Pauvre France !

29 Avr

À la suite de l’insipide conférence de presse d’Emmanuel Macron, jeudi dernier, qui devait répondre avec courage et pertinence aux revendications des Français telles qu’elles furent exprimées tout au long du trop fameux « Grand débat national« , voici quelques excellentes ligne de conclusions inspirées à notre ami Catoneo sur son blogue Royal-Artillerie (https://royalartillerie.blogspot.com/2019/04/au-comptoir-du-canon-des-ternes.html) :

«  Il n’y aura pas de révolution parce que le peuple, abruti par le modèle socialiste à dose homéopathique, ne veut pas la faire pendant les vacances scolaires ni les vacances d’été. Alors notre président de la République déroule le one man show de plus (pas encore de trop) qui tel un discours de premier ministre à la chambre basse sur la politique générale programmée de son gouvernement endort les plus attentifs. Le pays n’est pas en révolte, il est en décomposition. Faudra-t-il attendre qu’il soit pourri à l’os, qu’il schmoute de partout, pour qu’à l’exemple de l’Algérie et du Soudan les éléments encore sains renversent les institutions calamiteuses de cette République anachronique avec l’accord tacite des forces de sécurité ? La révolte des ronds-points annonçaient l’an dernier quelque chose de profond. Les défilés de Gilets jaunes de cette année sont un défouloir scénarisé par quelques vedettes du mouvement et leurs correspondants de la rue des Saussaies. Malgré les maladresses, le pouvoir finira pas dissoudre le mécontentement dans l’acide de la lassitude. La conférence de presse de l’Elysée devait être le clap de fin, le jour où un jeune et fringant président renverserait la table de toutes les vieilleries qui nous encombrent ! Discours construit, aisance au pupitre, forte corrélation des diagnostics et des remèdes… une révision générale de la voiture ! Il n’y a pas eu de clap, ni de choc qui auraient précipité la foule en nation.

Il eut fallu deux ou trois mesures emblématiques qui se seraient attaqué au cancer de base, le socialisme hérité de la Libération. On attendait « un » Margaret Thatcher ! Nous avons eu le lauréat du Concours général de la Somme, un gamin intelligent aux épaules étroites et aux pattes trop longues ! « 

Comme souvent, nous n’en retrancherions pas un mot.

Le 29 avril 2019.

3 Réponses to “Pauvre France !”

  1. Hervé J. VOLTO avril 29, 2019 à 4:34 #

    Sublime analyse de Catoneo ! Pertinant. Tout est dit…

  2. Thizy avril 29, 2019 à 7:44 #

    Tres belle analyse, ,,,,

  3. Catoneo avril 30, 2019 à 8:55 #

    Merci du rebond 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :