Pour mieux asseoir leur « Grand Remplacement », nos autorités politiques pourchassent la Résistance. Comme en 40…

15 Sep

Car, ne nous y trompons pas. Nos élites bien pensantes et autres collabos ont lu et bien lu le prophétique monument littéraire de Jean Raspail

Ils y ont appris (et mettent en oeuvre) l’invasion de notre pays par la mer. La mer Méditerranée, en l’occurence, dont ils organisent d’innombrables traversées d’abord par des rafiots vermoulus quittant la rive sud puis le transfert de leurs cargaisons d’êtres humains dans de prétendus navires de sauvetage qui ne sont, en vérité, rien d’autres que de nouveaux navires négriers.

Mais ils ont appris aussi de l’oeuvre de Jean Raspail que ce raz-de-marée migratoire engendrerait la colère et la révolte de nos compatriotes les plus courageux qui se constitueraient alors en milice d’auto-défense, bien décidées à se battre jusqu’à la mort s’il le fallait pour libérer notre pays des assauts de ces hordes barbares.

Alors, ils ont décidé de prendre les devants et de mettre « hors d’état de nuire » ces potentiels courageux résistants, en tentant de tuer dans l’oeuf leurs organisations et empêcher ainsi qu’elles s’opposent à l’oeuvre du « Grand Remplacement » de notre population. Pour y parvenir, nos responsables politiques lancent de grandes rafles dans les milieux résistants ou supposés tels, comme le firent leurs grands ancêtres aux « heures les plus sombres de notre histoire » !

Rafle de maquisards par la Milice de Vichy

A ces rafles, ils ajoutent désormais les jugements iniques de leur magistrature aux ordres et d’ignobles peines de prison comme ce fut le cas le mois dernier contre de jeunes identitaires à Gap : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/08/30/justice-retour-aux-annees-les-plus-sombres-de-notre-histoire/.

Mais, ne croyez pas que cela suffise. Plus rien, en effet, n’arrête leur volonté d’endiguer tout mouvement et toute organisation rebelle à la pensée conforme et obligatoire qu’ils imposent à notre pays. C’est ainsi que le numéro deux de l’ambassade française au Salvador a été mis en examen le 6 juin pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle »(sic), révèle Le Parisien jeudi 12 septembre. Selon le quotidien, il est soupçonné d’appartenir à une cellule « d’ultradroite » (entendez de résistants à l’islamisation galopante de la France) qui projetait des attaques contre des musulmans en France. On se croirait revenu plus de soixante quinze ans en arrière.

Selon une source proche du dossier, l’homme de 51 ans n’est « pas juste un sympathisant » mais un membre « actif » du groupe Actions des forces opérationnelles (AFO). Sous le nom de code « Cortes », celui-ci a été nommé chef de la région Ile-de-France de l’AFO à l’été 2017 par Guy Sibra, un policier à la retraite fondateur de l’organisation clandestine, raconte Le Parisien.

Au sein d’AFO, il aurait travaillé de concert avec une dizaine de personnes, âgées de 32 à 69 ans, souvent d’anciens policiers et militaires résidant à Paris et dans sa banlieue aisée. Selon Le Parisien, le diplomate donnait ainsi des instructions et se tenait au courant de l’avancée des projets d’attaque par e-mail.

Car le but de la cellule d’ultradroite était d’organiser une « résistance » en cas de « guerre » communautaire. Notamment en proposant des stages de survivalisme ou des formations au combat. Mais aussi en réfléchissant à des projets d’attaques contre des musulmans, comme l’empoisonnement de produits halal avec de la digitaline ou de la mort-aux-rats, ou encore le meurtre d’imams considérés comme radicalisés.

Des projets avortés du fait des deux grandes vagues d’interpellations durant l’été 2018 et que treize de ses membres présumés, dont Guy Sibra, avaient été arrêtés. Des armes à feu et des milliers de munitions avaient été retrouvées lors de perquisitions chez des suspects, y compris des éléments entrant dans la fabrication d’explosif.

Mais comment ces naïfs peuvent-ils croire qu’ils viendront à bout de cette lame de fond, lorsque nos compatriotes, encore aveuglés par la propagande du pouvoir en place, se réveilleront et prendront enfin connaissance des deux proclamations fondatrices, que le CER a publié dès 2012 et 2013, mais qui n’ont jamais été révélées par les médias officiels :

1/ https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/01/16/consilium-consulte-n-2012007-du-11-octobre-2012-proclamant-la-patrie-en-danger/

2/ https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2015/01/16/consilium-consulte-n-2013001-du-1er-janvier-2013-ordonnant-la-mobilisation-generale/

 

Le 15 septembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons; CJA.

5 Réponses to “Pour mieux asseoir leur « Grand Remplacement », nos autorités politiques pourchassent la Résistance. Comme en 40…”

  1. Hervé J. VOLTO septembre 15, 2019 à 11:27 #

    Les dix suspects venus des rangs de l’ultradroite, arrêtéspar les services antiterroriste car soupçonnés de vouloir s’attaquer à des musulmans, revendiquaient leur appartenance à l’Action des Forces Opérationnelles (AFO).

    Le site internet qui héberge AFO est sans équivoque, tout comme son titre – «Guerre de France. Préparation des citoyens-soldats français au combat sur le territoire national».

    Des onglets y désignent «les adversaires», détaillent une «formation militaire» et les méthodes de «renseignement» à adopter, proposent divers liens bibliographiques et vidéos. L’un de ces onglets est consacré à AFO, qui propose notamment des «fiches réflexe» sur les comportements à tenir «face à la police et la justice», mais aussi le «matériel de crise» nécessaire et les attitudes en cas d’«hostilités graves» (émeutes, affrontements).

    Jean-Luc Mélanchon et christophe Castaner ignoraient la menace, ce qui nous donne à pewnser que tout est monté…

  2. Hervé J. VOLTO septembre 15, 2019 à 11:30 #

    Mais écoutez donc çà !

    Sur le portail, «on retrouve toute une littérature sur l’imminence de la guerre civile ethnique» et d’un conflit de civilisation qui a fleuri depuis le 11-Septembre, explique le politologue Jean-Yves Camus. «Les attentats [jihadistes en France] ont confirmé chez ces personnes l’idée qu’ils avaient raison avant l’heure, que le scénario de l’apocalypse se vérifiait, que l’action violente est la seule solution», ajoute-t-il. «L’arrivée des migrants a rajouté une raison pour eux de passer à l’action, car ils sont persuadés que cette vague d’immigration est une cinquième colonne de l’islam.»

    Les ennemis désignés par AFO sont d’abord les «tenants du système islamique» [désignés sous le sigle TSI], à savoir «principalement des musulmans d’origine ou convertis», auxquels se greffent d’autres soutiens «par affinité et « esprit de quartier »», par «haine partagée de la police (et donc de l’armée) et des blancs», mais aussi par «intérêts financiers dans les trafics».

    Le Consil de l’Organisation des Musulmans de France aurait fait part de ses inquiétudes…

  3. Hervé J. VOLTO septembre 15, 2019 à 11:41 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    En toile de fond, on nous vendre l’idée que, tenez-vous binhe, «il y a une sorte de remake de la guerre d’Algérie, de la lutte entre la France et des gens qui sont vus comme les continuateurs de l’ennemi du temps de cette guerre», décrypte Jean-Yves Camus. «La guerre récente qui se rapproche le plus du problème militaire posé est sans nul doute la Guerre d’Algérie», peut-on ainsi lire sur le site :

    -L’ennemi a sensiblement les mêmes origine, mentalité, éducation familiale, religion que les terroristes du FLN.

    On y lit

    -Il y aussi le sentiment que l’Etat ne fait pas son travail, souligne Jean-Yves Camus. Ces gens, pour ceux qui viennent des forces de sécurité, considèrent qu’ils sont – même à la retraite – chargés de la mission de « nettoyage » que l’Etat ne fait pas.

    L’AFO, comme une Nouvelle OAS ?

    Face à ceux qui veulent «imposer l’islam et la charia sur les « zones de non-France »» (ZNF), le groupuscule veut développer une «garde territoriale» aux connaissances militaires précises.

    Dans cette «guerre asymétrique», le site souligne également l’importance du renseignement à mener «pour déterminer les contours des ZNF, localiser les lieux de commandement, de stockage des armes, les planques, l’identité et les lieux de vie des radicalisés et chefs militaires…».

    Le site propose divers textes comme un mode d’emploi «de survie urbaine en zone occupée», un texte sur «contre-insurrection et action psychologique», des notes pour déjouer les techniques de surveillance policière… Le parfait manuel idéologique et stratégique pour une guerre de civilisation. Car «si le camp loyaliste perd cette guerre, est-il écrit, c’en est fini de ce pays merveilleux qu’est la France et de notre civilisation».

    Six personnes liées à l’ultradroite avaient été arrêtées par la Direction Générale de la Sécurité Sntérieure (DGSI) le 6 novembre 2018. Elles sont soupçonnées d’avoir fomenté un projet d’action violente contre le président Emmanuel Macron. Cinq hommes et une femme, âgés de 22 à 62 ans : quatre personnes en Moselle, une dans l’Isère, et une en Ille-et-Vilaine.

    Des perquisitions administratives « dans les milieux de l’ultra-droite violente » en Gironde, avaient abouti en Janvier 2019 à l’interpellation d’une personne et permis la saisie d’armes et de munitions, avait-t-on appris de source policière.

    Marine Le Pen avait affirmé sur BFMTV que le FN n’avait « aucun rapport » avec les groupuscules d’extrême droite, notamment ceux liés à la mort de Clément Méric, ajoutant que les membres de tels groupes « qui étaient encore dans le FN avaient été exclus ».

    Selon les premiers éléments de l’enquête, les suspects ciblaient migrants, mosquées et hommes politiques et « étaient en lien » avec Logan Alexandre Nisin, un ancien militant de l’Action Française Provence arrêté fin juin.

    Qu’on se le dise : derrière ces exponats « d’ultra-droite », c’est, Royalistes qui sommes visés…

  4. Hervé J. VOLTO septembre 15, 2019 à 12:01 #

    PS

    Air Cocaïne : la DGSE, l’Armée française et le FN à la rescousse des deux pilotes inculpés pour trafic de drogue !

    Rapellez-vous : l’affaire « Air cocaïne » éclate le 20 mars 2013 avec l’arrestation de quatre Français sur l’aéroport de Punta Cana, en République Dominicaine. 700 kg de cocaïne, des valises installées à bord du Falcon-50 de la compagnie aérienne Française SN-THS, à destination de l’aérodrome de la Môle près de Saint-Tropez, sont saisis par les autorités dominicaines. Le verdict tombe le 14 aout 2015 : Pascal Fauret, commandant de bord, ainsi que Bruno Odos, tous deux anciens pilotes de l’Armée de l’Air française, sont condamnés à 20 ans de prison !

    Selon des sources largement relayées dans la presse, ils ont été exfiltrés de République Dominicaine vers la Martinique puis la métropole, le 25 octobre dernier avec l’aide de deux ex-agents de la DGSE, les services de renseignement Français, ainsi que l’armée, et le soutien d’Aymeric Chauprade, député Front National. Une histoire james-bondesque dont Holliwood a racheté les droits dans le but d’en tirer un film !

    Drogue contre armes : les autorité jamaicaines ont-elle à l’époque interrompu une opération de la DGSE ? Cette dernière a-telle utilsè les pilotes comme des Stringer (agents occasionnels) ? Dans la Légion, en tout cas, on abandonne pas les copains dderrières soit : UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN !

    Nos observateurs à Paris nous aprrennent que la DGSI s’interesserait aujourd’hui à Aymeric Chauprade, député Front National, et ex-fonctionnaire de la DGSE. Des amis d’amis à lui seraient compromis dans l’affaire AFO, ce qui aurait obligé Marine Le Pen a nier tout lien entre le FN et cette espèce de nouvelle OAS. On attend impatiamment la suite…

  5. Hervé J. VOLTO septembre 15, 2019 à 12:45 #

    PS en conclusion de tout celà, il faut s’attendre, en ces temps de Campagne Municipales, à ce que des exponants de l’Action Française, du Rassemblement National, voire des site internet Royalistes ou/et patriotes aient des ennuis…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :