Paris n’en finit pas avec les violences de ses migrants.

18 Avr

Paris, prétendument « Ville lumière« , devenue un sordide cloaque peuplé de migrants

Une importante série de rixes nocturnes entre migrants s’est produite dans le nord de Paris, le week-end dernier, où un campement insalubre grossit depuis des mois sans que personne n’y fasse rien. Au total, plusieurs personnes ont été blessées, dont une grièvement, et 17 ont été interpellées et quasiment toutes aussitôt relâchées…Alors que tous les envahisseurs devraient, du jour au lendemain, sans tambour ni trompette, être regroupés dans autant de charters aériens ou maritimes que nécessaire et expulsés dans les pays d’où ils sont arrivés

Tout a commencé dans le secteur de la porte de la Chapelle et son entrelacs d’axes routiers par la première de ces bagarres qui a éclaté dans la nuit de vendredi à samedi, avec échanges de coups de couteau. Trois personnes ont été interpellées et placées en garde à vue.

Deux heures plus tard, une cinquantaine de personnes, principalement des Afghans et d’Érythréens, se sont opposées, entraînant de nouveau l’intervention des forces de l’ordre, qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et de grenades de désencerclement. 27 personnes ont été blessées.

La nuit suivante, une cinquantaine d’Afghans et d’Érythréens se sont à nouveau opposés et des pierres ont été lancées sur la police, qui a fait usage de lanceurs de balles de défense. Huit personnes ont été interpellées et brièvement placées en garde à vue. Une nouvelle rixe a ensuite fait deux blessés, dont un grave. Une dernière bagarre a enfin eu lieu dimanche…

« On a soigné hier pas mal de blessures liées à la rixe » dans la clinique mobile que Médecins du monde déploie sur les campements, indique Christian Reboul, référent migrations de l’association. « On a déjà connu ça ailleurs, sur le campement du Millénaire et à la Villette, des soucis du même ordre, mais jamais de la même ampleur.

 » Plus les conditions se dégradent, plus les conflits amènent à des batailles rangées », déplore Pierre Henry, directeur général de France Terre d’Asile, pour qui « c’est déjà un miracle » qu’un tel incident « ne se soit pas produit avant », oubliant que si son association et quelques autres ne militaient pas avec acharnement pour la traite négrière et l’accueil de ces migrants, nous n’en serions pas là.

Plus de 300 personnes avaient déjà été évacuées de ce campement la semaine précédente, implanté sous l’autoroute et non loin de la « colline du crack » (car les malheurs ne viennent jamais seul) qui concentre des toxicomanes. Mais plusieurs centaines d’autres migrants n’avaient pu être pris en charge, et avaient dû rester sous leurs tentes posées à même le bitume,  » au ras des gaz d’échappement « , se plaint Pierre Henry. Mais, là encore, il oublie que

PERSONNE N’OBLIGE CES MIGRANTS À QUITTER LEUR PAYS, À ENVAHIR LE CONTINENT EUROPEEN ET À FINIR TELS DES ÉPAVES DANS NOS VILLES POUR BENEFICIER DE LA COMPASSION ET DE L’ASSISTANCE DE POPULATIONS SUBMERGEES ET VICTIMES DE LA LÂCHETE DE LEURS DIRIGEANTS POLITIQUES.

Le 18 avril 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

2 Réponses to “Paris n’en finit pas avec les violences de ses migrants.”

  1. Hervé J. VOLTO avril 18, 2019 à 10:37 #

    Pour renverser le courant de l’immigration, on devrait:

    1.Réformer le code de nationalité.
    2. Protéger l’identité nationale.
    3. Arréter toute nouvelle immigartion.
    4. Préférence nationale: arréter les pompes aspirantes!
    5. Organiser le retrour des immigrés dans leur pays d’origine.

    1. Réformer le code de nationalité.

    La France n’est pas qu’un territoire de forme exagonale. C’est avant tout LA NATION DES FRANCS QUI A DIEU POUR FONDATEUR. La France est sortie toute entière Chrétienne du Baptistère de Reims et quelques soient nos opinion aujourd’hui, la France possède un histoire, elle constitue un héritage commun : ses racines sont Chrétiennes. Réaffirmer le droit à la filiation dans l’esprit du Testament de Saint-Rémy:  » NAIT FRANCAIS TOUT CITOYEN NE DE PERE ET DE MERE CATHOLIQUES  » ; empécher toute naturalisation de citoyen non-Chrétiens, établir pour des immigrés Chrétiens la naturalisation comme procédure unique, instaurer une période probatoire, appliquer la loi sur la déchéance, rendre impossible la double nationalité, mettre fin aux mariages de convenance.

    2. Protéger l’identité nationale de la France.

    Rester maître de nos frontières, promouvoir le Christianisme et les missions d’évangélisation des zones de non droits, encourager les conversions libres au Christianisme, règlementer la propriété étrangère, s’opposer à l’influence politique de l’islam, démanteler les ghettos ethniques, contrôler les associations des étrangers ! On devra créer un organisme de contrôle des frontière et de contrôle de populations étrangères (à l’image du service des douannes, à renforcer, regrouper certaines compétances aujourd’hui Police de l’Air et les Frontières, les Renseignements Teritoriaux (ex-Renseignements Généraux), la DGSI et les Douannes volantes, avec mission de rendre les fontières étanches à l’immigration clandestine et de controler les étrangers présents sur le territoire national)…

    3. Arrèter toute nouvelle immigration non-Chrétienne.

    Rendre impossible l’immigration légale de tout citoyens non-Chrétien, mettre fin au regroupement familial en France des immigrés non-Chrétiens, juguler le faux tourisme, réformer le droit d’asile, préférence Chrétienne dans l’immigration.

    4. La préférence nationale: arréter les pompes aspirantes.

    Accorder la priorité d’emploi aux Français, assurer aux Français la priorité d’accès aux logements sociaux, réserver les allocations familiales aux seules familles Française, donner aux Français la priorité d’accès aux aides sociales.

    5. Organiser le retour des immigrés dans leurs pays.

    Proposer une concertation internationale sur les mouvements de population, coupler le retour des immigrés avec l’aide à leur pays d’origine, supprimer les cartes de séjour de 10 ans tacitement reconductibles, prévoir le retour des chomeurs en fin de droit, procéder à l’expulsion effective des clandestins et des délinquants étrangers, organiser le retour chez eux des étudiants étrangers à l’issu de leurs études.

    Celà suppose deux choes :

    1. baisser les impotes sur le enployeurs ET les les employés (flax tax à 30% du revenu total des entreprises commedes foyers) pour relancer l’économie, le plein emploi et l’embauche de Français désireux de travailler.

    2. étendre le statut concordataire alsacien à toute la France pour avoir le Catholicisme comme unique religion d’Etat, le programme ci-dessus n’étant applicable que si, en amont, nous avons un Etat offciellement Chrétien…

  2. Hervé J. VOLTO avril 18, 2019 à 10:40 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Le programme ci-dessus est mis en application sans complexe en Hongrie par Viktor Orban. Là bas, ça marche !

    Si on veut, on peut.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :