Qui douterait encore de la « Barbarisation »* de nos forces de sécurité et des dangers qui en découlent ?

4 Oct

La tragédie patente qui s’est déroulée hier jeudi 3 octobre, au sein même de la Préfecture de Police de Paris, et qui s’est soldée par l’assassinat au couteau selon la méthodes traditionnelle, de quatre fonctionnaires de police par un islamiste radicalisé, est un cas d’école. Elle démontre, si nous en avions encore besoin, l’absolue nécessité d’exclure de nos forces armées mais aussi de sécurité tout prétendu Français issu de l’immigration arabo-musulmane ou converti à l’islam.

La guerre civilisationnelle qui nous a été déclarée par les adeptes du prophète Mahomet est en effet un combat à mort duquel nous ne sortirons vainqueurs que si nous interdisons toute présence islamique sur notre territoire. Dans ce domaine et face à une telle situation, le principe illusoire de laïcité ne sera jamais qu’un

ATTRAPE-COUILLON !

Cette tuerie a été perpétrée, ne l’oubliez pas, en majeure partie dans les locaux de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP), un service ultrasensible, chargé de la collecte et de l’analyse des informations, notamment sur les sujets liés au terrorisme.

L’auteur de l’attaque, Mickaël H., faisait partie de cette unité, en tant qu’informaticien. Agé de 45 ans, cet adjoint administratif, était né à Fort-de-France, en Martinique, en 1974. Il avait intégré les services de la Préfecture de police de Paris en 2003. Résident dans un immeuble à Gonesse (Val-d’Oise), il était marié depuis 2014 seulement avec une femme d’origine maghrébine et s’était converti à l’islam dix-huit mois avant la tuerie. D’après des voisins interrogés par l’Agence France-Presse, il était très pratiquant, se rendant régulièrement à la mosquée du quartier.

C’est lui

A l’évidence, la DRPP, l’entité chargée de la surveillance de la mouvance islamiste dans la capitale, a couvé en son sein un élément à haut risque. Or ledit Mickaël H. n’a fait l’objet d’aucun suivi particulier de la part des services de renseignement pas plus que de son propre service, pourtant très impliqué dans ces problèmes et qui connaissait sa conversion à l’islam. En d’autres termes 

QU’A FAIT LA POLICE ? RIEN.

Et pourtant, certains avaient observé chez lui un récent changement de conduite vis-à-vis des femmes. Ce qui n’a pas empêché le ministre de l’intérieur, Christophe Castaner-dit La Voix de son Maître, de déclarer « Il n’a jamais présenté de difficultés comportementales », ni « le moindre signe d’alerte », lors d’une conférence de presse organisée sur place après la tuerie. Et c’est pour cela que le gouvernement autant que l’institution policière feront tout pour privilégier la thèse psychiatrique, un stratagème si efficacement développé par les autorités allemandes dans leur propre pays (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2017/08/07/terrorisme-la-methode-allemande-desormais-employee-par-les-pouvoirs-publics-francais/). Malgré l’absence de « difficultés comportementales » comme du « moindre signe d’alerte » !

La femme du meurtrier, placée en garde à vue dès jeudi après-midi, aurait d’ailleurs déjà abondé en ce sens en prétendant que son mari aurait été réveillé la nuit précédente par « des visions » et en « entendant des voix« . Mahomet aussi !

Dormez, braves gens, vous êtes dans de bonnes mains !

Le 4 octobre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA, Conseiller aux affaires intérieures, à l’ordre public et à l’organisation du territoire.

* Lire « Nous ne le répèterons jamais assez » : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/05/16/nous-ne-le-repeterons-jamais-assez-2/

5 Réponses to “Qui douterait encore de la « Barbarisation »* de nos forces de sécurité et des dangers qui en découlent ?”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 4, 2019 à 12:13 #

    C’est le moment de se poser des questions :

    Qui sont les responsables des tueries qui ont frappé notre pays ? Qui est responsable de cet apartheid de certains quartiers évoqué par un Premier ministre alors que ces derniers ont été vidés de ses autochtones par la pression, les menaces et l’impossibilité de vivre ensemble en terre devenue étrangère ? Qui est responsable de la désertion massive par les juifs des quartiers à forte et récente concentration musulmane ? Pourquoi un manifeste contre le nouvel antisémitisme a-t-il été signé par 300 personnalités, en 2018, si ce n’est pour dénoncer une épuration ethnique à bas bruit et le silence des médias, les mêmes qui aujourd’hui s’acharnent sur celui qui se dresse pour crier une vérité dérangeante ? Qui sont ceux qui caillassent nos forces de l’ordre et nos services de secours en intervention et cherchent même à les tuer ? Qui sont les responsables de ces agressions ou attaques au couteau devenues quasi-quotidiennes avec leur lot de morts et de blessés que l’on cache dans la rubrique des faits divers alors qu’ils sont commis au nom d’une idéologie mortifère ? Par ailleurs, qui peut nier la volonté d’afficher sa présence et sa différence culturelle par des pratiques vestimentaires qui ne sont pas les nôtres, sans compter la collaboration des pouvoirs publics dans l’institutionnalisation de pratiques barbares dans l’abattage des animaux avec les risques sanitaires qu’ils impliquent ?

    Il faut bien le dire, la France est aujourd’hui, à l’image de la cathédrale Notre-Dame de Paris, défigurée et martyrisée.

  2. conseilesperanceduroi octobre 4, 2019 à 8:03 #

    Il aura fallu deux jours aux pouvoirs publics pour avouer que la piste terroriste islamique est la bonne ! https://actu.orange.fr/france/attaque-de-la-prefecture-de-police-de-paris-le-parquet-national-antiterroriste-a-ete-saisi-magic-CNT000001jKxsi.html
    Le CER est toujours en avance d’une guerre.

  3. conseilesperanceduroi octobre 4, 2019 à 8:34 #

    Sur les éléments suivants :
    Mickaël H., avait acheté son couteau, muni d’une lame en céramique de 33 cm, le matin même. Selon une source proche du dossier, les investigations ont révélé qu’il avait adressé à sa femme un SMS évoquant cet achat peu avant de passer à l’action. Elle aurait répondu en substance : « Seul Dieu te jugera ». Au moins l’une des victimes aurait été égorgée. Comme un mouton le jour de l’Aïd !
    Le CER avait raison dès 16 heures, jeudi 3 octobre. Christophe Castaner est une honte pour la France et doit démissionner.

  4. Hervé J. VOLTO octobre 5, 2019 à 10:24 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Comme a titré al faute à rousseau sur son blog :

    -Les attaques sont désormais perpétrées de l’intérieur même de l’État ! Et c’est nouveau !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :