« Grand Remplacement » : voici comment nos médias nous mentent.

27 Juin

Et pas plus tard que ce matin, sur notre principale radio d’Etat, France Inter, en la personne de Bernard Guetta, son chroniqueur patenté en géopolitique et, sans aucun doute, mandaté par l’Elysée (Lire « Une victoire illusoire » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/06/21/une-victoire-illusoire/ et aussi « Deux charlatans de la République » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/05/31/deux-charlatans-de-la-republique/ ).

Voici ce que cet histrion nous assénait avec le plus grand sérieux, sous le titre  » Le vrai danger pour l’Europe  » :

«  Deux adversaires aussi redoutables l’un que l’autre, Trump et Poutine, s’attaquent à l’Union mais, pour elle, le principal danger est la peur de l’immigration (ndcer : personne n’a encore vu en quoi Donald Trump ou Vladimir Poutine s’attaquent à l’Europe mais puisque c’est Bernard Guetta qui nous le dit, c’est surement vrai !).

Ce sont les chiffres du HCR, le Haut Commissariat aux réfugiés, agence de l’ONU dont personne ne conteste la fiabilité : entre l’année 2015, année d’un pic lié à la tragédie syrienne, et l’année dernière, le nombre de migrants arrivés sur les côtes européennes est passé d’un peu plus de 1 million à 172 000 personnes pour plus de 500 millions d’Européens. 

Cette année, on n’en est plus qu’à 43 000 personnes sur six mois. La baisse s’accentue et spectaculairement. Il n’y a plus de crise migratoire. Elle est derrière nous et ce que nous vivons n’est plus qu’une crise politique dans laquelle la peur d’une invasion bouleverse tous les échiquiers nationaux.« 

Aussi, il est urgent, face à cette manipulation des faits, de remettre les pendules à l’heure.

S’il est vrai que le pic migratoire de 2015 (observé à la suite des appels de la chancelière allemande à venir se réfugier dans son pays mais aussi, hélas, dans d’autres pays de l’Union européenne) fut bien la conséquence directe de la guerre civile syrienne, il ne doit pas être l’arbre qui cache la forêt. Car, de migrants syriens, il n’y en a plus guère aujourd’hui…grâce à leur implantation dans les pays de la région (dont la Turquie qui jugule leur passage) mais aussi au fait que beaucoup ont commencé à retourner en Syrie depuis que le pays a été quasiment libéré de toute présence terroriste islamiste. Et libéré, en particulier, grâce à l’action des forces armées de Vladimir Poutine. Celui que Bernard Guetta nomme  » l’adversaire de l’Europe  » !

En revanche, les près de 175 000 migrants annuels (ce qui reste considérable) qui envahissent notre continent depuis cette période sont de très réels migrants économiques d’origine africaine (et non pas des réfugiés fuyant les tortures de leurs potentats) qui n’ont pour seul objectif que de venir constater que l’herbe est plus verte chez nous et d’en nourrir leurs pléthoriques familles restées au pays. Et même si l’on peut admettre que les derniers chiffres du HCR sont en faveur d’une relative diminution de ces hordes, ils témoignent simplement des efforts d’un certain nombre de pays de transit (comme le Niger ou la Libye) pour en réduire l’importance grâce à des accords de coopération avec certains pays européens tels l’Espagne (pour le Maroc, l’Algérie, le Mali, la Mauritanie ou le Sénégal) et l’Italie (pour la Libye).

Il n’empêche qu’il est mensonger de prétendre qu’  » Il n’y a plus de crise migratoire  » et, pire encore, qu’  » Elle est derrière nous et ce que nous vivons n’est plus qu’une crise politique « . Il suffit pour s’en convaincre de se reporter aux nombreux épisodes du Barnum immigrationniste, mis en scène par des ONG pseudo-humanitaires mais vraiment négrières, dans la traversée de la Méditerranée…Et dans lesquels on nous relate sans fin les dérives nautiques de tel ou tel navire de transport d’esclaves ou les naufrages de leurs malheureuses cargaisons de chair humaine.

Mais si vous en voulez d’autres preuves, en voici.

Au Refuge solidaire, bâtiment vieillot en face de la gare de Briançon, Michel Rousseau, un bénévole au sein de l’association Tous migrants témoigne : « On a l’impression de devoir gérer une inondation tous les jours depuis un an et demi. On ne s’arrête jamais. » Car, en plus de la pression migratoire sur la Côte d’Azur, entre Vintimille et Menton et le rôle joué par un certain nombre de collabos immigrationnistes dans la vallée de la Roya, il y a maintenant la submersion de la région de Briançon, le Calais des Alpes.

Depuis son ouverture en juillet 2017 jusqu’à la fin mai 2018, le Refuge solidaire a enregistré la venue de 3 960 migrants, passés par le col de l’Echelle depuis Bardonecchia, ou celui de Montgenèvre depuis Clavière – la voie privilégiée ces derniers temps. Si l’on ajoute ceux arrivés en juin, et ceux passés sans se faire recenser, le chiffre grimpe autour de 5 000 personnes, l’équivalent de huit Aquarius.

Et l’on nous dit que la crise migratoire  » est derrière nous et ce que nous vivons n’est plus qu’une crise politique  » !!!

Car, voilà un an et demi que le Briançonnais est une porte d’entrée en France pour ces migrants économiques venus le plus souvent d’Afrique de l’Ouest (Guinée, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal), et qui sont de plus en plus nombreux à l’emprunter : depuis le 1er janvier, 1 107 mineurs non accompagnés ont été pris en charge par le département des Hautes-Alpes (chiffres arrêtés au 20 juin). C’est presque autant que les 1 224 enregistrés pour toute l’année 2017 (65 en 2016). Par ailleurs, en près de six mois, la PAF a procédé à 880 non-admissions, contre 1 899 pour tout 2017 (315 en 2016). Et, après une chute au printemps – en partie due au ramadan –, les chiffres repartent à la hausse depuis quelques semaines…

Et enfin, pour finir de balayer les propos de cet imposteur, rappelons lui que cette crise migratoire dont il prétend qu’elle n’existe plus, prend sa source sur un continent en pleine explosion démographique : comptant 1,25 milliard d’habitants en 2017, les projections des instituts de statistique indiquent toutes que le continent africain pourrait avoisiner les 2,5 milliards d’habitants en 2050, et la population pourrait être multipliée par plus de trois pour atteindre 4,4 milliards d’ici 2100(https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/06/12/le-xxi-eme-siecle-sera-celui-dune-tragedie-demographique-entre-lafrique-et-leurope/ et aussi https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/09/21/demographie-mondiale-attendez-vous-au-pire-ou-alors-faites-des-enfants/ ). Quid alors du désir (besoin ?) migratoire des Africains ? Alors disons-le fermement :

LA CRISE MIGRATOIRE EST BEL ET BIEN DEVANT NOUS ET NOUS N’EN AVONS ENCORE VU QUE LA PLUS MINIME PARTIE.

Quant à la conclusion de la chronique de Bernard Guetta* d’aujourd’hui, on se demande encore si l’on doit en rire ou en pleurer :

«  Ce qui peut aujourd’hui briser l’Union, c’est cette peur panique de l’immigration et l’habileté avec laquelle en usent les extrêmes-droites et Matteo Salvini. Face à MM. Trump et Poutine, il faut une puissance européenne, mais son affirmation est désormais compromise par la fausse menace migratoire.« 

Le 27 juin 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Dont vous ne devez pas oublier qu’il est non seulement l’un des principaux thuriféraires d’Emmanuel Macron mais aussi l’un de ses plus écoutés  » visiteurs du soir « …

Publicités

3 Réponses to “« Grand Remplacement » : voici comment nos médias nous mentent.”

  1. Hervé J. VOLTO juin 27, 2018 à 8:01 #

    Sublime analyse ! Yves-marie Adelyne nous avait déjà décrit le génocide Français.

    Qu’est-ce que le génocide Français? C’est une conjuration vivant à “éteindre” la race Franque, comme le peuple Français qui en est issu! Comment cela peut-il se produire? Par un complot international fondée sur l’affirmation de 3 facteurs essentiels: un prétendu risque de surpopulation, le contrôle et la limitation des naissances, et enfin l’appel à une massive immigration non-chrétienne pour compenser la non-fécondité des femmes occidentales qui ont peur de faire des enfants à cause… du premier facteur! créant ainsi une dynamique de remplacement des peuples…

    Et si il y aurait par miracle encore quelques vraies familles Chrétiennes en France, on fait tout pour les dépouiller et les appauvrir : fiscalité confiscatoire qui tue la compétitivité des employeurs et le pouvoir d‘achat des employés, chômage, dette galopante, immigration-invasion qu’il faut bien accueillir chez nous et nourrir, loger et soigner, aux frais des pigeons, tondus, pelés et autres plumés…

    En théorie, Macron reste le garant de la laïcité face à l’islamisation et de notre sécurité face au terrorisme islamique. En pratique, sa grande porosité aux thèses communautaristes, voire fondamentalistes, inquiète. Les Frères musulmans ne se contentent pas de le soutenir, ils le conseillent. Parfois directement, comme Yassine BELLATAR…

  2. Hervé J. VOLTO juin 27, 2018 à 8:08 #

    En attendant, une riposte se profile. Chez LR, Anne Levade cède sa place à un avocat proche de la Manif pour tous

    La Haute autorité des Républicains aura pour nouveau président Henri de Beauregard.

    Dans l’attente de mieux…

  3. Hervé J. VOLTO juin 27, 2018 à 8:39 #

    Alors que l’on attendait des réfugiés de Syrie, pourquoi voit-on arriver des faricains ? Qui se moque de qui ? Et les ONG sont-elles les complices des passeurs ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :