Billet d’humeur du sieur Du Plessis : quand « Charlie Hebdo » atteint enfin l’âge de raison…

1 Nov

Il nous gratifie d’une annonce inattendue mais pourtant si réaliste. C’est, en tout cas, ce dont témoigne la Une de l’hebdomadaire satirique, en date de mercredi 30 octobre. Un régal pour nous qui ne cessons de mettre en garde nos compatriotes sur ce qui les attend s’ils continuent de faire confiance à Emmanuel Macron !

Le 1er novembre 2019.

Du Plessis

4 Réponses to “Billet d’humeur du sieur Du Plessis : quand « Charlie Hebdo » atteint enfin l’âge de raison…”

  1. Hervé J. VOLTO novembre 1, 2019 à 2:12 #

    Excusez-moi mais… Un combattant de l’État islamique a prédit des représailles après la mort de Al Baghdadi
    https://lalettrepatriote.com/un-combattant-de-letat-islamique-predit-des-represailles-apres-la-mort-de-al-baghdadi/

    C’était à prévoir…

    L’incendie de l’école de Bézier n’est qu’un début. Désormais la nouvelle stratégie est simple: incendier, une école, un hopital, une mairie… et tendre un piège aux pompiers et policiers qui inyterviennent sur les lieux. Le but est simple : provoquer une réaction du gouvernement de la République…

  2. Hervé J. VOLTO novembre 1, 2019 à 2:36 #

    Allons retourner à l’époque de l’algérie Française ?

    L’Organisation de l’Armée Secrète fut une organisation politico-militaire clandestine Française, créée le 11 février 1961 pour la défense de la présence Française en Algérie par tous les moyens, y compris le terrorisme à grande échelle.

    Un an après l’échec de la semaine des barricades, alors que le gouvernement Français souhaite manifestement se désengager en Algérie, elle est créée à Madrid, lors d’une rencontre entre deux activistes importants, Jean-Jacques Susini et Pierre Lagaillarde, ralliant par la suite des militaires de haut rang, notamment le général Raoul Salan.

    Le sigle « OAS » fait volontairement référence à l’Armée secrète (AS) de la Résistance. Il apparaît sur les murs d’Alger le 16 mars 1961, et se répand ensuite en Algérie et en métropole, lié à divers slogans : « L’Algérie est Française et le restera », « OAS vaincra », « l’OAS frappe où elle veut et quand elle veut », etc…

    Alors que les indépendistes font voir la port de sortie aux Français par des attentats terroristes avant l’heure -jusqu’aux tours jumelles de New York, on pensait que le terrorisme islamique était un problème Franco-Français- l’OAS rèagit par des actions de contreterrorisme, c’est-à-dire des plasticages : tu me brule une école, je te brule une mosquée… et vice et versa.

    Grace à la collaboration d’un Prince alors jeune lieutenant-instructeur de la Légion Etrangère, la branche de la mission « C » chargée du renseignement, le CRC (Centre de Recherches et de Coordination), parvient très rapidement à établir des listes de personnes susceptibles d’appartenir à l’OAS : on y découvre que beaucoups de Royalistes de l’ACTION FRANCAISE étaient membres de l’OAS.

    Aujourd’hui, face à un Président irresponsable et un régime à bout de souffle, on ne peut que se révolter et regretter qu’il n’y ai pas quelque part EN fRANCE un Prince de l’age de Jean d’Orléaan ou de Louis de Bourbon, pouvant aujourd’hui lancer aux musulmans de France L’EXACT message lancé il y a 3 siècles par Louis XIV aux protestants de France :

    -MON GRAND-PERE VOUS AIMAIT, MON PERE VOUS CRAIGNAIT, QUAND A MOI… JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAIND !

    A bon entendeur…

  3. Hervé J. VOLTO novembre 1, 2019 à 3:25 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Si l’impatient de Bézier voudraient faire des émules, mais des émules qui, à la place de s’en prendre à ceux qui débarquent, voudraient s’en prendre irectement à qui les fait venir, sachez que la sécurité du Président de la République est assurée comme suit :

    Lorsque le Président se déplace, il est escorté de 8 super-gendarmes du GSPR répartis ainsi : Les agents A.B.C. DEVANT le président, les D. et E. respcetivement à gauche et à droite du Présdient, et enfin les agents F.G.H. DERRIERE le président.

    Chaque agent est surentrainé

    Les agents de la « protec » savent combattre à main nue, arréter une hémoragie, tirer avec toute sorte d’arme à feux, et désamorcer un engin explosif. Chaque membre du GSPR a fait un stage au groupe Force Sécurité Protection (FSP) du GIGN : un entrainement digne de commendos des forces spéciales. Sachez que la FSP peut être mise à disposition du Commendement des Opérations Spéciales (COS), ce avec le Commendo Hubert (Bérets Verts), les commendos du Stick Opération Spéciales (SAS), les fantômes des Recherche Humaines (Alpins) et autres Dragons de Régiments Parachutistes…

    L’agent G. est le must du must : c’est l’agent chargé de porter la valise nucléaire ! Sous Sarkosy, cétait un homme grand et maigre, identifié par la suite parce qu’il accompagnait Hollande quand il allait aux pute à 2 heures du matin, se tenant derrière Hollande sur le deux-roues…

    Le dispositif est complété par des agents de « l’indic », chargé d’assurer un cercle autour du premier dispoditif et se mélanger à la foule.

    En cas d’agression du Président, les agents « protec » A. et C. dégainent et ouvrent le feu pour ouvrir la route, alors que les agents B., F. et H. « cocounnent » le Président en dispositif en forme de flèche, assistés des agents D. et E., chargés de couvrir la retraite des gorils B.F. et H., alors que l’agent G. doit pouvoir mettre la valise nucléaire à l’abrit.

    Inutile de dire que les agents « indic » viendraient au secour des agents « protec ». Tous les agents « indic » sont passés auparavant par la case « protec ».

    Qu’aucun black blok d’extrême gauche ne s’avise à toucher le Président : il a été élu, violer sa « Légitmité » plongerait la France dans le cahos. Ce que tout le monde veut éviter.

    Un exellant film qui montre le métier de garde du coprs est THE SENTINEL

    basé sur l’histoire vraie de Barry Manaky, de la Special Branch, garde du corps et amant de Lady Diana…

  4. Hervé J. VOLTO novembre 1, 2019 à 6:06 #

    PS:

    Renverser l’homme, le Régent Présidentielle, aussi irresponsable qu’il puisse être, ne résoudra rien : c’est au Régime, à la Régence Républicaine qu’il faut mettre fin…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :