Nous vous avions prévenus.

13 Juil

 » Si Macron est élu…c’est cinq ans de foutus «

Dans un communiqué de presse publié jeudi 12 juillet, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb,  » salue l’arrivée ce midi depuis Valence (Espagne) de 78 réfugiés débarqués du navire Aquarius« . Les personnes concernées, « originaires principalement d’Erythrée* et du Soudan » ont été identifiées préalablement par l’’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) « comme relevant d’un besoin de protection au titre de l’asile ».

Réparties par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) dans plusieurs régions de France, elles devraient bénéficier d’un « hébergement«  et « d’une formation linguistique et aux valeurs de la République dans le cadre du contrat d’intégration républicaine » (ndcer : avec quel argent ? Quand on voit l’état de délabrement de nos hôpitaux, par exemple, qui auraient tant besoin de ce budget…)

Mais, OUF ! Ces immigrés ne seront formés qu’aux «  valeurs de la République  » et non pas aux valeurs de la France.

Comparant cette opération à l’accueil, le 5 juillet dernier, de 52 réfugiés débarqués à Malte du Lifeline,le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, déclare qu’elle « illustre à nouveau la politique équilibrée mise en œuvre par la France pour accueillir les réfugiés tout en agissant contre l’immigration économique irrégulière dans une logique européenne ».

On croit rêver…

Le 13 juillet 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

*

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/07/12/il-faut-aider-et-accompagner-la-reconciliation-entre-lethiopie-et-lerythree/

Publicités

3 Réponses to “Nous vous avions prévenus.”

  1. Hervé J. VOLTO juillet 13, 2018 à 2:11 #

    Et tout celà, aux frais de la Princesse !

    Pendant ce temps là, contrairement à l’usage, le gouvernement n’a pas communiqué le schéma d’emplois 2019 des ministères à l’occasion du débat d’orientation budgétaire qui s’est tenu jeudi à l’Assemblée nationale. Emmanuel Macron prévoit 120 000 suppressions de postes sur le quinquennat, dont 50 000 sur la sphère de l’Etat. 1 600 postes ont été supprimés cette année. Aucune accélération majeure n’est prévue l’année prochaine. L’objectif a peu de chance d’être tenu.

    L’ombre du cardinal de Retz a plané sur le débat d’orientation des finances publiques jeudi à l’Assemblée nationale.

    Mais l’institut statistique américain Pew Research Center publie jeudi une étude d’opinion menée pendant deux mois auprès de 16 114 personnes dans huit pays (Danemark, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni). Les résultats illustrent la percée des discours populistes sur fond de rejet des élites mais soulignent également la division des sondés entre gauche et droite sur les questions les plus clivantes. Parce qu’il n’y a pas que les Français qui se sntent envahis. mais ces pays là (Visgrade, Baltique) ont su voter…

  2. Hervé J. VOLTO juillet 13, 2018 à 2:19 #

    -L’art de l’imposition consiste à plumer l’oie pour obtenir le plus possible de plumes, tout en obtenant le moins possible de cris, selon la formule attribuée à Colbert.

    S’il n’est pas certain que le surintendant général des finances de Louis XIV soit l’auteur de ce bon mot, force est de constater que l’ensemble des ministres Français de l’Économie l’ont mise en pratique. Monarchie comme République ont su manier l’art délicat « de plumer l’oie sans qu’elle criaille ». L’inventivité fiscale est un art français que le monde entier nous envie ; un peu comme la Sécurité sociale. À cet égard, la palme d’or revient aux « contributions volontaires obligatoires » (CVO), créées en 1975 en remplacement de certaines taxes parafiscales pour valoriser les filières agricoles.

    Créer une contribution qui soit volontaire et en même temps obligatoire relève d’un art si français pour l’art de plumer l’oie.

    ME RIONS PAS, C’EST AVEC NOTRE ARGENT. Parce qu’ils devront en trouver de l’aregent, pour nourrir toutes ces « chances pour la France ». Pigeons, tondus, pelés et autres cons-tribuables, lavez-vous les fesses : çà va faire mal. Mais le Conseil dans l’Espérence du Roi noius avait prévenu…

  3. Hervé J. VOLTO juillet 13, 2018 à 2:38 #

    Un dernier pour la route…

    Moi, je voudrai uniquement citer Jean-Marie Le pen :

    -Nous ne voulons ni le Beur, ni l’argent du Beur !

    Celà vaut aussi pour toutes les « Chances pour la France »…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :