Petite réflexion complémentaire à propos de la situation de l’immigration en Grèce.

20 Juil

Votre serviteur ne peut pas renoncer à vous faire part d’un bref commentaire faisant suite à ses récents Billets d’Argolide qui exprimaient ses observations sur la Grèce où il vient de séjourner deux semaines. Il y a, en particulier, insisté sur la persistance du problème migratoire malgré l’autosatisfaction affichée par l’Union européenne dans sa prétendue résolution (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/07/16/nouveau-billet-dargolide-8/  et aussi https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/07/18/nouveau-billet-dargolide-10/).

Eh bien, contrairement à ce à quoi on s’attendrait…nul ou très peu de ces migrants (Proche-orientaux, Maghrébins ou Africains divers et variés) s’avèrent visibles dans les villes ou les campagnes, à l’exception de ceux qui sont parvenus à obtenir un titre de séjour et, la plupart du temps, travaillent.

Les seules minorités repérables (et parfois responsables d’ailleurs de troubles à l’ordre public ou même de violences) sont les Roms et les Albanais ou apparentés. Ce qui, somme toute, fait assez peu de monde.

La raison probable de cette situation qui rend peu visible la présence des migrants, en dehors évidemment des îles de la mer Egée qui constituent la première étape de leur pénétration en Europe et où ils se trouvent en masse, est que la très grande majorité d’entre eux est parquée dans des camps de rétention ad hoc…avant leur expulsion.

Bref, une situation en tout point contraire à celle que nous pouvons hélas observer en France où, il faut le redire,

ILS SONT PARTOUT ET BIENTÔT SI NOMBREUX QUE LES FRANÇAIS DE SOUCHE DEVIENDRONT INVISIBLES.*

Ce qui démontre, une fois encore, que quand on veut, on peut mais aussi que les pays par lesquels pénètrent en Europe les hordes migrantes ne sont pour eux que des portes d’entrée leur permettant, tôt ou tard, d’atteindre leurs destination finale : l’Europe du Nord et, bien sûr, la France.

Et dire qu’il se trouve encore des Français pour élire de tels responsables politiques et leur permettre de mettre en oeuvre leur entreprise de destruction de notre pays…

Le 20 juillet 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Vous en doutez ? Ouvrez les yeux au lieu de vous cacher la réalité. Et, pour ceux qui ne vivent qu’enfermés dans leur château, leur propriété close de murs ou tout simplement leur tour d’ivoire, sortez un peu; allez à la ville et, en particulier, dans la capitale. Vous n’aurez pas besoin de chercher : ils sont là. Partout. Dans les rues, dans les squares, dans le métro où l’on ne verra bientôt plus qu’eux.

Marché Dejean, Paris XVIIIe

Mais, dans le métro, c’est pire encore…les odeurs en plus.

3 Réponses to “Petite réflexion complémentaire à propos de la situation de l’immigration en Grèce.”

  1. Hervé J. VOLTO juillet 20, 2019 à 11:36 #

    Selon la presse italienne,
    http://www.ilgiornale.it/news/cronache/francia-falsifica-i-documenti-rimandare-i-migranti-italia-1729302.

    la France de Macron commettrait constamment des multiples violations de la loi internationale en « se moquant littéralement de la police italienne », entendez qu’elle renvoie constanemment en Italie des immigrés… venus d’Italie, ce « avec brutalité ». Et puis Macron, qui pour une fois qu’il fait bien de donner l’ordre à notre Police de l’Air et des frontières de les empécher d’entrer en France,il aurait le courage de dire que l’Italie devrait ouvrir les ports et accueilli…

    Outre-Alpes, on crie à « l’hypocrisie Française » !

    Tout celà serait prouvé non seulement par les documents, le témoignage des policiers italiens et des migrants mêmes, mais aussi par une association Française ANAFE -des cocos amis de la belle Sophie Tissier- qui opère à la frontière italienne mais du côté Français.

    Nos observateurs Place Beauvau nous assurent « qu’on » a bien reçut la consigne du Président « de le sempécher d’entrer en France », le peuple Français ne les voulant plus et un anti-islamisme sommaire se développant silencieusement.

    Que les italiens pensent prendre les autres européens pour ce que les Corses appellent justement des cons-tinantaux, on est habitués. Mais que le Régent Présidentiel, Français de souche de surcoit -ce fut Sarkosy, on aurait compris- prennent ses cons-citoyens pour des cons-tribuables justes bons à être pressurés comemde agrumes de Sicile, nous étions moins préparés.

    D’où la crise des Gilets Jaunes.

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que, quelque part, le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre, sur un siège avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement dans le ciel.

    Et qu’il n’a plus qu’à compter les points et attendre. Une étincelle…

  2. Hervé J. VOLTO juillet 20, 2019 à 11:49 #

    Si l’Italie de Matteo Salvini continue à bloquer ses ports pour empécher les immigrés non-Chrétiens -Proche-Orientaux, Maghrébins ou Africains divers et variés, habitants des Balkans- d’y débarquer, on ne peut que crier :

    -MATTEO… BRAVISSIMO !

    Si le Président Macron a décidé de son côté, vu le mécontentement Français au sujets des mêmes immigrés non-Chrétiens, de repousser courageusement ces derniers derrière la frontière, mais désire d’occulter cet état de fait de peur de déplaire aux banques, aux loges et aux lobbys gauchos-pacifico-immigrationistes qui l’ont porté au pouvoir, on peut effectivment parler d’hypocrisie…

  3. Hervé J. VOLTO juillet 21, 2019 à 12:20 #

    L’Espagne : là aussi nos obsevateurs au Ministerio del Interior, calle Amador de los Ríos, à Madrid, nous disent qu’ils ont ordre de repousser les immigrés. Ce qu’ils font silencieusment, ne faisant pas de leçon de morale aux italiens.

    Outre-Pyrénées, on ne plaisante pas avec los mauros : la gauche y a été portée au pouvoir pour donner plus de pouvoir au lobboy LGBT, pas pour organiser l’invasion de la Péninsule hybérique. Pour ne pas perdre le pouvpoir, elle se trouve ainsi obligée de partiquer une politique… de droite, mais de manière occulte !

    Un blairisme maladroit, comme en France. Mais en plus dicret…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :