Quand Vexilla Galliae cherche à inventer l’eau tiède.

24 Avr

A moins que ce ne soit le fil à couper le beurre, le cachou rond, le caoutchouc mou, la moisissure du Roquefort ou les trous de l’Emmental…

Et pourtant, l’un de ses chroniqueurs (Paul-Raymond Du Lac) a entrepris une oeuvre titanesque : l’organisation d’une « Campagne royale » en vue de la restauration du même nom. Voici ce qu’il nous en dit :  » La campagne royale est composée de quatre cycles : Les principes restaurateurs, les conditions préalables [à la restauration], les fondements de l’action et Place à l’action, couronnée par le manifeste. » Un programme bien ambitieux, vous en conviendrez…surtout quand tout le boulot a déjà été fait par d’autres ! Ainsi en est-il de tout ce que la vieille Action française nous a concocté depuis des décennies. Ainsi en est-il aussi de l’excellent corpus idéologique de la regrettée revue légitimiste Fidelis. Mais ainsi en est-il aussi (surtout ?) du travail considérable en matière politique du Conseil dans l’Espérance du Roi qui a déjà publié près de 7 000 articles sur son blogue.

Aussi, lorsque nous avons découvert sur Vexilla Galliae un article intitulé  » Fondons le gouvernement royal pour la Restauration : la restauration réelle  » nous fûmes consternés…

Car que lisons-nous sous la plume néophyte du chroniqueur en question ? Ceci : 

 » En définitive, il faut que le roi fonde son gouvernement royal pour la Restauration, dont l’objet et l’action sont la reconstruction effective de la France de façon organisée par un embryon d’administration restaurée et institutionnellement dirigée par ce gouvernement pour la Restauration. L’effet est clair : plus ce gouvernement royal restauré, et parallèle aux institutions usurpatrices, sera fort et complet, plus les forces restauratrices seront capables, le jour venu, de reconstituer effectivement une monarchie institutionnelle, sans avoir à dépendre par trop des institutions usurpatrices, en évitant en particulier d’en subir l’esprit.(…)

La fondation d’un gouvernement royal, certainement clandestin par rapport à l’usurpateur, permet au contraire de refonder une pratique du pouvoir en amont, dans des actions officielles et d’État, complètement assumées, en préparant et en construisant l’ossature de la France institutionnelle à venir. Au jour de la décomposition des institutions républicaines, des éléments épars viendront naturellement renforcer l’ossature déjà en place : mais c’est dans ce sens qu’il faut agir et non l’inverse ; ne cherchons pas à prendre les commandes d’un cadavre ambulant en décomposition ! Restructurons le corps national sur une ossature foncièrement saine et dans l’esprit royal !

Il suffit de proclamer à nouveau la restauration de la France dotée de son gouvernement, en considérant que la France est royale, et en ignorant complètement les institutions républicaines, objectivement usurpatrices. La France est royale ou n’est pas. Les deux derniers siècles n’étaient pas moins royaux puisque la France a continué d’exister, mais l’opposition systématique à sa nature, à son histoire et à sa foi la pousse au bord de l’anéantissement. Heureusement, tant que la lignée royale existe, la restauration de la France reste possible, et le gouvernement royal doit être là pour la rendre effective officiellement, sans chercher à faire tomber la République, mais en refondant dans l’action et la réalité, quitte à recourir à la désobéissance civile et à faire preuve d’obéissance des principes éternels de la France royale.(…)

Ce gouvernement royal sera ainsi la fenêtre officielle de la France dans le monde, et l’acteur de la Restauration en France et chez les Français.

Il serait bon, à notre sens, qu’il reflète les préalables de l’action, c’est-à-dire l’union de tous les Bourbons, l’union du trône et de l’autel et un corps diplomatique agissant pour liguer les royautés à travers le globe et restaurer la France royale de par le monde.

Avec déjà les formes primaires d’un fonctionnement que nous avons présenté dans un article précédent, il s’agit à la fois occasion d’incarner les principes dans la réalité, et de les frotter à l’expérience pour leur faire épouser au mieux le pays réel et les nécessités de l’action sans perdre le bon esprit. Il faut protéger la sacralité du roi en mettant en place plusieurs étages gouvernementaux : par exemple un Orléans comme président du Conseil du Roy, un Bonaparte comme lieutenant général du Royaume – chef des armées et de la police, un cardinal ou un clerc tout près,   un chef de la diplomatie absolument fondamental, etc, etc. . Les modalités pratiques sont un autre sujet, dont le roi grand arbitre doit trancher en pensant à Dieu et à la France.(…)

Il faut bien garder à l’esprit qu’à la différence du début du xixe siècle nous avons tout à reconstruire dans l’esprit d’une part, dans le personnel politique d’autre part, et dans la fonctionnement selon l’esprit royal du gouvernement enfin : cela ne s’improvise pas et ne s’invente pas, ni ne se proclame par de beaux discours, mais se forge dans l’expérience et la réalité du gouvernement. D’où l’importance cardinale de fonder le gouvernement royal pour la Restauration sans attendre : démonstration résolue de nos plus fermes convictions, la France est royale dans son essence, et sa Restauration ne passe que par la royauté légitime et traditionnelle, démonstration et apprentissage de la réalité pratique du gouvernement, permettant de compléter peu à peu les déficiences du fait d’une longue dormition d’une part et du manque d’expérience d’autre part, et surtout et avant tout, car le reste s’arrangera avec la faveur des événements rendant la Restauration une solution valable, l’entretien d’un esprit royal dans le gouvernement pratique et institutionnel.

Ce gouvernement royal clandestin et légitime pour la Restauration est en somme une étape préparatoire, active et réalisatrice de la restauration intégrale finale. »

Comprenez-vous mieux notre consternation ? Sans doute, si vous vous souvenez des principes de la fondation du Conseil dans l’Espérance du Roi il y a déjà plus de sept ans. Ces principes figurent d’ailleurs au chapitre intitulé  » Le royalisme aujourd’hui  » de l’article  » Royalisme  » de l’Encyclopédie Wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Royalisme) et que voici :

(Le Conseil dans l’Espérance du Roi) est un « contre-gouvernement royaliste », sur le modèle des shadow-cabinets britanniques qui publie ses prises de position, ses critiques de la politique actuelle et ses propositions, sur son blog. Il est composé de conseillers, appartenant à l’ensemble des courants du royalisme français et refusant toute revendication dynastique particulière. Chacun de ces conseillers est chargé d’un département spécifique, en miroir du gouvernement de la République, l’ensemble constituant de fait « l’autre Conseil des ministres » (qui est d’ailleurs l’adresse de sa page facebook). Chacun peut le lire à cette adresse : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com

Alors, pourquoi chercher à donner l’illusion que l’on crée…ce qui existe déjà ? Il aurait simplement suffi à Paul-Raymond Du Lac de nous lire depuis cette date. Cela lui aurait épargné de tenter l’invention de l’eau tiède !

Le 24 avril 2019.

Du Plessis

7 Réponses to “Quand Vexilla Galliae cherche à inventer l’eau tiède.”

  1. Hervé J. VOLTO avril 25, 2019 à 6:56 #

    Un gouvernement Royal clandestin, pour arrive à sa légalité reconnue, est une exellante idée : il ne manque plus qu’à RELAYER ses décisions.

    Le Conseil dans l’Espérence du Roi pourrait organiser tout celà de manière concrète.

    Dans l’attente, pourquoi ne pas porter notre soutient et nos encouragements à Paul-Raymond Du Lac ?

    • conseilesperanceduroi avril 26, 2019 à 5:26 #

      Pourquoi ? Tout simplement parce que sa proposition n’est que le plagiat de ce que fait le CER depuis plus de sept ans.

  2. Hervé J. VOLTO avril 25, 2019 à 7:01 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE.

    Votre serviteur avait, lui aussi, également évoiqué le sujet il y a 3 ans sur le blog de la Charte de Fontevrault, qu’il a l’honneur de représenter officiellement en Italie
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/11/10/le-grand-monarque-qui-regne-peut-etre-deja-possede-t-il-son-conseil-secret/

    En attendant un gouvernement Royal clandestin, nous avons un gouvernement Royal parallèle : le CONSEIL DANS L’ESPERENCE DU ROI.

  3. Hervé J. VOLTO avril 25, 2019 à 7:57 #

    PS

    C’est ici que l’on en revient au PARMI. La CHARTE DE FONTEVRAULT, fondée en 1988 par Alain Texier, CJA, s’implique dans une démarche d’UNIFICATION DE TOUS LES ROYALISTES, sous réserve du respect de 4 consditions :

    1. Mener un combat contre le mondialisme : moratoire sur la dette publique, grâces fiscales (privilège du Roi), protection de notre agriculture et de notre industrie, retour au franc;

    2. Afficher nos racines Chrétiennes : référence aux principes Chrétiens inscrite dans la constitution, rappeler l’action des penseurs Catholiques-Sociaux, respect de la Vie de la consception à la mort, affirmation du mariage fondé sur l’union d’un homme et d’une femme, responsabilité des parents dans l’éducation des enfants, oui à l’immigration mais à une immigration européenne, de culture Chrétienne, lutte contre la christianophobie, soutient politique aux communautés Chrétiennes dans les pays où elles sont menacées, respecter le principe : “cujus regno, ejus religio”;

    3. Prendre part aux luttes du peuple, dans les organisations que celui-ci se donne : voter en fonction de l’interet national, “pour le moins pire”. Parallèlement, pour répondre à la grave crise que connaissent les populations, nous pensons utile de prendre des contacts avec des organisations politiques patritotes et identitaires, Royalistes et non-Royalistes, pour leur proposer une unité d’action à travers la mise en place ensemble d’un conseil Français de résistance à l’occupant, sous forme d’un cartel d’organisations.

    Il existe une Cercle d’Action Légitimiste https://actionlegitimiste.wordpress.com/2016/01/02/presentation-du-cercle/
    dont l’initiative va dans notres sens.

    4. Considérer que le changement ne pourra se faire QUE par les élections : être présents -quand et si celà est nécessaire- dans la rue. Usage de la propagande et de l’agitation. La propagande consiste à diffuser globalement l’ensemble des idées Royalistes relatives au projet de socièté que ceux-ci proposent : indépendance et rayonnement de la France, vocation Catholique de la “nation des Frances qui a Dieu pour fondateur”. L’agitation consiste à diffuser un message restreint souvent formulé par un slogan ou un mot d’ordre lancé dans une manifestation -”Ni maçonnique, ni islamiste, la France est Catholique !” ou “La France aux Français !”- illustrant tel ou tel aspect du projet Royaliste. Il paraît judicieux de décliner notre combat selon 3 axes : un axe spirituel, un axe politique, un axe socio-économique.

    C’est ce que Alain Texier, CJA, appelle le PARMI, Plan d’Actions Royales Mutuelles Immédiateshttps://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/02/06/qui-remettra-la-couronne-de-france-sur-la-tete-dun-bourbon-que-la-fete-commence-la-charte-de-fontevrault-ouvre-le-rideau-priere-et-action/ : nous seront dès lors attentifs avec lui à ce que dit le NOTRE PERE :

    -Que votre volonté soit faite sur la Terre comme au Ciel !

    Car SUR LA TERRE signifie aussi LA MONARCHIE ROYALE TRES CHRETIENE DE DROIT DIVIN ET DOINC LE TRONE ! Ce qui nous oblige DANS L’ATTENTE DU PRINCE, à SERVIR LE PRINCIPE…

  4. Hervé J. VOLTO avril 25, 2019 à 7:58 #

    PS 2
    PARMI
    Immédiateshttps://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2015/02/06/qui-remettra-la-couronne-de-france-sur-la-tete-dun-bourbon-que-la-fete-commence-la-charte-de-fontevrault-ouvre-le-rideau-priere-et-action/

    Cercle d’Action Légitimiste https://actionlegitimiste.wordpress.com/2016/01/02/presentation-du-cercle/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :