France : la fracture territoriale s’aggrave.

4 Juin
Après le grand chambard qui a suivi les élections européennes et, en particulier, l’implosion des Républicains et la quasi-disparition de l’UDI, une bonne analyse des votes selon les territoires de notre pays est parue. Elle est édifiante et rejoint notre propre vision publiée ici (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/05/28/limplosion-annoncee-des-republicains-est-bien-la/) et là (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/05/29/les-ressorts-caches-de-la-survie-de-lrm/).

Ces élections européennes du 26 mai ont en effet confirmé le fossé entre un vote La République en marche urbain et un vote Rassemblement national dans les zones périphériques.

Deux cartes qui sont pratiquement symétriques et qui illustrent la fracture entre les votes Rassemblement national (RN) et La République en marche (LRM) et ses alliés aux élections européennes du 26 mai. Une fracture qui n’est pas seulement géographique mais aussi territoriale. Au RN, un vote de périphérie, à LRM celui des pôles urbains. Comme en miroirs inversés ; comme des pièces d’un même puzzle qui s’imbriqueraient les unes dans les autres.

Au niveau national, les listes RN et LRM totalisent 45,7 % des suffrages. Dans toutes les strates d’agglomération, les scores cumulés des deux listes oscillent autour de ce total. Hormis sur l’aire urbaine de Paris, où la liste Europe Ecologie-Les Verts (EELV, 13,5 % au niveau national) obtient 16,3 % (en grande partie grâce aux Bobos parisiens !). De ce fait, le total RN-LRM n’y atteint que 40,7 %, mais la droite plafonne à 12,5 % tandis que le camp présidentiel bondit à 28,2 %. Un avantage qui se retrouve encore dans les communes des grands pôles : 24 % pour LRM, 20,3 % pour le RN, soit un total de 44,3 % des suffrages, tandis qu’EELV dépasse encore son score national avec 14,7 %.

La situation s’inverse dans toutes les autres strates d’agglomération, où c’est le parti de droite qui arrive en tête. Dans les communes des moyens pôles, il recueille 25,6 % contre 21,3 % à LRM, pour un total de 46,9 %. L’écart se creuse dans les communes appartenant à la couronne d’un grand pôle : 26,1 % contre 20,8 %, le total des deux se stabilisant à 46,9 %. Et il s’accentue encore dans les communes appartenant à la couronne d’un pôle moyen, où le RN rassemble 28,2 % des suffrages contre 19,3 % à LRM – 9 points d’écart –, pour un total de 47,5 % des voix. Le parti de droite reste fort dans les communes rurales : 27,7 % contre 19,6 % pour LRM, soit une somme de 47,3 % pour les deux formations. Les autres familles politiques recueillent des scores étonnamment homogènes, mais faibles, quelles que soient les strates d’agglomération.

Sur l’ensemble du territoire, la liste RN est arrivée en tête dans 24 869 communes sur 34 921, soit 71,2 %. Avec les mêmes différenciations qu’en ce qui concerne les scores : la formation de Marine Le Pen arrive en tête dans 96 communes sur 409 de l’aire urbaine de Paris (23,5 %) alors qu’elle domine dans 567 communes sur 753 en couronne des pôles moyens (75,3 %) et est en tête dans 20 359 communes rurales sur 27 754 (73,4 %).

Vote urbain versus vote périphérique. Le mouvement des « Gilets jaunes », à cet égard, est symptomatique : cette fracture électorale pourrait préfigurer une rupture beaucoup plus profonde et dont personne ne mesure encore les conséquences possibles.

Nous avons, là, la démonstration de la pertinence de l’écrivain britannique David Goodhart quand il nous parle des « anywhere » et des « somewhere » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/11/30/le-blanc-de-la-cocarde-saccorde-si-bien-au-jaune-des-gilets/).

Mais, lorsque la situation les y obligera enfin et que les analystes se pencheront sur l’autre fracture territoriale, celle des racines de la France face à l’immigration-invasion…d’autres perspectives s’offriront alors à leur réflexion !

Le 4 juin 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :