L’insécurité règne à Paris davantage qu’ailleurs en Europe. Emmanuel Macron fait mine de ne pas le savoir.

11 Sep

Alors, il faut le lui rappeler avec vigueur.

À six mois des prochaines élections municipales et alors que son poulain, Benjamin Grivault, prétend qu’avec son arrivée à la mairie de Paris nous passerons des ténèbres à la lumière (comme l’affirmait Jack Lang, le 10 mai 1981 après la victoire de François Mitterrand !), il est urgent de mettre la réalité sous les yeux des électeurs parisiens.
Car, ne l’oubliez pas, la capitale de notre beau pays est (théoriquement) la ville la plus sécurisée de France. Surtout depuis qu’elle est dotée du préfet de police (Didier Lallement) que la Terre entière nous envie, nommé en pleine crise des « Gilets jaunes » et dont on se demande quand on le voit de près s’il s’agit bien d’un haut fonctionnaire de l’Etat ou…d’un Pitbull échappé de son chenil.
Or, voici quelques chiffre pour le moins alarmants. Il s’agit de la comparaison des infractions les plus redoutées des parisiens, violences physiques et cambriolages, entre janvier-mai 2018 et janvier-mai 2019. Une petite remarque amusante avant les chiffres. Ceux-ci révèlent que les quartiers qui sont les plus frappés par ces « incivilités » délictueuses sont d’une part le Paris-Boboland d’Anne Hidalgo et d’autre part le Paris-parti-de-la-peur d’Emmanuel Macron.
Les chiffres en gras témoignent des plus  fortes augmentations sur un an (10% et +)
Arrdt. Violences physiques Cambriolages
1 +40% +4%
2 +30% +23%
3 +45% -6%
4 +33% +37%
5 -3% +32%
6 -6% +15%
7 +22% -1%
8 +16% +49%
9 +7% -4%
10 +13% +11%
11 +11% +28%
12 +6% +53%
13 -4% +5%
14 +4% -32%
15 -2% -9%
16 +28% +28%
17 +16% +8%
18 +10% +25%
19 0% -17%
20 +15% -2%

Et maintenant, que se passe-t-il chez nos voisins européens ?

Notons que, jamais, le ministère français de l’Intérieur ne publie – comme il serait honnête de le faire – de comparaison entre nos taux de criminalité les plus significatifs et ceux de nos voisins de taille comparable. Pour le gouvernement Macron, tout doit s’évaluer et se comparer dans l’Union européenne – sauf les données criminelles. Notons que seuls sont disponibles et vérifiables les chiffres de  2017, extraits de l’Union Européenne (Eurostat) ou des Nations-Unies (ONUDC-Drogues & crime).

Voici donc ces tableaux comparatifs portant sur les taux d’homicides et sur le nombre de vols avec armes ou avec violence et cambriolages commis en France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne et Italie. Vous y découvrirez avec effroi que les résultats de la France sont constamment pires que ceux de ses grands voisins. Voilà pourquoi Christophe Castaner-dit La Voix de son Maître,  ministre de l’intérieur, et sa domesticité médiatique cachent cette poussière-là sous le tapis…

1/ Les homicides volontaires :

Homicides volontaires, 2017

(en proportion pour 100 000 habitants)

France 1,3 / 100 000
Grande-Bretagne 1,2 / 100 000
Allemagne 1 / 100 000
Espagne 0,7 / 100 000
Italie 0,67 / 100 000

 

2/ Les vols avec violence (dits « Robberies » en Anglais)

Robberies, 2017

(en quantité d’actes commis)

France 100 080
Grande-Bretagne 79 212 *
Allemagne 38 849
Espagne 66783
Italie 31 167

* Agrégation de : Angleterre, Pays de Galles, Écosse et Ulster

3/ Cambriolages de résidences principales

Cambriolages, 2017

(en quantité d’actes commis)

France 247 394
Grande-Bretagne 95 789 *
Allemagne 116 540
Espagne 195 910
Italie 195 784

* Agrégation de : Angleterre, Pays de Galles, Écosse et Ulster

D’autres commentaires ? Inutiles n’est-ce pas.

Mais n’oublions pas que la police fait son travail (bien mieux d’ailleurs que la justice) et, malgré les embûches innombrables mises sur son chemin, elle parvient à arrêter et même à faire incarcérer la plupart des délinquants responsables de ces mauvais chiffres. Nous les retrouvons dans les chiffres de l’administration pénitentiaire et que les ministères concernés tentent pourtant de dissimuler :

PLUS DE 70 % DES DÉTENUS SONT MUSULMANS, DONT BEAUCOUP SONT HÉLAS FRANÇAIS

PLUS DE 15 000 DÉTENUS SONT, EN FRANCE, DES RESSORTISSANTS ETRANGERS

QUATRE PAYS D’ORIGINE RASSEMBLENT PRÈS DE 50 % DE L’ENSEMBLE DES RESSORTISSANTS ETRANGERS :  l’Algérie (près de 2 500 détenus), le Maroc (plus de 2 000), la Roumanie (1 500) et la Tunisie (1 200).

C Q F D

 

D’autres questions ? Ce n’est pas plus utile, n’est-ce pas. Sauf que, si vous persistez à soutenir (directement ou indirectement) les artisans de notre malheur, notre pays sera avant longtemps un champ de ruine et peut-être même une République islamique. Ce qui n’est pas très différent…

Le 11 septembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :