Message du prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, alors que la mise à mort de Vincent Lambert a commencé.

20 Mai
   Louis de Bourbon, duc d’Anjou
Je tiens à exprimer mon soutien le plus ferme aux parents de #VincentLambert qui se battent pour le maintien en vie de leur fils hospitalisé au CHU de Reims.

Il n’est pas imaginable dans une société civilisée que soit mis un terme à l’hydratation et l’alimentation, c’est à dire tout simplement à la vie d’un être humain qui, quoique fragile et actuellement diminué, n’est cependant aucunement en fin de vie.

Ceci reviendrait en effet à froidement le condamner à mort. Je souhaite donc vivement que son cas soit traité avec toute l’humanité, la compassion et la sagesse possible.

S’agissant d’un innocent handicapé, incapable de se défendre, le choix de la vie doit toujours l’emporter sur celui de la mort.

Ce choix est celui de l’humanité et de l’Espérance.

Le 20 mai 2019.

2 Réponses to “Message du prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, alors que la mise à mort de Vincent Lambert a commencé.”

  1. conseilesperanceduroi mai 20, 2019 à 8:50 #

    Merci au prince Louis de Bourbon pour son courageux manifeste (aucun autre membre de la maison de Bourbon ne s’est, à notre connaissance, exprimé sur ce douloureux sujet). Citons pourtant Emmanuel Hirsch, professeur d’éthique médicale et directeur du département de recherche en éthique de la faculté de médecine de l’université Paris-Sud : « La France s’autorise un acte d’euthanasie« , a-t-il estimé alors que l’arrêt des soins de Vincent Lambert a commencé lundi matin sur décision du CHU de Reims.

    « J’ai une pensée avec beaucoup d’émotion pour ce que vit aujourd’hui Vincent Lambert, ses proches et toutes les familles qui ont aussi des proches en état végétatif persistant« , indique Emmanuel Hirsch. « Ce sont des personnes handicapées, pas des personnes en fin de vie« , précise-t-il.

    « Les conséquences, puisque maintenant c’est une affaire publique et politique, poursuit-il, c’est que dans les mois qui viennent cette loi qui est inacceptable aujourd’hui, la loi de 2016 sur la fin de vie, aboutira de toutes les manières à une loi en faveur de l’euthanasie« .

  2. Paul-Emic mai 20, 2019 à 10:15 #

    la France s’autorise un acte d’euthanasie sur quelqu’un qui n’est nullement en fin de vie c’est un crime un assassinat bien plus qu’un meurtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :