Combien de temps encore l’Etat français tolèrera-t-il l’intolérable ?

14 Juil

Les célébrations de la qualification de l’Algérie pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) ont donné lieu, comme de coutume et grâce à la lâcheté de nos pouvoirs publics, à de graves manifestations violentes dans plusieurs villes de France.

Ainsi, à Paris, plusieurs magasins ont été victimes de ce que ces « Chances pour la France« , arabo-musulmanes, manient avec le plus de dextérité : LA RAZZIA ! Ces magasins situés à proximité des Champs-Elysées ont été pillés jeudi soir par plusieurs dizaines de personnes. Plusieurs milliers de personnes s’étaient d’abord rassemblées autour de 21h00 sur la célèbre avenue parisienne pour célébrer la victoire de l’équipe d’Algérie sur la Côte d’Ivoire et donc l’accession de l’équipe en demi-finale de la CAN.

Peu avant minuit, des groupes s’en sont pris à trois magasins de motos situés sur l’avenue de la Grande-Armée tandis qu’à quelques mètres d’autres continuaient à faire la fête. Une fois la vitrine cassée, plusieurs dizaines de personnes ont pillé deux magasins, dont une enseigne Ducati, s’emparant des accessoires – casques, gants… – mais aussi de motos avant que les forces de l’ordre n’interviennent.

D’autres vitrines ont été brisées et, quelques temps plus tard, peu avant 1h00 des échauffourées ont éclaté et les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène notamment autour de la place de l’Etoile pour repousser des groupes qui leur lançaient des projectiles. La tension est finalement retombée autour de 01H30 même si le concert de klaxons se poursuivait. Selon Le Parisien, les forces de l’ordre ont procédé à une trentaine d’interpellations et une vingtaine de policier ont été blessés.

Dès la fin du match, la foule s’était rétrouvée sur les Champs-Elysées dans un brouhaha de chants, de klaxons et aux cris de «One, two, three, viva l’Algérie». L’avenue parisienne est certes le lieu où se retrouvent traditionnellement les supporters de foot pour les grandes victoires de la France ou d’équipes françaises. Mais comment peut-on tolérer de telles manifestations étrangères au coeur de notre capitale ?

Par ailleurs, à Marseille quelque 6.000 supporters de l’équipe algérienne s’étaient aussi rassemblés sur le Vieux-Port dès le coup de sifflet final pour fêter la victoire et d’outres scènes de violence y furent observées. La police a dû faire usage, là aussi, de grenades lacrymogènes pour contenir la foule.

Hélas, à Montpellier, la soirée festive s’est terminée en drame. Un supporter de l’Algérie qui a perdu le contrôle de son véhicule a fauché une famille, tuant la mère et blessant gravement sa fille et son bébé. Le supporter, qui roulait «à vive allure» selon la même source, a été placé en garde à vue. Le bébé, polytraumatisé, a été transporté en urgence absolue à l’hôpital. Une jeune fille de 17 ans a eu les membres inférieurs fracturés…

Et que croyez-vous que trouva à dire le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, face à ces actes intolérable ?

« Le foot, ce n’est pas attaquer les forces de l’ordre, attaquer des devantures de magasins ». « Ceux qui se sont livrés à cela méprisent, au fond, à la fois les valeurs du sport, les valeurs du football mais aussi le pays dont ils ont célébré la victoire« 

PAUVRE CRÉTIN !

Pour sa part, le CER exige :

1/ l’interdiction de toute manifestation sportive susceptible d’impliquer des supporteurs prétendument français d’équipes étrangères,

2/ des sanctions d’une sévérité exemplaire à l’encontre de ceux qui se sont livrés aux exactions que nous venons de relater,

3/ la déchéance de la nationalité française pour tous et

4/ leur expulsion immédiate vers l’Algérie une fois leur peine accomplie.

Le 14 juillet 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire

2 Réponses to “Combien de temps encore l’Etat français tolèrera-t-il l’intolérable ?”

  1. Colette D. juillet 14, 2019 à 10:48 #

    vous ne trouvez pas que pour les mêmes faits: « pillages de magasins sur les Champs-Elysée l’info est traitée différemment lorsque ce sont  » les gilets jaunes » ou ce sont les « Chances… »
    Pourtant à priori ce sont les mêmes acteurs car le même « mode opératoire » ….

  2. Hervé J. VOLTO juillet 14, 2019 à 1:53 #

    Pour répondre à la grave crise que connaissent les populations Françaises métropolitaines et ultra-marines -non, on n’oublie pas l’Outre-Mer !- nous pensons utile de

    1. L’alliance avec d’autres organisations Royalistes, à condition qu’elles respectent les critères définis ci-après : 1) mener un combat contre le mondialisme ; 2) afficher notre vocation Chrétienne ; 3) participer aux luttes que mène le peuple avec les organisations qu’il se donne en votant utile; 4) considérer que le changement de pouvoir ne pourra se faire QUE par les élections : être présents -s’il le faut et quand il le faut- dans la rue.

    2. Prendre des contacts avec des organisations politiques, Royalistes et non Royalistes, pour leur proposer de mettre en place ensemble un « Conseil Français de la Résistance à l’Occupant » (CFRO) sous forme d’un cartel d’organisations patriotes.

    Il faut trouver une réponse concise aux quatre maux perçus par les Français : le chômage, la précarité, l’insécurité et les dysfonctionnements de l’école. Les deux derniers maux sont directement liés à l’immigration.

    Car nous pour l’immigration, oui, mais une immigration européenne, de culture Chrétienne. Respecter le principe : « cujus regno, ejus religio ».

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :