Quand la modernité entame les progrès de la médecine…

9 Sep

ou le retour des pandémies médiévales !

En France, des maladies que l’on croyait disparues sont de retour. Le scorbut, maladie du XVIIIe siècle, « la maladie des marins« , qui sévissait en particulier (clin d’oeil de l’Histoire) sur les navires négriers, est réapparue depuis 2015 (comme les hordes migrantes) au CHU de Limoges (Haute-Vienne). Dix cas au moins ont été signalés. C’est une maladie qui se manifeste par des saignements sous la peau, des saignements sous la membrane qui recouvre l’os. Cela témoigne d’une malnutrition et, en particulier une carence en vitamine C. Aujourd’hui elle touche en particulier les jeunes, amateurs de  » junk food « .

La tuberculose et la rougeole refont également surface avec vigueur sur notre territoire : en seulement un an, rien qu’en Nouvelle-Aquitaine, 2 741 cas de tuberculose ont été recensés. Quant au nombre de cas de gale, il a augmenté de plus de 10%…dans les pas des migrants. Mais le parasite s’est propagé aussi dans les maisons de retraite et dans les écoles. Ajoutez-y le choléra en Algérie (déjà près de 80 morts) et la peste à Madagascar (plus de 200 morts), qui finiront par déborder chez nous…

Enfin, il ne faut pas oublier ce que l’Etat s’emploie à nous cacher avec persévérance : l’extension de cette redoutable DREPANOCYTOSE, anémie hémolytique spécifique des populations africaines mais qui se répand comme une trainée de poudre dans notre pays. Rappelons que, comme il s’agit d’une maladie génétique, de nombreux enfants issus de mariages mixtes (si à la mode dans notre société décadente) en seront atteints et pourront aussi la transmettre !

Bref, que du bonheur. Merci à toutes nos élites politiques autant que culturelles et médiatiques.

Le 9 septembre 2018.

Pour le CER, Hippocrate, Conseiller à la santé publique.

Publicités

2 Réponses to “Quand la modernité entame les progrès de la médecine…”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 9, 2018 à 1:56 #

    Scorbut, tuberculose et la rougeole, gale, choléra et peste, sans oublier cette redoutable DREPANOCYTOSE, anémie hémolytique spécifique des populations africaines, VOICI LE SALAIRE DE NOS EGAREMENTS que nous recevons en nous-même en accuillant des populations non-Chrétiennes sans les évangéliser et sans leur dire que c’est notre Dieu, Dieu, Jésus-Christ Dieu-fait-homme, qui nous donne toutes les grâces et toute l’abondance qu’eles ne connaissent pas chez eux. Leur permettant de porter, chez nous, leurs erreurs religieuses et… les maladies qui les accompagnent !

    Relions le Testament de Saint-Rémy : oui, nous sommes sous malédiction…

  2. Hervé J. VOLTO septembre 9, 2018 à 1:57 #

    Vive la globalisation ! Elle globalise jusq’aux maladies.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :