C’EST HORS DE QUESTION !

14 Août

Tenez-vous bien. Une idée folle vient de germer dans la cervelle du directeur du Port de Sète, l’ancien ministre communiste Jean-Claude Gayssot, histoire de jouer, lui aussi, sa partition frelatée de sauveur de l’humanité. Ce dingue a proposé lundi d’accueillir les 141 migrants récupérés vendredi par le navire Aquarius à quelques encablures des eaux territoriales de la Libye (histoire de ne pas se faire prendre la main dans le sac mais après avoir pris attache avec le réseau de trafiquants de chair humaine du pays).

« Le port de Sète est prêt à accueillir l’Aquarius dès lors que les autorités françaises le lui permettront« , a-t-il déclaré, en précisant bien sûr que « c‘est la dimension humanitaire qui doit prévaloir, il s’agit de sauver des vies, des familles« . Pas moins ! Alors que nous savons (preuves à l’appui) et dénonçons sans relâche que ces trafics sont commandités par le grand patronat européen pour assouvir ses besoins de main d’oeuvre à bas coût. Les Allemands l’ont avoué sans vergogne mais les Français le dissimulent encore…

Vendredi, en effet, le navire affrété par les ONG pseudo-humanitaires SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF) a récupéré en Libye 141 personnes à bord de deux rafiots en bois, dont une moitié de mineurs non accompagnés (c’est-à-dire largués sur les pistes par leurs familles prolifiques mais impécunieuses) et plus d’un tiers de femmes allant chercher bonne fortune ailleurs que dans leurs villages auprès de leurs guerriers, essentiellement originaires de Somalie et d’Erythrée.

Le «  Grand remplacement  » à l’oeuvre à bord de l’Aquarius. Que du bonheur !

Malte et l’Italie ont heureusement refusé d’accueillir le navire dans leurs ports, selon SOS Méditerranée qui a appelé lundi les Etats européens à « prendre leurs responsabilités. « On demande à l’ensemble des Etats européens de trouver une solution. On les appelle à prendre leurs responsabilités pour trouver un port sûr en Méditerranée« , a déclaré à l’AFP la présidente de l’ONG SOS Méditerranée, Sophie Beau. Nous aussi nous leur demandons de prendre ENFIN leurs responsabilités et donc de refuser systématiquement d’alimenter ce détestable commerce en acceptant de recueillir les fruits de ces trafics. Sachant qu’en tout état de cause il existe d’autres ports sûrs en Méditerranée que ceux du continents européen : même si l’on tient absolument à exclure la Libye, rappelons-leur que les ports tunisiens de Tunis, de Sousse ou de Sfax (bien plus proches des zones de récupération des migrants) sont parfaitement sécurisés et en mesure d’accueillir ces « malheureux« . La Tunisie, toujours en quête de reconnaissance et de valorisation des fruits de sa « Révolution du Jasmin » de 2011, se grandirait d’ailleurs en proposant l’accueil de l’Aquarius et de ses compères. Elle pourrait même en tirer d’intéressants profits…

« Nous avons une gare maritime, trois quais disponibles et nous pouvons accueillir ces migrants quel que soit le moment mais ils ne pourront pas venir sans l’accord des autorités françaises« , a pourtant insisté sans vergogne M. Gayssot.

Mais il est vrai que Jean-Claude Gayssot, directeur du « Port de Sète Sud de France » (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !), un établissement public régional, n’en est pas à son coup d’essai anti-Français. Il a été ministre des Transports (1997-2002) dans le gouvernement de Lionel Jospin et fut aussi à l’origine de la loi dite Gayssot contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie, de 1990, adoptée alors qu’il était député.

Errare humanum est sed perseverare diabolicum…

Le 14 août 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “C’EST HORS DE QUESTION !”

  1. JeanAndré août 14, 2018 à 3:36 #

    Remarquez la formule « les autorités francaises » employée par le camarade Gayssot! Tout comme s’il parlait d’un Etat étranger auquel il serait soumis contre sa volonté, formule d’autant plus provoquante qu’en tant que directeur du port de Sète, entreprise publique, je suppose que lui-même fait partie de ces « autotités »! Je me demande ce que Paul Valéry (natif de Sète) aurait pensé de cet histrion, dont, prises à part, les deux voyelles composant son patronyme expriment parfaitement la personnalité…

  2. Hervé J. VOLTO août 15, 2018 à 1:17 #

    Il semblerait que l’Elysèe ai bloqué l’initiative. Le Règent Présidentiel tente-t-il de faire oublier par là quelques égarements ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :