judiciaire…il n’était pas fiché S, ni ne figurait au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Donc, il ne pouvait s’agir que d’un déséquilibré. CQFD.

Une enquête a cependant été ouvertepar le parquet de Paris, pour les chefs d' »enlèvement et séquestration« , « violences avec arme » et « tentative d’homicide volontaire« , notamment. De terrorisme ? RIEN.

Alors, il fallut bien trouver une explication voire un biais. Le voici : selon une source proche du dossier, les revendications qu’il a formulées lors de ses échanges avec les négociateurs sont jugées « incohérentes ». Il a affirmé être en possession d’une bombe, sans que l’on sache si c’était réellement le cas. A ce stade, les faits sont donc considérés comme une affaire de droit commun.

Gageons qu’ils le resteront.

Le 13 juin 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

* « Action T4 ? » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/11/bulletin-climatique-du-week-end-1112-mars-2017-de-la-republique-francaise/

et « Action T4 -suite-  » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/03/23/aktion-t4-suite/

Publicités

6 Réponses to “Un nouvel exemple de psychiatrisation du terrorisme.”

  1. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 5:29 #

    Selon le baromètre EY de l’attractivité 2018, la France a rattrapé le retard accumulé sur l’Allemagne et la Grande-Bretagne depuis dix ans. Après l’élection d’Emmanuel Macron, la proportion d’investisseurs voyant une amélioration dans les trois prochaines années est passée de 27 % à 55 %. Un score nettement supérieur à l’Allemagne (45 %) et au Royaume-Uni. Pour autant, beaucoup est attendu de la part du nouveau gouvernement, entre baisse des charges et simplification administrative.

    En trois ans, la part des groupes étrangers installant leur centre de décision européen à Londres a été divisée par deux. Parallèlement, la perception de la France n’a jamais été aussi bonne depuis dix ans. On en oublierait presque la terrible menace que fait peser Daesh sur tous les pays européens…

  2. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 5:31 #

    -Scontro Italia-Francia, titrait IL GIORNALE d’ujourd’hui. Conte: « Senza scuse, resto a Roma ». Il ministro Tria rinvia la visita a Parigi ! Moavero: « Relazioni compromesse ». Il ministro Tria già diserta l’incontro di oggi. Conte è in forse. Ma la Francia non si piega: « Nessuna richiesta ufficiale dall’Italia ».

    Vexé par les paroles du Préseident marcon et de son Premier Minsitre devant l’Assemblée nationale, le Minsitère des Affaires Etrangères a convoqué l’Ambassadeur Français. L’ambassade n’a envoyé qu’une employée, membre du cabinet de l’ambassdeur. Le gouvernement de Rome, en la personne de son Président du Conseil Conte,qui l’a pris comme un camouflet, enrage :

    -Sans excuses (du Président Marcon), je reste à Rome (comprenez : il n’ira pas à Paris rencontrer le Président Macron qui l’avait invité) !!!

    Effet colatéral : déjà entachée par le sujet migratoire, la relation franco-italienne s’est brusquement dégradée alors que l’Aquarius n’avait toujours pas atteint les côtes espagnoles. Le gouvernement Français redoute la stratégie non coopérative de Rome à la frontière.

    En repoussant l’Aquarius en mer, l’Italie exulte : plus question de faire face seule à l’arrivée des migrants en Europe. Mais va-t-elle aussi s’extraire du jeu européen pour les pousser dehors ? En proie à l’incertitude, le gouvernement Français regarde vers la frontière des Alpes. Depuis 2015, Paris se réfugie derrière le règlement Dublin et la menace sécuritaire pour mener une politique restrictive. En 2017, 85 000 migrants ont été refoulés (« non admis ») à la frontière, dont 50 000 vers l’Italie.

    -Ce qui va se passer à la frontière est l’un des sujets de préoccupation ! glisse-t-on dans les coulisses du Château, où l’hypocrisie empèche les gens d’appeller un chat un chat et un immigré clandestin un potentiel terroriste…

  3. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 5:33 #

    Elan humanitaire spontané ou geste politique calculé ? En proposant d’accueillir l’Aquarius dans l’un des ports de l’île, Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, et Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, ont fait d’une pierre deux coups, exaltant le sens de l’hospitalité corse et en même temps, si l’on ose dire, dénonçant le manque d’humanité du gouvernement.

    -Ils sont malins, les Corses ! convenait mardi une députée de La République en marche…

    Décidément, personne n’a lu le Coran, Sourate 4, Verste 90, préconisant :

    -Le meutre des infidèles, où qu’ils soient et par n’importe quel moyens…

  4. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 6:06 #

    Un dernier pour la route…

    Une action terroriste comme la prise d’otage survenue à Paris, dans le 10e arrondissement, pourrait se reproduire.

    En 2011, le printemps arabe a entraîné une nouvelle vague migratoire sur l’Europe. La déstabilisation de la Libye, due à une épouvantable guerre civile -et pas seulement à l’intervention militaire sarkodienne qui en était la conséquence- a entraîné l’apparition d’une zone de non-droit sur la côte sud de la Méditerranée, facilitant les embarquements clandestins.

    La déstabilisation du Moyen-Orient par la décomposition de l’Irak et de la Syrie, et l’émergence du sanguinaire État islamique, ont provoqué une gigantesque vague d’arrivées d’un million de personnes par les îles grecques en Allemagne au cours de l’année 2015 qui s’est poursuivie en 2016. Les négociations entre Angela Merkel et le président turc Erdogan n’ont permis de juguler le flux en provenance du Moyen-Orient que superficellement. En parallèle, les mouvements en provenance d’Afrique saharienne, au départ de la Libye et transitant par l’île italienne de Lampeduza ont de nouveau explosé, atteignant des dizaines de milliers de personnes.

    L’image des débarquements de migrants en grand nombre, manipulés par des passeurs criminels, est ressentie comme insoutenable.

    Ces phénomènes ont ravivé une violente guerre froide idéologique à l’intérieur des nations européennes.

    Pour une minorité militante, active dans les médias, les partis politiques, les associations, les administrations et les tribunaux, cette migration a deux excellentes raisons d’être acceptée, sinon facilitée: d’une part, elle permet un renouvellement et un rajeunissement de la population du vieux continent ; d’autre part, l’accueil de personnes victimes de la pauvreté et de persécutions est un devoir moral.

    Mais pour l’immense majorité des opinions européennes, bien au contraire, l’image des débarquements de migrants en grand nombre, manipulés par des passeurs criminels qui violent le droit des frontières, est ressentie comme insoutenable. Or, sauf à abolir ouvertement le principe de la démocratie, il est impossible de gouverner durablement sans tenir compte de l’avis des peuples…

  5. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 6:32 #

    PS : il reste une chose à dire : sous l’impact des phénomènes migatoires planétaires, dont le vieux continent est devenu la cible centrale, l’Europe est en train d’exploser à une vitesse vertigineuse. Le Brexit, la fronde des grandes nations de l’Est (Hongrie, Pologne, Slovaquie, Bohême, Autriche…), le démantèlement de l’espace de libre circulation Schengen, l’arrivée d’un gouvernement dit «populiste» en Italie, sont la conséquence directe de ce désastre. Et encore n’est-ce là qu’un début. L’affaire de l’Aquarius a engendré une grave crise diplomatique entre l’Italie, débordée par le nombre des arrivées, et Malte puis la France déchirée entre ses bons sentiments humanitaires et la conscience que sa population, globalement, ne supporte plus l’immigration illégale, l’émergence de bidonvilles et de zones de non-droit.

    Ce désastre n’a qu’une seule cause: L’ABSENCE DE VOLONTE POLITIQUE DES ETATS EUROPEENS ET LA DEFAILLANCE DE LEURS GOUVERNEMENTS. L’Allemagne de Merkel, avec la complicité de certains dirigeants de la Commission européenne, a commis une faute capitale en ouvrant ses portes de manière erratique en 2015, avant d’exiger autoritairement de ses partenaires européens qu’ils acceptent des quotas d’accueil de migrants. Cette ingérence touchant au peuplement des nations a été partout ressentie comme INADMISSIBLE. Elle explique la décomposition de l’Europe, à commencer par le Brexit. En outre, le choix consistant à débarquer sur le continent européen les naufragés de la Méditerranée recueillis par Frontex, PLUTOT QUE D’ASSUMER LA DECISION POLITIQUE DE LES RECOMPAGNER SUR LE LEIUX D’EMBARQUEMENT avant d’examiner, sur place, leurs demandes d’asile -avec toutes les précautions humanitaires et médicales- a amplifié l’appel d’air dans des conditions dramatiques.

    Plutôt que de se déchirer, les grands États européens n’avaient qu’un devoir à remplir vis-à-vis de leurs citoyens : D’UNE PART mettre en place UNE FORCE D’INTERVENTION COMMUNE POUR FRAPPER MILITAIREMENT LES PASSEURS ESCALAVAGISTES QUI ENENGLANTENT LA MEDITERANNE, déstabilisent l’Europe et LEUR IMPOSER UN BLOCUS global ; D’AUTRE PART, s’engager dans la voie d’UN GIGANTESQUE PLAN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DE L’AFRIQUE tout en facilitant la mobilité entre les continents dans des conditions régulières et en respectant le droit d’asile en faveur des véritables victimes de persécutions. AUJOURD’HUI, L’EXPOLSION POLITIQUE DE L’UNION EUROPEENNE ET LE GRAND CAHOS QUI EN RESULTE SONT LE PRIX A PAYER DE L’AVEUGLEMENT , DE L’INDECISISON, DU CINISME, DE LA FAIBLESSE DE LA CLACHETE SUR CE DOSSIER.

    Dans tous çà, la France se trouve à la croissées des chemins : où elle retrouve sa souevraineté, ce qui lui permettra de rétablir sa position centrale de FILLE AINNE DE L’EGLISE ET d’EDUCATRICE DES PEUPLES, ou elle risque de se voir liquider comme un LAND d’une Europe pas très Catholique, qui se lézarde chaque jour un peu plus…

  6. Hervé J. VOLTO juin 13, 2018 à 8:48 #

    AUJOURD’HUI, L’EXPLOSION POLITIQUE DE L’UNION EUROPEENNE ET LE GRAND CAHOS QUI EN RESULTE SONT LE PRIX A PAYER DE L’AVEUGLEMENT , DE L’INDECISISON, DU CINISME, DE LA FAIBLESSE DE LA LACHETE SUR CE DOSSIER.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :