Au moins les Français sauront ce qui les attend si nous ne prenons pas les choses en main.

24 Sep

Chers amis,

Ouvrez les yeux et les oreilles. Vous ne mettrez pas longtemps à comprendre que si nous ne mettons pas un terme définitif à l’invasion dont notre pays est la proie par la lâcheté, les faiblesses, l’incurie et, pour tout dire, la complicité de nos élites et de nos dirigeants politiques de tous bords, nous sommes perdus. La France disparaîtra inéluctablement.

Pensez-vous que cette reprise en main de notre sort se fera par la diplomatie voire de petits arrangements et quelques compromissions ? Pensez-vous que les plus graves difficultés apparues dans l’histoire de l’humanité aient été résolues autrement qu’avec force et détermination ? Pensez-vous donc que nous pourrons échapper à l’emploi de la première avec l’aide de la seconde pour que la France renaisse et que le  » Grand Remplacement « , tant désiré par ceux qui haïssent notre pays, ne soit plus qu’un mauvais souvenir ?

Eh bien sachez que le ministre des Affaires étrangères de la République, lui, ne veut même pas en entendre parler.

Voici, en effet, ce que déclarait il y a deux jours Jean-Yves Le Drian en réponse à la question d’un journaliste. Lisez bien car vous devez savoir à quoi vous attendre :

«  Il n’y aura pas de militarisation de la gestion des flux migratoires. Nous aidons des Etats à se doter des outils classiques de surveillance de leurs frontières aux points de passage, il s’agit d’un accompagnement de leurs services de police, de gendarmerie, de douane. Nous avons commencé à fournir cette assistance, qui n’est en aucun cas de la substitution, par exemple à Agadez, au Niger. Nous souhaitons également renforcer notre collaboration avec les autres pays concernés, la Tunisie et le Maroc notamment. Au-delà, la logique est que dans les lieux où existent des camps de migrants, nous développions une action commune de l’UE, de l’Union africaine et des pays concernés, pour respecter le droit d’asile et raccompagner les migrants dans leur pays d’origine lorsqu’ils ne peuvent y prétendre. On l’a fait en Libye, en relation avec le Haut-Commissariat pour les réfugiés et l’Organisation internationale des migrations. Les pays d’origine, de transit et de destination ont un rôle à jouer. Les principes sont ceux de la responsabilité et de la solidarité.

Pour l’UE, le sujet principal est celui de la mise en œuvre des conclusions du Conseil européen de juin, notamment de ce qu’il appelle les  » centres contrôlés « . Les principes de base ont été fixés pour la maîtrise des migrations à la fin de juin : renforcement de Frontex – agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes – avec dix mille hommes et meilleure protection des frontières européennes ; coopération avec les pays de transit et de départ ; solidarité et responsabilité dans l’accueil et le traitement des migrants. Ils ont été acceptés par tout le monde. Certes la mise en œuvre n’est pas aisée. Mais la réponse nationale ne permet pas de gérer le problème. « 

Et le journaliste, imaginant peut-être qu’une intervention militaire sur le terrain même de départ pourrait avoir une certaine utilité à défaut d’interdire aux migrants d’embarquer sur les rafiots des passeurs Libyens, de lui demander : « En France on ne demandera pas à  » Barkhane  » de stopper les flux de migrants ? « 

La réponse fut aussi simple que cinglante :  » Non.« 

Désormais les choses sont dites. Elles sont claires. Nous ne pourrons compter que sur nous mêmes, comme l’annonçait Jean Raspail dans Le Camp des Saints.

Le 24 septembre 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “Au moins les Français sauront ce qui les attend si nous ne prenons pas les choses en main.”

  1. HERVE JOSEPH VOLTO septembre 24, 2018 à 11:37 #

    Notre action se fonde sur la Doctrine sociale de l’Eglise, sur l’ordre naturel institué et voulu par Notre Seigneur. Elle pour objet de parfaire notre connaissance de la Doctrine sociale de l’Eglise / Doctrine Royaliste, mais elle a également pour objectif de promouvoir auprès des Français, via une stratégie multicanale, les vertus de la Loi Naturelle et la solution Royale.

    Ni laïque, ni silamique, la France est Catholique !

  2. HERVE JOSEPH VOLTO septembre 24, 2018 à 1:02 #

    Pour comprendre l’esprit du Gaulois réfractaire, nous prendrons en exemple Eric Zémour.

    Pour Eric Zémour, le Rassembolement National de marine Le Pen est trop à gauche, et nous nous dirigeons vers le cahos à cuase des musulmans vivants en France. Il dénonce les élites politiques qui actualisent le plan de destruction de la nation Française et de la civilisation Chrétienne que nous voyons s’accomplir sous nos yeux, souligne les mécanismes de cette destruction et entrevoit une guerre civile selon lui inévitable car voulue et programmée.

    Sa conclusion va dans le même sens que les révélations Catholiques :

    -Destruction anthropologique : la mort du père, homme blanc et Chrétien.

    -La Contrerévolution nécessaire.

    -L’Etat-nation Catholique et l’Eglise comme étant nécessaires.

    -Immigration et multiculturalisme : l’arme totale pour empécher la résurrection de l’homme blanc Chrétien et père de famille.

    -Le Colonialisme : terme servant à accuser l’assimilation Franco-Catholique.

    -Les relais de la déconstruction : les lobby immigrationistes, féministes, lgbt, socialo-écolo-communistes.

    -Les grands idéaux : l’Europe, le multiculturalisme, l’anti-racisme, le pacifisme.

    -Culpabilisation de la réstance Française : sale raciste ! sale réac !

    -Le risque : la guerre civile.

    -La solution : le renversement culturel par le démasquement du mensonge -l’exemple de la courageuse Tatania Ventôse est éditifant- et le rappel de la culture Chrétienne de la France.

    La solution semble dans la Contrerévolution. La Conterévolution, c’est la reconnaissance du Règne du Christ-Roi, de la famille Chrétienne -avec le père comme chef naturel- et l’Amour de la Patrie, voulue comme terre Chrétienne. La Contrerévolution commencera par le retour à l’institution familiale traditionnelle. La Noblesse, c’est la reconaissance publique du rôle social de la Famille. La Royauté, c’est le couronnement de la Famille et de l’Etat. Voulus Chrétiens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :