Communiqué du Conseiller aux Armées du CER : des FDI et des contribuables.

16 Oct

FDI

Hier, on apprenait dans Mer et Marine que la Grèce serait intéressée par l’achat de deux Frégates de défense et d’intervention (FDI) en version export, un protocole d’entente ayant été signés entre les deux Ministres de la Défense le 10 octobre. Or, comme chacun sait désormais, les 5 FDI destinées à la Marine nationale ne pourront être réalisées que si la France parvient à en vendre 5 autres à l’exportation, rendant ainsi le programme viable.

Vu la concurrence que ne manquera pas de lui faire le PPA de Fincantieri, dont la première unité devrait entrer dans l’ODB de la Marine italienne en 2021 soit deux ans avant la livraison de la première FDI, le gouvernement ripoublicain a décidé d’aller « vendre » deux unités à la Grèce, pays qui connait une grave crise économique et qui risque donc de ne pas les payer… ce qui retomberait directement sur les épaules du contribuable français…. Oui mais voilà, le gouvernement ripoublicain a réussi à placer 2 des 5 unités qui permettent de rendre viable le programme FDI, lancé au cours du dernier mois du gouvernement du résident Hollande… par celui qui est actuellement le « chef » de la diplomatie française. Il ne manquera certainement pas de trouver d’autres pays tout aussi peu fiables en matière de paiements pour « acheter » les trois frégates restantes – pas encore sea proven – de manière à avoir l’un des trois type de bâtiment moyen des Etats de l’UE : entre la F31 britannique et les futures corvettes franco-italiennes encore à l’étude, sans parler de la flotte de PPA/PPH lesquels ont le défaut, outre à ne pas être dotés d’un mat unique, d’avoir besoin d’un équipage de 176 personnels contre une centaine sur FREMM…

Encore une fois, voilà la preuve que la gestion d’une politique de défense et industrielle de surcroit ne peut être le fait d’hommes et de femmes qui concourent dans le cadre d’élections dans le cadre desquelles la morale de M. de la Fontaine dans le Corbeau et le Renard est encore et toujours appliquée. Dommage qu’en matière de Défense, une vision à long terme est une ardente obligation que seul l’avènement de S.M.T.C. le Roi Louis XX pourra nous assurer, non seulement pour le bien de la France mais aussi de tous ses amis et alliés.

Le 16/10/2019

CC(r) François Romain, CJA, Conseiller aux Armées du Conseil dans l’Espérance du Roi

Une Réponse to “Communiqué du Conseiller aux Armées du CER : des FDI et des contribuables.”

  1. Hervé J. VOLTO octobre 16, 2019 à 11:08 #

    Emmenuel Macron se donne en spectacle dans des déclarations théâtrales condamnant l’intervention turque ! d’accord : on pourrait croire avec Madamne que celà peut participer d’un acte bonne volonté.

    Mais aucune politique étrangère sérieuse ne peut conduite sans une Défense à la hauteur. Et en matière de Défense, une vision à long terme est une vitale obligation que seul la restauration d’un Roi pourra nous assurer, non seulement pour le bien de la France mais aussi de tous les apys amis et alliés.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :