Nous l’avion rêvé. Viktor Orban le fait.

6 Juil

Viktor Orban, Premier ministre hongrois, vient de lancer  une OPA sur la démocratie chrétienne européenne et il est en passe de venir à bout, pacifiquement, d’Angela Merkel. Chapeau !

Avant l’enterrement d’Helmut Kohl, mort le 16  juin 2017, la veuve de l’ancien chancelier allemand avait créé la polémique au sein de la bien-pensance en laissant entendre qu’elle préférait un discours du premier ministre hongrois, Viktor Orban, plutôt que d’Angela Merkel. Un an plus tard, le 15  juin 2018, Viktor Orban a célébré la mémoire de M. Kohl. La scène s’est passée à l’antenne hongroise de la Fondation Konrad Adenauer, un think tank de l’Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de la chancelière allemande, d’Helmut Kohl et de Konrad Adenauer. Le lieu idéal pour lancer une OPA sur la démocratie chrétienne.

Après l’illibéralisme, le Premier ministre hongrois se place désormais sous l’aile tutélaire des deux plus importants chanceliers allemands du XXe  siècle : Adenauer, l’homme de la reconstruction, et Kohl, celui de la réunification. Et c’est sous ce double patronage qu’il poursuit son attaque contre sa principale cible depuis 2015 : leur successeure, Angela Merkel, une chancelière affaiblie qui ploie sous les coups de son parti frère bavarois, la CSU, en guerre contre sa politique migratoire.

Le président du parti, Horst Seehofer, n’a jamais caché ses liens avec Viktor Orban, qu’il préférait inviter à ses congrès plutôt que la chancelière du  » Wir schaffen das  » ( » nous y arriverons « ). Cette formule, employée alors qu’un million de migrants avaient pris la route des Balkans, en  2015, la poursuit. Fermant son pays derrière des clôtures, Viktor Orban a incarné brillamment l’opposition européenne à cette politique d’accueil de la chancelière. Tous deux sont pourtant membres du Parti populaire européen (PPE), première force au Parlement de Strasbourg.

Le 15  juin, Orban commence par une menace voilée :  » En ce qui concerne les élections au Parlement européen de 2019, il serait facile, par exemple, d’établir une nouvelle formation à partir de partis d’Europe centrale partageant les mêmes idées – ou, en fait, une formation anti-immigration paneuropéenne. Il ne fait aucun doute que nous aurions un grand succès aux élections européennes de 2019. « 

L’idée d’un parti anti-immigration paneuropéen est la hantise des capitales européennes, surtout depuis la prise de pouvoir en Italie de Matteo Salvini, le leader de la Ligue, qui appelle à une union des partis de la droite dure. Dans ce discours, Orban se présente au contraire comme un homme raisonnable, prêt à résister aux tentations de l’alliance avec l’extrême droite :  » Je propose que nous résistions à cette tentation et que nous nous en tenions aux idéaux d’Helmut Kohl et à la famille du parti. Au lieu de déserter, nous nous attellerons à la tâche, plus difficile, de renouveler le Parti populaire européen et de l’aider à retrouver ses racines démocrates-chrétiennes. « 

Estimant qu’il a gagné la bataille de la démocratie illibérale et celle de l’immigration, il propose de changer le logiciel de la droite européenne :  » Contrairement à la politique libérale, la politique chrétienne est capable de protéger nos peuples, nos nations, nos familles, notre culture, enracinée dans le christianisme et l’égalité entre les hommes et les femmes : en d’autres termes, notre mode de vie européen. « 

L’économiste Shahin Vallée représente à peu près tout ce que Viktor Orban et ses affidés peuvent détester. Ancien conseiller du président de l’UE, Herman Van Rompuy, et d’Emmanuel Macron à Bercy – il a même travaillé à la Fondation Soros –, il signale sur Twitter l’importance du discours d’Orban, traduit en français sur la revue en ligne Legrandcontinent.eu.  » Viktor Orban ne se positionne plus aux marges de la droite européenne, mais en son cœur, en se présentant comme le véritable héritier de la démocratie chrétienne européenne par rapport à une droite libérale et cosmopolite. C’est le discours de lancement de la campagne des européennes « ,explique Shahin Vallée.

Orban se présente désormais comme  » la CSU du PPE « , ou encore comme sa  » plate-forme démocrate-chrétienne de droite « , avec de nouveaux amis, tel le chancelier autrichien Sebastian Kurz, qui gouverne avec l’extrême droite. Et il conserve des appuis forts au sein du PPE, à commencer par le président du groupe au Parlement, Manfred Weber, qui était venu le soutenir à Budapest en mars, avant sa troisième victoire d’affilée depuis 2010.

 » Le sommet européen est le moment-clé de cette conquête « , constate Shahin Vallée. Le Conseil européen des 27 et 28  juin a été soigneusement orchestré par cette alliance des droites. Matteo Salvini a allumé la mèche en refusant d’accueillir le bateau de SOS Méditerranée Aquarius,chargé de 629 migrants. L’Europe a alors connu une crise d’hystérie comme aux plus mauvais jours de 2015.

Sebastian Kurz venait d’annoncer la constitution de  » l’axe  » Berlin-Vienne-Rome sur l’immigration, associant la droite classique à la droite la plus dure. Viktor Orban a proposé de l’étendre aux pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque, Slovaquie).  » L’axe  » n’avait plus qu’à se déployer pour le sommet européen. Ce qui fut fait avec succès.

La gauche et la droite molle sont tétanisées et Emmanuel Macron plus isolé que jamais ! Nous avons probablement de beaux jours devant nous.

Le 6 juillet 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

Une Réponse to “Nous l’avion rêvé. Viktor Orban le fait.”

  1. Hervé J. VOLTO juillet 6, 2018 à 8:06 #

    Tout est dans cette phrase de Vickor Orban, que les Pays de Visegrade partagent à 100%, si l’on en croit nos observateurs en Pologne :

    -Contrairement à la politique libérale, la politique chrétienne est capable de protéger nos peuples, nos nations, nos familles, notre culture, enracinée dans le christianisme et l’égalité entre les hommes et les femmes : en d’autres termes, notre mode de vie européen.

    Une feuille de route…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :