Ceux qui nous lisent le savent depuis longtemps : l’économie de l’Allemagne va de plus en plus mal.

12 Août

Certes, la France, après le quinquennat catastrophique de François Hollande et depuis l’arrivée au pouvoir du plus grand charlatan que nous ayons connu depuis longtemps, Emmanuel Macron….ne va pas bien. Pas bien du tout. Mais, si vous regardez au-delà du Rhin….ce n’est pas mieux

Longtemps donnée en exemple pour sa flexibilité et sa compétitivité, l’économie de notre voisin allemand est en train de caler : en juin, les exportations ont chuté de 8 % et la production industrielle a reculé de 4 %…Nous sommes, certes, encore loin de l’abyssal déficit extérieur français mais, pourtant, les économistes n’hésitent plus à parler de récession cette année. Il faut dire que le modèle économique allemand est attaqué de plein fouet aujourd’hui.

Pourquoi l’économie allemande est-elle si affaiblie ? Parce que la richesse de l’Allemagne est d’abord basée sur sa formidable puissance exportatrice et sur la force de son industrie. Qu’on en prenne conscience : les deux secteurs allemands les plus importants, l’automobile et les machines-outils, représentaient l’an passé 430 milliards d’euros d’exportations. C’est presque autant que toutes les exportations françaises. Or, dans un monde où les tensions protectionnistes montent, parier sur la demande des autres devient risqué et mieux vaudrait encourager le patriotisme économique, comme nous ne cessons de le rappeler. Les Allemands pourraient ainsi bien faire (plus que les autres) les frais du Brexit et de la guerre commerciale déclarée par Donald Trump  (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/01/23/face-a-un-brexit-dur-les-pays-de-lue-ont-probablement-plus-a-perdre-que-le-royaume-uni/).

L’autre problème, c’est que la Chine, premier partenaire commercial de l’Allemagne est en train de devenir son premier concurrent. Enfin, les industries d’excellence allemandes (comme l’ensemble des infrastructures du pays) sont vieillissantes et n’ont pas été modernisées malgré les énormes excédents financiers du pays. L’automobile par exemple va devoir considérablement changer dans les prochaines années pour rester dans la course. Le pourra-t-elle ?

Nous assistons donc aujourd’hui à la fin du modèle allemand, celui qui fut si longtemps un exemple pour nos dirigeants politiques sans imagination et le moteur quasi-unique de l’organisation de plus en plus fédéraliste de l’Union européenne. Pourtant, nos voisins ont encore plusieurs atouts dans leur jeu. Les Allemands ont d’ailleurs pleinement pris la mesure des défis qui les attendent et il ne faut pas sous-estimer la capacité du pays à rebondir car il en a encore les moyens. L’un des plus perfides fut d’ailleurs institutionnalisé par la chancelière Angela Merkel lorsqu’elle oeuvra avec l’efficacité que l’on sait pour faire entrer des millions de migrants en Europe (dont plus d’un million chez elle) au prétexte que l’industrie avait besoin de main d’oeuvre (peu coûteuse) et même que la démographie du continent avait besoin…de peuplement !

« Wir schaffen das !» (« Nous y arriverons »)

Les autres moyens de l’Allemagne pour rebondir sont le faible taux de chômage du pays (à peine 3 % de la population active). C’est presque trois fois moins qu’en France. Et surtout, ses comptes publics qui sont largement excédentaires. Le pays peut donc relancer son économie, soit par des investissements massifs, soit par un grand plan de baisse d’impôts pour les entreprises. Pour l’instant, les politiques allemands, toujours obnubilés par la réduction de la dette publique, refusent de le faire.

Pour combien de temps ? Et en auront-ils le temps ?

Le 12 août 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Une Réponse to “Ceux qui nous lisent le savent depuis longtemps : l’économie de l’Allemagne va de plus en plus mal.”

  1. Hervé J. VOLTO août 12, 2019 à 9:44 #

    La sortie de la Grande Bretagne de l’Europe et la chute de l’économie de l’Allemagne rpofitent àa la France, qui se retrouve de surcroit la première puissance européenne, tant sur le plan militaire qu’économique.

    De nombreux investisseurs étrangers sont prets à parier sur une France crédible dont les habitants connus pour se lever tot et aller bosser dur. La France de sakosy. Le pays peut donc relancer son économie, par des investissements massifs, CONJUGUE A un grand plan de baisse d’impôts pour les entreprises COMME POUR LES FOYERS. Pour l’instant, les politiques Français, toujours obnubilés par la réduction de la dette publique et la politique de reclage de tiroir macronienne qui en est la coséquance, refusent de le faire.

    C’est qu’après le quinquennat catastrophique de François Hollande et depuis l’arrivée au pouvoir du plus grand charlatan que nous ayons connu depuis longtemps, porté au ppouvoir opar des Français qui se sentent trompés : il avait promis de mettre fin au « vieux monde » mais ne l’a pas fait

    Plus d’un Français sur deux « comprend » les actes de vandalisme contre les permanences d’élus de la majorité. Mieux, ou pire, près d’un sur dix les approuve (sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche). Ce degré d’indulgence, préoccupant, tranche avec la réprobation massive des dégradations des Gilets jaunes sur les Champs-Elysées, en décembre. C’est dire le peu de considération portée aux députés et aux sénateurs, caricaturés par les sondés comme malhonnêtes, déconnectés et incompétents.

    LES FOUS DU ROIS savent quand à eux que, quelque part, le Fantôme du Louvre est assis serainement dans la pénombre, sur un siège avec des accoudoirs, regardant sur son écran les évènements avec le même détachement de quelqu’un qui regarderait un match de foot, comptant les poings et fumant un bon havanne dont la fumée s’accumule au plafond, déborde par une fenêtre ouverte pour aller s’ajouter aux nuages menaçant qui s’amoncellent dangereusement dans le ciel.

    Et qu’il n’a plus qu’à attendre. Une étincelle…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :