Les règlements de compte entre bandes rivales de « Chances pour la France » n’ont plus lieu, seulement, dans les banlieues de nos grandes villes…

1 Août
Nos campagnes comme nos petites agglomérations en sont aussi victimes. CAR ILS SONT DESORMAIS PARTOUT.
C’est ainsi que, mercredi 31 juillet, une violente bagarre a opposé des bandes rivales maghrébines et sub-sahariennes de Fameck et d’Uckange, deux petites villes de l’arrondissement de Thionville (Moselle), sur fond de trafic de drogue.Trois jeunes ont été hospitalisés dans un état grave après des blessures à coups de couteau. Un mineur de 17 ans est finalement décédé dans la soirée.
La bagarre a éclaté vers 15h30, lorsqu’une bande de « Chances pour la France » d’Uckange est arrivée dans le secteur d’un club de sport de Fameck et a pris à partie un autre groupe d’individus locaux de même origine.

L’altercation s’est ensuite poursuivie sur le parking de la cité des sports. C’est là que les pompiers ont retrouvé, un peu plus tard, un jeune homme de 17 ans avec plusieurs plaies liées à des coups de couteau, dont une au cœur. Il est décédé dans la soirée à l’hôpital. Deux autres jeunes, qui connaissent la première victime, ont été emmenés par des personnes présentes sur place à l’hôpital de Hayange, puis transférés à Mercy.

Voici le consternant communiqué du maire PS de Fameck, publié sur Facebook :

Michel Liebgott

il y a 14 heures

L’information circule déjà largement.je vous confirme malheureusement le décès d’Adel Mimeche,17 ans,à l’hôpital de Mercy,suite aux blessures dont il a été victime cet après midi.ce décès est injuste et terrible pour ses parents auxquels je présente toutes mes condoléances ainsi qu’à l’ensemble de ses proches et à tous ses amis.respectons toutes et tous cette période de deuil.l’auteur de cet acte aura évidemment à en répondre devant la justice.Que ce jeune garçon repose en paix.

C’est à hurler de colère devant tant d’aveuglement…ou de lâcheté. Et alors que la réponse à ces faits intolérables devrait être l’application de nos recommandations : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/07/30/voila-ce-quil-arrive-quand-letat-se-vautre-dans-les-caniveaux/

L’enquête démarre, alors que les forces de l’ordre craignent d’important débordements en représailles et comme c’est habituellement la règle ! Un important déploiement de gendarmerie a donc eu lieu à Fameck et Uckange, dans la nuit de mercredi à jeudi. 

Les Français, de Lorraine ou d’ailleurs, comprendront-ils un jour qu’il n’y a pas d’autre solution que celle-la :

4 Réponses to “Les règlements de compte entre bandes rivales de « Chances pour la France » n’ont plus lieu, seulement, dans les banlieues de nos grandes villes…”

  1. conseilesperanceduroi août 1, 2019 à 2:58 #

    Profitez-en pour mettre à jour vos connaissances à propos des conséquences de l’immigration dans notre pays en écoutant cette émission : https://www.radiocourtoisie.fr/2019/07/30/libre-journal-des-droits-et-des-libertes-du-30-juillet-2019-les-consequences-politiques-et-individuelles-de-limmigration/

  2. Hervé J. VOLTO août 3, 2019 à 11:25 #

    La France vient de connaître plus de six mois de fortes tensions avec le mouvement de gilets jaunes, mouvement qui traduit une profonde cassure économique entre les Français qui n’arrivent pas à boucler les fins de mois et ceux qui bénéficient des bienfaits de la mondialisation heureuse ou supposée telle.

    Cette cassure est d’ordre économique et elle s’exprime au nom d’une certaine idée de la France : » Nous sommes français, nous avons droit à vivre de notre travail, à pouvoir bénéficier des mêmes services publics sans parcourir des dizaines de kilomètres « .

    Ces demandes sont plus que légitimes et relèvent de la politique économique du gouvernement qui a passé à la trappe la politique industrielle, l’aménagement du territoire et toute politique prévisionnelle, en d’autres termes » feue l’ardente obligation » du début de la Vème République. C’est le règne du tout marché qui ne peut conduire qu’aux inégalités croissantes !

    Il n’y a là aucune fatalité et cette fracture peut être corrigée en changeant radicalement de politique économique .

    Mais la France connaît désormais des fractures beaucoup plus graves et porteuses de conflits annoncés.

    La victoire de l’Algérie contre le Sénégal et les manifestations sur les Champs-Elysées ainsi que dans de nombreuses villes ne sont pas de simples exubérances de supporters d’une équipe de football qui donnent libre cours à leur joie et enthousiasme.

    Ces manifestants s’expriment au nom de leur identité nationale, ils s’affirment comme des Algériens en France et veulent être – pour un grand nombre – reconnus comme tels.

    Ce phénomène n’est pas nouveau mais il devient de plus en plus prégnant et s’impose parfois avec violence.

    C’est là une violence – non de simples casseurs – mais une violence politique qui incarne tout simplement un communautarisme affirmé dont les conséquences sont malheureusement prévisibles et très risquées pour l’unité nationale de la France et la paix civile !.

  3. Hervé J. VOLTO août 3, 2019 à 11:29 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Il est à peine croyable que les médias Français, avec une totale naïveté, célèbrent ces événements, au lieu de rappeler que brandir à l’Arc de Triomphe – haut lieu de la Nation française – des drapeaux algériens est un acte politique grave qui interpelle et révolte la très grande majorité des Français !

    Il est vrai que ces individus ont bien compris le message d’Emmanuel Macron qui a plusieurs reprises a qualifié » la colonisation en Algérie de crime contre l’Humanité », bel encouragement pour ceux qui déversent leur haine sur les réseaux sociaux en diffusant à satiété leur fameux « nique la France » .

    Et » cerise sur la gâteau » comme dirait Gavroche, un indigène parisien, les immigrés en situation irrégulière envahissent le Panthéon et exigent leur régularisation, du jamais vu !

    La France n’est plus ni un Etat qui contrôle ses frontières, ni un pays qui fait respecter son identité nationale aux étrangers qui vivent sur son sol, elle est devenue une Terra incognita sur laquelle des hordes viennent planter leur drapeau pour se l’approprier !

    Propos excessifs ? Ne le croyez pas. De nombreux observateurs étrangers ne comprennent plus que la France puisse laisser le haut du pavé à des individus qui vont jusqu’à mettre bas la statue de de Gaulle.

    En laissant faire ce genre de manifestations le gouvernement joue avec le feu !

    Il devrait garder à l’esprit la prophétie de Louis de Bonald :

    » Toutes les fois que l’on attend le retour de l’ordre, on ne peut se tromper que sur la date » .

    C’est exact, mais il y aura de la casse. Pas par notre faute, non : celle de la République au pouvoir. Par notre laxisme, à nous Royalistes ? si, certainement. Car nous laissons faire à notre Régence Républicaine bien des choses indignes de la France…

  4. Hervé J. VOLTO août 3, 2019 à 11:44 #

    PS : vu chez JE SUIS FRANCAIS http://www.jesuisfrancais.blog/2019/08/02/mathieu-bock-cote-immigration-le-deni-continue/ : IMMIGRATION, LE DENIT CONTINUE.

    « Comme s’il fallait humilier la France chez elle et la contre-coloniser… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :