La rentrée politique de toutes les impostures.

2 Sep

L’été fut exemplaire en matière de révélations assassines sur le fonctionnement de l’équipe au pouvoir comme de démonstrations de son incapacité à mettre en musique les promesses faites par son gourou au cours de la campagne électorale présidentielle de l’an dernier. Et il aura suffi de moins de 18 mois pour que les Français réalisent combien nous avions raison de proclamer sans cesse pendant cette campagne :

« Si Macron est élu…c’est cinq ans de foutus »

Et, du coup, la rentrée s’annonce bien noire pour Emmanuel Macron qui commence seulement à mesurer que, comme l’affirmait avec tant d’élégance Jacques Chirac :

Aussi, à la façon de feu Geneviève Tabouis pour laquelle nous avons une certaine affection, nous pouvons vous dire aujourd’hui :

 » Attendez-vous à savoir « 

Qu’un remaniement significatif du gouvernement d’Edouard Philippe sera annoncé dans les prochaines heures.

La démission impromptue de Nicolas Hulot le rend certes inévitable mais il sera, n’est doutez pas, plus important que beaucoup l’imaginent et que même Emmanuel Macron l’avait d’abord envisagé. Les affaires Benalla, Kohler, Nyssen, etc. mais aussi les perspectives désastreuses concernant la situation européenne et ses prochaines élections ne vont pas manquer de pousser le chef de l’Etat à sortir du bois plus tôt que prévu.

C’est ainsi que plusieurs portefeuilles vont se trouver concernés par ce remaniement, à commencer bien sûr par ceux de la transition écologique (Nicolas Hulot) et de la culture (Françoise Nyssen). Mais pas que ! Car Gérard Collomb, le fidèle parmi les fidèles et actuel ministre de l’intérieur, pourrait bien faire les frais de sa gestion calamiteuse de l’affaire Benalla…

Pourrait bien, hélas, s’ajouter aussi à ces bouleversements l’arrivée scandaleuse, abjecte, ignoble, répugnante, immonde, dégradante, infamante, sordide, déshonorante et, finalement, méprisable de l’ex- gauchiste, apatride car cosmopolite, et pédophile…Daniel Cohn-Bendit !

Et, finalement, Emmanuel Macron n’aura rien épargné aux Français.

Le 2 septembre 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

Publicités

2 Réponses to “La rentrée politique de toutes les impostures.”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 2, 2018 à 3:46 #

    Tout est dit !

    Même Stephane Bern, d’ordinaire si gentil et poli, commence à s’agiter ! Et il n’est pas le seule !!!! La confusion tend à croître. Ceux qui y voyaient clair tout à l’heure, ont déjà l’esprit barbouillé. D’aucuns ont envie de s’en aller… En effet, après Nicolas Hulo, c’est Stepahne Bern qui se donne jusqu’à la fin de l’année pour partir ou non…

    Quelque chose ne tourne pas rond.

  2. conseilesperanceduroi septembre 3, 2018 à 1:30 #

    Aux dernières nouvelles Cohn-Bendit ne sera pas ministre de l’écologie. Nous sommes heureux de l’apprendre.
    Pourtant, et c’est bien pire, cela signifie qu’Emmanuel Macron en a eu l’idée et qu’il est allé jusqu’à la lui proposer ! Cet homme est bien un imposteur, doublé d’un ennemi de la France.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :