A lire toutes affaires cessantes.

20 Sep

Un conseil : ne manquez surtout pas la lecture de cet excellent article de notre ami Catoneo sur son site Royal-Artillerie à propos du prince Louis de Bourbon, de sa situation par rapport à la succession royale en France mais aussi…en Espagne. Tout y est.

https://royalartillerie.blogspot.com/2018/09/louis-de-bourbon-double-prince.html#comment-form

Le 20 septembre 2018.

Jean-Yves Pons

Publicités

Une Réponse to “A lire toutes affaires cessantes.”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 20, 2018 à 8:10 #

    Bravo Catoneo ! Entièrement d’accord.

    La démarche de contestation du Prince Luis-Alfonso ressemble déjà à la contestation Carliste qui défend Dios, la Patria, los Fueros y el Rey Légitimos, et qui devrait réjouir le Régent de la Comunión Tradicionalista, Sixte-Henri de Bourbon Parme, en lui apportant le renfort de l’aîné des Capétiens : mais nous savons sa haine des Isabélitains pour douter de son ralliement, d’autant qu’il a caressé, dans un entretien donné à la presse (Nice Matin), l’opportunité d’un hypothétique couronnement de lui-même par défaut de Légitimité de tous les autres : ses fidèles ne s’appelent pas pour rien LES PARMISTES. Oui ! C’est bien dommage : ils gagneraient tous les deux à une réunion des Carlistes à la branche aînée vivante et traditonalistes, plutôt que de célébrer les morts en boucle et de laisser gauchiser la Noble cause jadis héritée par le Prince Français-Xavier de Bourbon-Parme (1889-1977). Rien ne les sépare vraiment plus…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :