Les archives du CER (ou les Français ont la mémoire courte).

4 Nov

La richesse des archives de notre blogue est telle que l’idée nous est venue de rappeler de temps à autres au souvenir de nos amis lecteurs (surtout ceux qui viennent de naître !) quelques-uns des articles que nous y avons publiés. En voici un exemple (datant du 16 janvier 2018), qui concerne notre constance et notre détermination face à l’immigration qui s’acharne sur notre pays . Comme tous les autres…il n’a pas pris une ride !

_____________________________________

 

Quelques uns de nos amis…

S’interrogent parfois sur les motifs de notre obstination à traiter, de façon quasi quotidienne, des problèmes migratoires que connaît notre pays. Certains s’interrogeant même sur le caractère obsessionnel de notre démarche ! Alors, que dire de ceux qui ne sont pas nos amis et qui pourtant nous lisent ?…

La réalité est pourtant fort simple et il nous faut, inlassablement, la répéter. Cet acharnement n’est pas l’expression d’un état pathologique qui pourrait relever d’un avis médical mais d’un constat sans appel et qui devrait apparaître clairement à la lecture des très nombreux articles que nous avons déjà consacrés au sujet.

À l’égal de la disparition de la monarchie qui fut longtemps préparée par ceux-là mêmes qui bénéficiaient de ses bienfaits jusqu’à l’assassinat du roi Louis XVI, le 21 janvier 1793, les nouvelles « Grandes Invasions barbares« , que nous subissons depuis plusieurs décennies et que nos dirigeants politiques et même religieux tentent aujourd’hui de cacher sous le masque d’un accueil humanitaire de réfugiés persécutés dans leurs propres pays, constituent (ainsi que nous n’avons jamais cessé de l’affirmer depuis la fondation du CER) LA PLUS GRANDE TRAGÉDIE DE NOTRE HISTOIRE.

Pire encore par le nombre et les conséquences que les invasions des IVe-Ve siècles, que les grandes épidémies de peste du Moyen-Age et de la Renaissance, que les grandes saignées humaines du Premier Empire et de la Grande-Guerre. C’est pour cette raison que l’oligarchie politico-médiatique qui a confisqué le pouvoir interdit que l’on en parle. Si nous n’y apportons pas la seule réponse possible qui est le renvoi chez eux de la plupart des migrants, qu’il soit consenti ou subi, c’est simple, nous allons vivre les dernières années de l’histoire de France.

Il suffit pour s’en convaincre d’ouvrir les yeux et d’observer ce que devient notre malheureux pays, dans tous les domaines, mais aussi d’ouvrir les oreilles et d’entendre le massacre de notre langue, non seulement par le baragouin des hordes d’étrangers mais, de plus en plus, du fait de l’acculturation qu’elles imposent, avec la complicité des pouvoirs publics, des médias et des milieux culturels, au sein de nos écoles et de nos quartiers.

C’est pour ces raisons que nous ne cessons et ne cesserons de montrer et de dire tout le mal que cette immigration pléthorique fait à la France et aux Français. Nous le ferons jusqu’à ce que TOUS OUVRENT LES YEUX ET LES OREILLES. À moins que nous ne soyons interdits d’expression d’ici là ou que notre pays ait disparu plus vite encore que nous le redoutons.

Permettez-nous enfin de rappeler le propos de Dom Gérard Calvet, abbé de Sainte-Madeleine du Baroud, en tête de l’excellent ouvrage de Julien Langella et intitulé « Catholiques et identitaires, de la Manif pour tous à la reconquête«  *:

(Dom Gérard Calvet)

 » La croix qui est plantée depuis treize siècles sur une terre chrétienne, cette croix représentant la religion catholique avec ses institutions, ses coutumes, ses familles, ses églises, ses écoles, cette croix ne sera efficacement défendue et sauvée que si l’on défend la terre qui la supporte. « 

Réfléchissez-y avant qu’il soit trop tard.

Le 16 janvier 2018.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2018/01/03/pour-bien-commencer-lannee-voici-un-bon-conseil-de-lecture-de-notre-ami-gj/

Le 4 novembre 2019.

3 Réponses to “Les archives du CER (ou les Français ont la mémoire courte).”

  1. Hervé J. VOLTO novembre 4, 2019 à 11:35 #

    Oubliant que l’Ucraine est un pays anti-puttin et donc pro-Union Européenne -et donc pro-France- et que la Bulgarie est membre de l’Union européenne, le Président Macron, dans son entretien avec la rédaction de Valeurs Actuelles, a glissé cette phrase :

    -Je préfère avoir de la migration légale, enregistrée, sous quotas, pendant x années plutôt que du travail détaché dissimulé. Je préfère avoir des gens qui viennent de Guinée ou de Côte d’Ivoire légaux, qui sont là et qui font ce travail, que des filières bulgares ou ukrainiennes clandestines.

    On connaissait ses préférences pour des mignosn de haut en couleurs, avec doigt d’honneur et cornes, ce fdernier geste ayant scandalisé toute la Péinisule italienne qui, à l’époque de salvini, s’étaoit demendé par qui la France est gouvernée.

    PU… REE ! Il est peu de dire que le gouvernement bulgare a très moyennement goûté ce passage ! Florence Robine, l’ambassadrice de France à Sofia, est convoquée aujourd’hui, lundi 4 Novembre 2019, par le ministre des Affaires étrangères à Sofia. L’ambassadeur bulgare à Paris, Anguel Tcholakov, va émettre une protestation solennelle auprès des autorités Françaises. Sous De gaulle, c’était le Général qui convoquait l’ambassadeur anglaids et lee congédiat comme un laquais qui remerciat plié en deux ! Les temps ont bien chngé ! On dit Emmanuel Macron aurait appelé directement au téléphone Boïko Borissov afin de lever le “malentendu”, a-t-on appri de source élyséenne.

    Décidément, cet entretien avec nos confrères de Valeurs Actuelles n’a pas fini de faire parler de lui ! Et cet incident révèle le peu de conscience qu’a notre Régent Républicain de ce qu’est la politique étrangère de sa République dite Franòaise : s’il commence à taper sur ses alliés…

  2. Hervé J. VOLTO novembre 4, 2019 à 11:40 #

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Faire noter l’irresponsabilité politique de notre Régent Présidentiel ne doit pas mettre en sourdine les heures très graves que vivent la France. Car LE CER A RAISON : la Croix qui est plantée depuis treize siècles sur une terre Chrétienne, cette croix représentant la religion catholique avec ses institutions, ses coutumes, ses familles, ses églises, ses écoles, cette croix ne sera efficacement défendue et sauvée que si l’on défend la terre qui la supporte.

    Polituqment. Moralement. Et… militairement s’il le faut un jour.

  3. Hervé J. VOLTO novembre 4, 2019 à 11:58 #

    PS

    Après avoir fait noté l’irreponsabilité du Régent Présidentiel en maitère de politique étrangère, le voici épinglé en matire de politique intéreur :

    Le GIGN, unité d’élite respectée partout dans le monde, ne peut plus s’entraîner avec le Groupement interarmées d’hélicoptères.

    -Nous sommes en train de perdre la capacité de descente en corde lisse d’un hélicoptère de manœuvre par le GIGN car il faut un entraînement récurrent. Cela représente une dépense de 500.000 euros et nous nous heurtons à une limite budgétaire, a expliqué début octobre à l’Assemblée nationale l’ancien patron de la gendarmerie, le général Richard Lizurey.

    Les armées considèrent que la gendarmerie nationale, qui a été rattachée en 2009 au ministère de l’Intérieur, doit rembourser les coûts résultant de l’emploi par le GIGN de sept Puma du GIH (cinq hélicoptères de l’armée de Terre et deux de l’armée de l’air) pour les missions d’entraînement.

    Et le pire, c’est que le GIGN ne dispose pas d’alternative pour l’entraînement !

    Le Groupement interarmées d’hélicoptères a été créé en 2006 pour favoriser la projection du GIGN en vue de protéger les centrales nucléaires, à l’époque où n’existaient pas les pelotons de sécurité et de protection des centrales (PSPG), créés en 2009.

    Le GIGN, c’est çà :

    Il y a trente ans, j’ai fait mes classe dans une section de combat qui s’entrainait parfois avec le GIGN naissant.

    et encore :

    DANS LES DEUX CAS, L’INTERVENTION EN HELICOPTERE EST INDISPENSABALE, PU…REEE !

    Il ne manque qu’un petit demi-million d’euros. Pourtant, c’est à cause de l’absence de cette somme que le GIGN, unité d’élite respectée partout dans le monde, ne peut plus s’entraîner avec le Groupement interarmées d’hélicoptères.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :