Les ONG immigrationnistes de Méditerranée auraient tort de mettre la clé sous la porte.

14 Avr

Car tout continue d’aller bien pour elles. Malgré les rodomontades et même les condamnations (verbales) de certains responsables politiques européens (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/04/06/le-cer-le-repete-depuis-des-annees-les-ong-sont-complices-des-trafiquants-desclaves-en-mediterranee/), elles poursuivent leur coupable commerce négrier et obtiennent d’un certain nombre de gouvernements l’accueil des esclaves transportés depuis les côtes libyennes jusqu’à celles du continent européen.

Les deux principales chevilles ouvrières de ce trafic d’êtres humains sont l’Allemagne et la République de Malte. En voici la démonstration.

Depuis que l’Italie a décidé en juin 2018, grâce à la volonté de son ministre de l’intérieur, Matteo Salvini, de fermer l’ensemble de ses ports aux pseudo-organisations humanitaires pratiquant le trafic d’esclaves africains, le gouvernement de Malte a accepté à plusieurs reprises d’ouvrir les siens. Il y met cependant deux conditions : la première étant d’être récompensé pour ses bons et loyaux services au bénéfice de l’Union européenne via le fonds asile-migration-intégrationhttps://www.immigration.interieur.gouv.fr/Info-ressources/Fonds-europeens/Les-nouveaux-fonds-europeens-periode-2014-2020/Le-Fonds-Asile-Migration-Integration-FAMI-et-le-Fonds-Securite-Interieure-FSI – (rien n’étant jamais gratuit pour les Maltais) et la seconde étant qu’il ne serve que d’intermédiaire entre les trafiquants négriers et les immigrationnistes du continent qui s’en partagent la main d’oeuvre.

https://actu.orange.fr/monde/videos/les-migrants-bloques-sur-le-navire-de-l-ong-sea-eye-seront-repartis-en-europe-CNT000001eWmRU.html

Cela fait donc ce mois-ci la sixième fois en neuf mois que ce petit commerce d’êtres humains prospère pour le plus grand profit des industriels véreux d’Allemagne, de France, du Portugal et du Luxembourg (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/07/28/la-traite-negriere-par-a-b/).

Ainsi, 64 migrants, bloqués depuis 10 jours sur le navire de l’ONG allemande Sea-Eye vont débarquer à Malte après un accord pour les répartir entre l’Allemagne, la France, le Portugal et le Luxembourg, a annoncé samedi 13 avril le Premier ministre Maltais, Joseph Muscat. En janvier, c’était déjà le cas de deux ONG allemandes, Sea-Eye dont nous venons de parler et sa soeur jumelle Sea-Watch puis, en mars, le pseudo-piratage d’un pétrolier-ravitailleur, chargé de 108 subsahariens, qui patrouille habituellement en Méditerranée…en battant pavillon des Palau !

Le navire Alan-Kurdi, de Sea-Eye avait recueilli, le 3 avril, 64 migrants qui se trouvaient sur une embarcation de fortune à quelques encablures des côtes libyennes. Il a d’abord fait route vers l’île italienne de Lampedusa, mais le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, a estimé que c’était à Berlin de prendre en charge ces migrants secourus par une ONG allemande sur un navire battant pavillon allemand !

Le navire a ensuite mis le cap sur Malte et navigue depuis autour de l’île. Une croisière spécialement organisée pour des sub-sahariens dont 23 d’entre eux seront finalement reçus en France (20 en Allemagne et le reste au Portugal et au Luxembourg)…

Il s’agit-là, à quelques semaines des prochaines élections européenne, d’un système plutôt discret d’accueil de migrants clandestins selon le principe du « goutte à goutte migratoire » que nous dénoncions ici (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/02/01/le-sournois-goutte-a-goutte-migratoire-continue-en-catimini/) : « J’en accepte dix par ci, j’en prends vingt par là, je t’en redonne cinq qui ne veulent pas rester mais je veux bien des quinze dont tu ne sais pas quoi faire… »

Des salopards, vous dis-je. Ce sont des salopards, maîtres d’oeuvre du « Grand Remplacement« . Et vous voteriez pour eux le 26 mai ?

Le 14 avril 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

3 Réponses to “Les ONG immigrationnistes de Méditerranée auraient tort de mettre la clé sous la porte.”

  1. Hervé J. VOLTO avril 14, 2019 à 7:30 #

    Malte n’est pas comme l’Allemagne : c’est une victime. L’opinion publique maltaise est très en colère. Le Gouvernement aussi, qui menace de se rallier aux Pays de Visegrad (Hongrie, Slovaquie, Bohème, Pologne).

    Cà votera à droite aux Européennes 2019.

    Les allemands, oui : ce sont des sal… es individus.

    • thizy avril 19, 2019 à 6:07 #

      a droite toute

      cordialement

  2. Georges avril 15, 2019 à 2:19 #

    Je plussoie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :