Les Républicains finiront bien par craquer. Ils n’auront d’ailleurs pas le choix.

4 Oct

La liste s’allonge. Chez Les Républicains (LR), de plus en plus de personnalités appellent à un dialogue entre leur parti et le Rassemblement national (RN, ex-Front national). Après l’ancien ministre Thierry Mariani, le très médiatique militant Erik Tegnér – éphémère candidat à la présidence des jeunes LR –, ou encore l’ex-député et magistrat Jean-Paul Garraud, c’est au tour de Sébastien Meurant, sénateur du Val-d’Oise, de se déclarer favorable à des discussions avec la formation de Marine Le Pen.

 » Il faut s’asseoir, discuter, voir sur quoi on est d’accord et sur quoi on ne l’est pas,estime l’élu dans un entretien accordé au mensuel L’Incorrect, à paraître mardi 2  octobre. Sur les questions régaliennes, par exemple, je ne vais pas vous dire que je m’oppose aux positions défendues par le Rassemblement national : ce sont celles que défendait le RPR dans les années 1980 ! Evidemment que je les partage. «  Le sénateur de 47 ans, candidat à la présidence de la fédération LR du Val-d’Oise (les élections ont lieu les 13 et 14  octobre), s’est impliqué ces derniers mois sur les questions d’immigration dans le cadre de son mandat.  » Le préalable à l’ouverture de discussions est la clarification des lignes politiques, poursuit-il dans son interview. A partir du moment où les bases seront clairement définies, on pourra discuter avec qui veut. « 

L’ancien patron de Sens commun – un mouvement associé à LR émanant de La Manif pour tous –, Christophe Billan, avait défrayé la chronique dans la même revue, en octobre  2017. Il se disait alors prêt à envisager la constitution d’une  » plate-forme «  politique avec l’ancienne députée FN de Vaucluse, Marion Maréchal-Le Pen. L’Incorrect, qui milite ouvertement en faveur d’une  » union des droites « , a été fondé et est dirigé par des proches de la nièce de Marine Le Pen.

La sortie de Sébastien Meurant vient en tout cas heurter la ligne officielle de LR, qui refuse (pour le moment) toute idée d’alliance avec le parti d’extrême droite.  Mais cette position sera-t-elle tenable encore longtemps ?

 » S’il n’existe pas de délit d’opinion, nous avons en revanche cette ligne rouge très claire : pas d’alliance avec un parti concurrent comme le Rassemblement national « , affirme sans rire Geoffroy Didier, secrétaire général délégué de LR.  » Tant que Laurent Wauquiez sera président, il n’y aura pas de rapprochement entre LR et le RN, ajoute-t-on dans l’entourage du patron du parti. Pour le cas particulier du sénateur : il n’y aura pas d’exclusion pour s’être exprimé, car il n’y a pas de délit d’opinion.  » Sébastien Meurant a reçu sur Twitter un  » bravo «  de la part du président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, qui prône, lui aussi, l’union des droites.

Inconnu du grand public, le sénateur du Val-d’Oise, qui se définit comme un représentant de la droite  » légitimiste «  et  » bonapartiste  » (rien que ça !),estime être en phase avec la philosophie générale défendue par Laurent Wauquiez.  » Vouloir que la France reste la France est quelque chose qui me va parfaitement. (…) Macron incarne pour moi la ligne mondialiste sans racines, moi je suis un être enraciné « , expliquait-il lors d’une interview accordée, le 2  juillet, à la webtélé TV Libertés. La diffusion par Les Républicains, en juin, d’un tract intitulé  » Pour que la France reste la France «  avait suscité la controverse, à droite, en raison de la proximité de ce message avec celui du Rassemblement national. La juppéiste Virginie Calmels avait été débarquée de son poste de vice-présidente de LR après avoir exprimé de virulentes critiques.

 » Les thèmes développés par Laurent Wauquiez me semblent coller à ce à quoi j’aspire, sur une ligne plus identitaire, ajoutait M. Meurant, durant son entretien à TV Libertés. Une démocratie doit s’intéresser à son peuplement et à son identité. « Et de souffler le chaud et le froid quant à l’hypothèse d’une alliance avec le RN.  » Sur les idées, si on est d’accord, il faut faire les choses ensemble. Après, si le Front national veut détruire Les Républicains, je ne vois pas comment faire une alliance « , assurait-il. Avant de répéter que,  » sur les aspects régaliens, il y a des points de rassemblement « .

Tout cela ne mène pas très loin pour le moment. Mais, quand ces braves gens seront rattrapés par la réalité, il faudra bien qu’ils mettent leurs préalables ou leurs conditions dans la poche…

Et leur mouchoir par dessus.

Le 4 octobre 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Publicités

2 Réponses to “Les Républicains finiront bien par craquer. Ils n’auront d’ailleurs pas le choix.”

  1. HERVE JOSEPH VOLTO octobre 4, 2018 à 9:34 #

    Je vais redire une chose déjà dite : si en Italie, les patriotes sont passés au pouvoir, c’est qu’ils n’ont pas eu peur de mettre ENSEMBLE le parti FORZA ITALIA de Silvio Berlusconi (équivalant transalpin de LR), le parti FRATELLI D’ITALIA -ALLENAZA NATIONALE de Giroigia Meloni (équivalant Outre-Alpain de notre ex-FN) et le patri de LA LIGUE de Metteo Salvini (équivalant latin de notre actuel Rassemblement National), LE TOUT EN ACCORD AVEC LES 5 ETOILES de Luigi Di maio (équivalant spaghetti de notre LREM) !

    L’union fait la force : l’histoire nous enseigne que l’on gagne que si l’on crie UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN !

  2. HERVE JOSEPH VOLTO octobre 4, 2018 à 9:37 #

    Où sont passés les députés de la majorité?

    Election des vice-présidents de l’Assemblée, crise gouvernementale… Les députés LREM se font bien discrets ces derniers jours. Ce qui alimente une nouvelle fois le procès en amateurisme fait à la majorité. Pour l’élection des vice-présidents de l’Assemblée, les députés de la majorité n’étaient pas assez nombreux dans l’hémicycle. Résultat, les trois premiers vice-présidents sont issus de… l’opposition !

    Une première depuis 1968 !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :