Vous ne connaissez pas Homo festivus ?*

4 Oct

Alors, vous allez pouvoir le rencontrer au cours de la folle Nuit Blanche, ce sommet de festivisme organisé (entre autres) par la ville de Paris, samedi 5 octobre. Victoire posthume du visionnaire Philippe Muray avant que tous ces délires ne disparaissent sous les coups et les règles tyranniques de la charria d’une prochaine République islamique, rappelée par le quadruple assassinat d’hier à la Préfecture de Police (https://salembenammar.wordpress.com/2019/09/09/ils-ne-sont-pas-des-fous-ils-sont-musulmans/).

En voici une partie du programme, sélectionnée par l’un des médias affiliés à cette entreprise de lobotomisation, France Info :

Grande Parade, périphérique transformé en vélodrome, course dans les musées (complet), artistes ambulants … Nuit Blanche 2019 s’inscrit dans le thème du « mouvement ». Dirigée par Didier Fusillier (président de la grande halle de la Villette) accompagné de Jean-Max Colard, cette 18e Nuit Blanche accueille près de 200 projets artistiques dans le nuit du samedi 5 au dimanche 6 octobre. Nous avons sélectionné 10 rendez-vous incontournables et originaux pour garder vos sens en éveil jusqu’au bout de la nuit.

1 Un lancer de barbe à papa et des robots qui paradent

L’installation de Vivien Roubaud ravira les gourmands. Son usine à barbe à papa mobile, construite à partir de sableuses et de fours centrifuges, circule dans la grande Parade. Elle envoie dans les airs des filaments de sucre cristallisé que les spectateurs sont invités à contempler et à déguster. 

Vivien Roubaud - Flux d\'airs, four centrifuge, sableuse, atmosphère protégé, courants électriques, sucre cristal, 2017Vue d\'exposition, Les Faits du hasard, Centquatre - Paris.Courtesy de l\'artiste et galerie In Situ - fabienne leclerc
Vivien Roubaud – Flux d’airs, four centrifuge, sableuse, atmosphère protégé, courants électriques, sucre cristal, 2017Vue d’exposition, Les Faits du hasard, Centquatre – Paris.Courtesy de l’artiste et galerie In Situ – fabienne leclerc (THOMAS LANNES / Adagp, 2019)

A ses côtés dans le défilé, des robots qui dansent le french cancan sur la piste d’une boîte de nuit mobile. L’installation de l’artiste canadien Bill Vorn, Copacabana sex machine, est inspirée des cabarets parisiens. Cet artiste spécialisé en arts robotiques développe des automates qui questionnent « l’inquiétude ou la menace souvent générée par le monde des robots ». L’œuvre est déjà visible en avant-première à l’aéroport d’Orly et s’installera, après la parade, à Aubervilliers, avenue du street art.

La parade accueille également un char de l’artiste tatoueur Tin-Tin, des oeuvres des artistes Daniel Buren, Sylvie Fleury, Léonard Martin…

Quand ? A partir de 19h
Où ? Place de la Concorde, défilé rue de Rivoli et rue Saint-Antoine, jusqu’à place de la Bastille.
Plus d’informations sur le site de Nuit Blanche

2 Pédaler sur le périphérique illuminé

Samedi soir, le périph’ se transforme … en vélodrome lumineux ! De Porte de Pantin à Porte de la Villette, la circulation est réservée aux deux-roues à partir 19h et jusqu’au bout de la nuit. Seule condition : venir avec son vélo ou son Vélib’. La route est illuminée par le studio 1024 architecture, avec des centaines de projecteurs de lumière blanche disposés tout au long du parcours. Les participants peuvent également éclairer le chemin, avec des bandes réfléchissantes à installer sur les vélos et les casques, distribuées gratuitement. Plusieurs food trucks sont installés pour une ambiance « Tour de France ». 

Les animations commencent dès 14h au Village Vélo, Place de la Fontaine aux Lions, dans le 19e arrondissement, avec un atelier d’autoréparation, d’initiation au vélo pour les enfants et les parents, marquage BICYCODE et une sensibilisation à la sécurisation routière …

L’entrée se trouve Porte de Pantin, sur la rampe d’accès gauche du périphérique. La participation est libre, sans limite d’âge.  

Quand ? De 19h à 7h
Où ? Entrée Porte de Pantin
Plus d’informations dans cet article

3 Chanter à l' »Opéraoké » de l’Opéra Comique

Faites chauffer vos cordes vocales. L’Opéra Comique vous invite à une soirée de karaoké géant sur des airs d’opéras connus. Au programme, des chansons de Carmen et de La Flûte enchantée mais aussi … de Johnny Hallyday. Pour vous entraîner avant le grand soir, retrouvez les textes sur le site de l’Opéra Comique.

Affiche de l\'Opéraoké, le 5 octobre 2019. 
Affiche de l’Opéraoké, le 5 octobre 2019.  (Shutterstock / Création graphique : Agence Inconito)

A 23h, une horde de femmes en costume traditionnel de flamenco vient protester contre la mort de Carmen dans le grand foyer de l’Opéra. Cette performance de Pilar Albarracin vise à dénoncer le sexisme et les violences faites aux femmes.

Quand ? De 19h à 5h, session toutes les heures. 
Où ? Opéra Comique, 1 place Boieldieu, 75002 Paris
Inscription à venir sur le site de l’Opéra Comique.

4 Aller au bal, place de l’Hôtel de Ville

L’artiste Alain Fleischer vous invite à son « Bal Blanc », sur le Parvis de l’Hôtel de Ville, pour une soirée poétique. Pendant le bal, un film est projeté sur les danseurs qui font écran grâce à leur vêtements blancs. Son projet s’inspire d’une soirée organisée dans les années 1920 par l’artiste Man Ray, qui projetait sur les danseurs habillés de blanc des courts métrages de Georges Méliès.

ECRAN SENSIBLE Trevignano 2011 (photographie NB 500x350) (descriptif: projection du négatifd\'un film sur grand écran en papier photographique, révélation et fixation de l’image)
ECRAN SENSIBLE Trevignano 2011 (photographie NB 500×350) (descriptif: projection du négatifd’un film sur grand écran en papier photographique, révélation et fixation de l’image) (Alain Fleischer)

Quand ? De 22h à 4h
Où ? Parvis de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris
Plus d’informations sur le site de Nuit Blanche 2019.

5 Ecouter de la musique jusqu’à l’aube à la Philharmonie

Comme tous les ans, la Philharmonie ouvre ses portes pour une nuit de concerts. De 18h à 22h, on commence avec la « nuit des enfants » mêlant musiques variées, DJ sets, musiciens ambulants et d’autres surprises. Le programme continue pour les adultes avec une « nuit du Trio » emmenée par le trio Wanderer. Dans l’amphithéâtre, à 21h, l’artiste islandais Ragnar Kjartansson interprète pendant neuf heures le cycle de Dichterliebe de Robert Schumann. Certains peuvent lui préférer la violoncelliste Sonia Wieder-Atherton, qui joue ses Odyssées intimes, le chœur de chambre Mikrokosmos qui se produit dans le musée ou enfin un concert d’orgue au cours duquel plusieurs organistes se relaient pendant 9h. De quoi s’en mettre plein les oreilles jusqu’à l’aube. 

Exceptionnellement, le Belvédère de la Philharmonie est ouvert au public jusqu’à 2h.

Quand ? De 18h à 7h
Où ? Philharmonie de Paris, 221 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Plus d’informations sur le site de la Philharmonie de Paris.

6 S’initier au Travball au Centre sportif Jules Ladoumègue

Un jeu qui ressemble au handball mais avec un polochon ? C’est ce que propose l’artiste Mehryl Levisse avec un tournoi de Travball, sport délirant où le ballon est un traversin, au Centre sportif Jules Ladoumègue. L’artiste, les chefs d’équipe, la cheerleader et la mascotte sont des drag-queens, habillées de costumes excentriques. Mehryl Levisse souhaite ainsi remettre en question les clichés relatifs au sport, un univers frappé de sexisme et d’homophobie. 

Levisse - Travball, 2018 au Centre Pompidou
Levisse – Travball, 2018 au Centre Pompidou (Mehryl Levisse)

Pour les sportifs plus traditionnels mais aussi en recherche d’originalité, l’artiste Laurence Vauthier vous invite sur le stade du centre pour disputer un match de foot un peu particulier. Le but n’est pas de gagner, mais de faire match nul. Votre ennemi sera l’arbitre qui doit vous en empêcher avec des règles étonnantes. Le principe : remplacer l’opposition par la collaboration.

Quand ? De 19h à 1h
Où ? Centre sportif Ladoumègue, 39 rue des Petits Ponts, 75019 Paris
Plus d’informations sur le site de Nuit Blanche 2019

7 Assister à un concert dans la salle des Nymphéas 

« La nuit, Monet, le quatuor : tel est, depuis quatre ans, le rendez-vous magique auquel vous convie le musée de l’Orangerie« . Pour sa Nuit Blanche, le musée de l’Orangerie propose un concert, « entre répertoire classique et oeuvres contemporaines« , dans un cadre exceptionnel : la salle abritant les célèbres Nymphéas de Monet. Quatre nouvelles oeuvres seront présentées, composées dans le cadre d’un atelier réalisé par ProQuartet et la classe de composition du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.

Quand ? De 19h à 4h
Où ? Musée de l’Orangerie, Jardin de Tuileries, Place de la Concorde (côté Seine), 75001 Paris
Plus d’informations sur le site du Musée de l’Orangerie.

8 Faire un tour de manège à la Cité universitaire 

Installé dans le parc de la Cité internationale universitaire, le manège de la designer matali crasset prend la forme d’un « arbre protecteur« . De son nom Saule et les hoopies, le manège est destiné aux enfants 5 à 10 ans et à leurs parents. Il a été créé sur une commande du Centre Pompidou. L’installation vise un éveil à l’art et à la culture. Il s’anime grâce à un système de pédalier, invitant les spectateurs à participer pour le mettre en marche.

matali crassetSaule et les Hoppiestour musical avec Dominique DalcanCentre Pompidou, Paris
matali crassetSaule et les Hoppiestour musical avec Dominique DalcanCentre Pompidou, Paris (Philippe Piron)

Des performances, une dizaine d’oeuvres et des concerts animent la nuit de la Cité internationale universitaire. 
Quand ? De 19h à 1h
Où ? Cité universitaire, 17 Boulevard Jourdan, 75014 Paris
Plus d’informations sur le site de la Cité internationale universitaire de Paris

9 Ecouter la fonte des glaces à la Cité des sciences 

La Nuit Blanche de la Cité des sciences est engagée. Le but : sensibiliser au réchauffement climatique à travers l’art. Sur le parvis de la Cité, une installation du réalisateur Luc Jacquet vous fait entendre dans le noir le son de la fonte des glaciers. Plus loin, l’association Parti poétique a installé une forêt de plus de 200 arbres pour expliquer les enjeux de l’agriculture urbaine. A partir de 19h30, l’artiste Michelangelo Pistoletto promène sa sphère de journaux « métaphore d’un présent en mouvement » et vous invite à participer à sa performance « Le Troisième Paradis » à 21h sur le Parvis de la Cité. Enfin, de 19h30 à 2h du matin, Tomás Saraceno organise un workshop, Museo Aero Solar, pour assembler des éléments en plastique récupérés. Le résultat sera exposé dans le hall de la Cité des sciences.

Michelangelo Pistoletto, 111 Paradis.
Michelangelo Pistoletto, 111 Paradis. (Cité des sciences)

Quand ? De 19h à 2h
Où ? Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin Cariou, 75019 Paris.
Plus d’informations sur le site de la Cité des sciences et de l’industrie.

10 Danser sur des rollers au Zénith

Pour Nuit Blanche, le Zénith se transforme en dancefloor. Les danseurs doivent chausser des patins pour se déhancher sur des roulettes. Leurs pas de danse sont diffusés sur la façade du bâtiment avec l’installation Fenêtre sur cour de la Folie Numérique. La soirée est accompagnée des sons de Prosper (Dj) et B.I.M Blondinethemix du collectif Roule Des Patins.

Prêt de roller gratuit sur place, pièce d’identité obligatoire (caution)

Quand ? De 22h à 5h
Où ? Zénith, 211 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris
Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement

Nuit Blanche est aussi l’occasion pour les musées parisiens d’ouvrir leurs portes (gratuitement) aux noctambules. C’est le cas du musée Guimet, musée de l’Armée avec un concert de l’orchestre de la Garde Républicaine,musée du Luxembourg, musée Picasso, musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme… Exceptionnellement, la Chapelle de la Congrégation du Saint-Esprit (5e arrondissement) sera ouverte au public. 

Ça ne vous rappelle rien ? À nous si :

l’orchestre jouant, dans un concert pathétique, « Plus près de Toi mon Dieu« , jusqu’à l’extrême fin du naufrage du Titanic pendant que plus d’un millier de passagers disparaissait dans les flots de l’Atlantique Nord.

Le 4 octobre 2019.
Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

2 Réponses to “Vous ne connaissez pas Homo festivus ?*”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 4, 2019 à 10:51 #

    Voici les paroles du Commendant d’Albiousse, un temps membre de l’Oeuvre Chrétienne de la Cité Vivante de François-Marie Algould, et qui a écrit en 1970 dans son livre LES ZOUAVES PONTIFICAUX :

    -Nous ne pouvons pas et nous devons pas nous décourager. La guerre que nous subissons est une guerre d’expiation. C’est par un acte de Foi que la France sera sauvée, et tant qu’il y aura dans notre Pays un crucifix et une épée, nous avons le droit d’espérer !

    Pouvons nous espérer en une réaction ? Il faudrait qu’elle eut comme devise celle du Bienheureux Marcel Calo :

    -DIEU, FAMILLE, PATRIE !

    Quel Dieu ? le vrai Dieu, LE DIEU DE CLOTILDE QUE L’ON APPELLE JESUS-CHRIST.

    Quelle famille ? la famille traditionelle : un homme et une femme unis pour faire des bébés. Nous espérons en une famille Chrétienne.

    La Noblesse, c’est la reconnaissance publique du role social de la Famille.

    La Royauté, c’est le couronnement de la Famille et de l’Etat. Voulus Chrétiens…

    Quelle patrie ? la France notre seule patrie, fille Aînée de l’Eglise et Educatrice des Peuples.

    Votre serviteur pense avoir entendu Marion Maréchal placer cette seine dans un de ses dicourts.

    Aucun pouvoir en tout cas ne pouvant durer en s’appuyant uniquement sur la propagande, à défaut de force, il faudra au Chef de l’Etat acquérir UNE LEGITIMITE NATURELLE par les services rendus au peuple qui lui est confié qui, en retour, lui manifestera une reconaissance capable de consacrer son autorité. Ces services concernent les nécessités naturelles : GERER L’ORDRE, FAIRE RESPECTER LA JUSTICE, DEFENDRE LE PEUPLE CONTRE LES ENNEMIS, ASSURER LES CONDITIONS DE LA PROPERITE DU PAYS. Mais en France spécialement, la Royauté a le devoir de protéger l’Eglise et d’assurer une législation Chrétienne, reconnaissant Dieu comme source de toute autorité : c’est LA LEGITIMITE THEOLOGIQUE. Or, historiquement, seule la Monarchie Capétienne, Catholique et Royale, a possédé pleinement cette DOUBLE LEGITIMITE…

    C’est pour celà que nous sommes Royalistes. Et face à la violence sournoise qui s’exerce partout, contre l’âme de nos enfants, contre les Catholiques, contre les traditions de notre Pays, contre son Histoire, contre la sécurité et l’honneur de la France, nous Royalistes, nous evpons opposer SANS RELACHE nos veleurs Chrétiennes, familaies et patriotiques, prenant comme symbole de notre lutte LE SACRE COEUR, ou COEUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et salut de la France.

  2. Hervé J. VOLTO octobre 4, 2019 à 10:54 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Laissons la république couler inexorablement et préparons la France d’après, celle du Roi qui est la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain INDEPENDANT des caprices du suffrage universel et du diktat des banques…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :