Communiqué du Conseiller aux Armées du CER.

3 Juil

Une Marine en limitations de capacités peut-elle se permettre de vendre des unités ?

C’est officiel : les sites de renseignement ouvert puis les autres indiquent le 27/06 que la France vient de vendre le 22 à l’Argentine un total de 4 patrouilleurs de haute mer pour un total de 280 M€. Les unités, construites par Naval Group, anciennement DCNS/DCN seront livrées à compter de 2019 mais… de ces quatre patrouilleurs, l’un ne sera autre qu’une vieille connaissance, l’Adroit, qui se trouvait en prêt près la Marine nationale depuis 2011 et dont nous avons à plusieurs reprise dit qu’il était indispensable aux vues des « réductions provisoires de capacité » qui ont porté voici quelques mois à déployer pour des missions de surveillance et de présence, certains bâtiments écoles de la Ménagerie, normalement utilisés par les élèves de l’Ecole Navale pour leur formation. Entre temps, alors que l’entrée en service de nos FREMM patine, l’Italie vient de sortir de cale sèche son premier ravitailleur NG, qui servira de base aux nouveaux ravitailleurs français… mais seulement de base, ce qui retarde encore la remise à niveau de la flotte logistique française…

Pour ne pas parler des FTI, dont nous avons eu à parler de nombreuses fois ici. Mais le régime ripoublicain est ainsi fait, et ce n’est pas l’échéance prochaine des élections européennes qui permettra le moins que ce soit la définition d’une ligne dépassant… le bout du nez de ceux qui la tracent.

Vivement le Retour du Roi !

Noël Noël !!!!

Le 03/07/2018

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Publicités

Une Réponse to “Communiqué du Conseiller aux Armées du CER.”

  1. Hervé J. VOLTO juillet 4, 2018 à 1:23 #

    Ce qu’il faudrait faire pour la Royale serait renforcer les capacité d’intervention de la marine, c’est à dire dipsoser en permanance de deux groupes aéronavals en état de prendre la mer, donc posséder 3 porte-avions au minimum -5 dans le meileurs des cas- une dizaine de sous-marins nucléaire d’attaque, une soixantaine d’avions de combat de l’aéronavale, des radars aéroportés, des batiements de lutte anti-aérienne et anti-soumarine et de sotient logistique…

    On en est loin. Et ces mesures de « réduction provisoires de capacité » ne sont qu’une folie de plus, décidées au plus haut niveau par des personnes incompétentes en la matière. Du suicide !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :