A propos de la consécration de l’Espagne au Sacré Coeur de Jésus.

28 Juin
 Le 30 mai 1919, le roi Alphonse XIII consacrait l’Espagne au Sacré Coeur de Jésus. La cérémonie eut lieu au Cerro de los Angeles (Colline des Anges), à peu de distance de Madrid, devant le monument élevé à cette occasion. Assistaient à la cérémonie la famille royale, les membres du gouvernement ainsi que les plus hautes autorités religieuses, civiles et militaires.
Cérémonie de consécration par le roi Alphonse XIII
Pour les connaisseurs de la langue de Cervantès, voici le texte intégral de la consécration :
   «  España, pueblo de tu herencia y de tus predilecciones, se postra hoy reverente ante este trono de tus bondades que para Ti se alza en el centro de la península. Todas las razas que la habitan, todas las regiones que la integran, han constituido en la sucesión de los siglos y a través de comunes azares y mutuas lealtades esta gran patria española, fuerte y constante en el amor a la Religión y en su adhesión a la Monarquía.
   Sintiendo la tradición católica de la realeza española y continuando gozosos la historia de su fe y de su devoción a Vuestra Divina Persona, confesamos que Vos vinisteis a la tierra a establecer el reino de Dios en la paz de las almas, redimidas por Vuestra Sangre y en la dicha de los pueblos que se rijan por vuestra santa Ley; reconocemos que tenéis por blasón de Vuestra Divinidad conceder participación de Vuestro Poder a los Príncipes de la tierra y que de Vos reciben eficacia y sanción todas las leyes justas, en cuyo cumplimiento estriba el imperio del orden y de la paz.
   Vos sois el camino seguro que conduce a la posesión de la vida eterna: luz inextinguible que alumbra los entendimientos para que conozcan la verdad y principio propulsor de toda vida y de todo legítimo progreso social, afianzándose en Vos y en el poderío y suavidad de vuestra gracia, todas las virtudes y heroísmos que elevan y hermosean el alma.
 
   Venga, pues, a nosotros tu Santísimo Reino, que es Reino de justicia y de amor. Reinad en los corazones de los hombres, en el seno de los hogares, en la inteligencia de los sabios, en las aulas de la Ciencia y de las Letras, y en nuestras leyes e instituciones patrias.
 
   Gracias, Señor, por habernos librado misericordiosamente de la común desgracia de la guerra, que tantos pueblos ha desangrado; continuad con nosotros la obra de vuestra amorosa providencia. Desde estas alturas que para Vos hemos escogido, como símbolo del deseo que nos anima de que presidáis todas nuestras empresas, bendecid a los pobres, a los obreros, a los proletarios todos para que en la pacifica armonía de todas las clases sociales, encuentren justicia y caridad que haga más suave su vida, mas llevadero su trabajo.
 
   Bendecid al Ejército y a la Marina, brazos armados de la Patria, para que en la lealtad de su disciplina y en el valor de sus armas sean siempre salvaguardia de la Nación y defensa del Derecho. Bendecidnos a todos los que aquí reunidos en la cordialidad de unos mismos santos amores de la Religión y de la Patria, queremos consagraros nuestra vida, pidiéndoos como premio de ella el morir en la seguridad de Vuestro Amor y en el regalado seno de Vuestro Corazón Adorable. Así sea. « 
Le monument, représentant le Sacré-Coeur de Jésus, fut l’oeuvre de l’architecte Carlos Maura Nadal et du sculpteur Aniceto Marinas.
Au début de la Guerre civile de 1936-1939, cinq jeunes qui gardaient et défendaient le monument contre de possibles attentats furent assassinés par des mercenaires du Front populaire. Un peu plus tard, les miliciens républicains procédèrent à « l’exécution » du Sacré Coeur puis…à la destruction du monument. Ils nommèrent alors les lieux, avec la connivence de la municipalité voisine de Getafe, le « cerro Rojo » (la Colline Rouge) !
« Exécution » du Sacré Coeur de Jésus par les Rouges
Après la fin de la guerre, le général Franco, chef de l’Etat espagnol, ordonna la reconstruction du monument, réplique du précédent. Celle-ci commença en 1944, selon le projet des architectes Pedro Muguruza et Luis Quijada Martínez. La statue du Sacré Coeur de Jésus fut l’oeuvre du sculpteur Aniceto Marinas. Le nouveau monument fut inauguré le 25 juin 1965 et une nouvelle consécration eut lieu à cette occasion.
La municipalité socialiste actuelle de Getafe, toute honte bue, n’a rien trouvé de plus élégant que d’exiger de l’évêque du lieu qu’il ordonne le retrait de la plaque ci-dessus, posée à la base du monument et qui rappelle le rôle du général Franco dans le renouvellement de cette consécration…
Le prince Louis de Bourbon, duc d’Anjou, arrière-petit-fils du général Franco, s’en est souvenu sur son compte Twitter (https://www.facebook.com/LuisAlfdeBorbon/).
Le 28 juin 2019.
Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

2 Réponses to “A propos de la consécration de l’Espagne au Sacré Coeur de Jésus.”

  1. Hervé J. VOLTO juin 28, 2019 à 12:17 #

    À l’instar du Pape et de l’Empereur d’Autriche-Hongrie, mettre fin à la monstrueuse boucherie de la Grande Guerre constitue le principal souci d’Alphonse XIII d’Espagne (Alphonse Ier de France). A contrario les démocraties européennes, en proie à l’idéologie nationaliste, exécutent servilement la politique populicide du président américain Wilson. La guerre permet à ce dernier d’abattre la puissante Europe chrétienne par l’éradication de ses dernières monarchies et par l’instauration d’une Société Des Nations aisément manipulable.

    L’historien et ancien diplomate Paul Del Perugia a révélé dans un article intitulé ALPHONSE XIII ET LA FRANCE
    https://www.viveleroy.fr/Le-roi-Alphonse-XIII-et-la-France,134
    le combat d’Alphonse XIII, donc, pour la paix et contre l’asservissement de l’Europe.

  2. Hervé J. VOLTO juin 28, 2019 à 12:26 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Et pour rester dans le thème de la consécration de l’Espagne au Sacré-Coeur, Alphonse XIII voulant indiquer la solidité de ses assises européennes, précisait à notre Ambassadeur :

    -Malgré la chute des Bourbons en France, je me considère comme lié par le Pacte de Famille de Louis XV. La France continue à être de ma famille.

    LE ROI ALPHONSE XIII ET LA FRANCE https://www.viveleroy.fr/Le-roi-Alphonse-XIII-et-la-France,134

    En fait, la consécration du Roi d’Espagne s’inscrivait dans la contnuité du culte des Bourbons pour le Sacré Coeur :

    LE SACRE COEUR ET LA MAISON ROYALE DE FRANCE
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/11/19/le-sacre-coeur-et-la-maison-royale-de-france-herve-volto/.

Répondre à Hervé J. VOLTO Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :