Du Plessis : Eux, ne le disent pas.

1 Juil

Les plus de 220 000 petits enfants auxquels la vie a été brutalement retirée au cours de l’année refusent de le dire. Ils refusent de répéter ce que certaines femmes placardent depuis quelques jours sur les murs de nos villes et ils savent pourquoi :

ILS SONT MORTS MAIS PERSONNE N’EN PARLE.

ALORS, NON, PAS ÇA SUR NOS MURS :

Le 1er juillet 2018.

Du Plessis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :