Le CER l’affirme avec force :

1 Sep

Emmanuel Macron, Président de la République, Edouard Philippe, Premier ministre, Christophe Castaner, ministre de l’intérieur, et leurs complices immigrationnistes ont du sang de Français sur les mains.

Car, une fois encore, un terroriste islamiste, de ceux que le gouvernement français accueille avec tant d’inconscience et de générosité* depuis que l’Italie a courageusement fermé ses ports à toute immigration, a assassiné l’un de nos jeunes compatriotes et blessé huit autres personnes à l’arme blanche, à Villeurbanne (Rhône), hier samedi 31 août.

Selon les témoins et des images filmées par des téléphones portables, l’homme était armé d’ustensiles de barbecue : un long couteau et une fourchette de grand format. Il a attaqué des personnes qui attendaient un bus, en frappant avec « les deux armes en même temps », selon une personne présente lors de l’attaque. « Il était déterminé à tuer, il a choisi ses victimes sur son parcours, il est revenu en frapper au sol », assure un agent qui était sur les lieux.

Un jeune homme de 19 ans est décédé des suites de ses blessures. Originaire de l’Isère, il attendait le bus 83, à destination du festival Woodstower, un rassemblement musical qui a lieu au parc de Miribel-Jonage, à une dizaine de kilomètres au nord de Lyon. « J’ai parlé avec lui quelques minutes avant, il était tout content d’aller au festival, il me racontait qu’il allait dormir là-bas », raconte un habitant du quartier, qui était avec lui ce samedi. Une vieille dame a été blessée à l’oreille. Les victimes sont âgées de 19 à 76 ans et certaines sont touchées au thorax ou dans des zones artérielles, ce qui rend leur état préoccupant.

La scène s’est déroulée peu après 16 heures, au milieu de cette gare routière très fréquentée, d’où partent une quinzaine de lignes des TCL. L’homme, barbu, âgé d’une trentaine d’années en apparence, vêtu d’un sweat-shirt à capuche noir et d’un tee-shirt camouflage, a blessé plusieurs usagers en quelques minutes. Face à la résistance d’un passant, il a commencé à prendre la fuite vers la station de métro. Bloqué devant un ascenseur, il a jeté ses armes, face à un individu qui l’a fermement raisonné.

« Des jeunes ont voulu le taper, on les a empêchés en attendant la police », dit un habitant, présent sur place. A ce moment, selon le témoin de la scène, l’agresseur aurait répondu à ceux qui l’entouraient : « Ils ne lisent pas le Coran ! »

Au début de sa garde à vue, il s’est déclaré d’origine afghane, bénéficiant de l’asile politique, en fournissant un nom. Une identité et une situation non confirmées de source officielle. Selon le parquet, le suspect reste sous X, en attendant des vérifications. Des sources policières ont fait état d’opérations de perquisition dans la périphérie lyonnaise, laissant penser qu’un point de chute a été repéré.

Mais pour les autorités, tout l’enjeu des investigations est évidemment de déterminer s’il pourrait s’agir de l’acte d’un déséquilibré, selon la nouvelle doctrine de nos pouvoirs publics : tout terroriste est, en fait, un malade mental ! (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/22/hausse-vertigineuse-du-nombre-de-malades-mentaux-chez-les-islamistes-francais/).

Nos dirigeants politiques sont en réalité les responsables de ces crimes et devront, tôt ou tard et d’une façon ou d’une autre, en rendre compte. Quant à ceux qui soutiennent leur action criminelle en leur apportant leur voix….

Le 1er septembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

 

* Lire « Le goutte à goutte migratoire continue sans faire de vague » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/08/01/le-goutte-a-goutte-migratoire-continue-sans-faire-de-vagues/

7 Réponses to “Le CER l’affirme avec force :”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 1, 2019 à 11:45 #

    L’homme, barbu, âgé dde 36 ans selon ses dires, vêtu d’un sweat-shirt à capuche noir et d’un tee-shirt camouflage, et qui a blessé plusieurs usagers d’un auto-bus en quelques minutes, était un clandestin afghan arrivé d’Italie en attente d’un permi de séjour.

    S’il faut saluer le courage des passants et la réactivités des policiers arrivés très rapidement sur les leux, les autorités, dont tout l’enjeu des investigations est évidemment de déterminer s’il pourrait s’agir de l’acte d’un terroriste ou déséquilibré, selon la nouvelle doctrine de nos pouvoirs publics -tout terroriste est, en fait, un malade mental- devraient immédiatment le déférer à la Sous Direction Anti-terrorite (SDAT) ou à la Direction Générale de la Sécurité Intériere (DGSI), loin d’une petite justice pénale à deux sous !

  2. Hervé J. VOLTO septembre 1, 2019 à 11:55 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Pour la piste terroriste a-elle été écartée ?

    Pour les autorités, l’enjeu des investigations est-il vraiment de déterminer s’il pourrait s’agir de l’acte d’un déséquilibré, selon la nouvelle doctrine de nos pouvoirs publics : tout terroriste est, en fait, un malade mental ?!

    C’est Nicolas Dupont-Aignan qui dit ce qu’il fallit dire : s’il n’est pas question de stigmatiser une communauté installèe en France depuis 57 ans, il faut cependant appeller un chat un chat, demeurer vigilants, donner plus de moyens d’intervention aux services de l’ordre et retenir les 10 mesures de DEBOUT LA FRANCE comme justes.

    • conseilesperanceduroi septembre 1, 2019 à 1:40 #

      Pardonnez-nous, Votre Honneur ! Mais si l’on ouvrait enfin les yeux et les oreilles on comprendrait que, stigmatisation ou pas, moins nous aurons de musulmans en France (qu’ils soient là ou pas depuis « 57 ans ») et moins nous aurons d’assassins islamistes. Est-ce que c’est suffisamment clair ?

  3. Hervé J. VOLTO septembre 1, 2019 à 12:56 #

    PS :

    Il serait temps de créer un organisme de contrôle des frontière et de contrôle de populations étrangères : à l’image du service des douannes, à renforcer, regrouper certaines compétances aujourd’hui Police de l’Air et les Frontières, les Renseignements Territoriaux (ex-Renseignements Généraux), la Direction Générale du Renseignement Intérieur (DGSI) et les Douannes volantes, avec mission de rendre les fontières étanches à l’immigration clandestine et de controler les étrangers présents sur le territoire national.

  4. Hervé J. VOLTO septembre 1, 2019 à 11:21 #

    PS 2 :

    En tout cas, après l’agression à Villeurbanne, Jordan Bardella (RN) a réclamé sur BFM TV « la fin de l’immigration clandestines, la fin du laxisme judiciaire et le controle et demandes d’asiles dans les pays d’origine ».

    Là se trouve peut-être la solution…

  5. conseilesperanceduroi septembre 2, 2019 à 3:25 #

    Et pour ce qui est de la psychiatrisation du terrorisme islamique….ça n’a pas tardé : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/09/02/attaque-a-villeurbanne-ce-que-l-on-sait-du-suspect_5505314_3224.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :