L’Eglise d’Espagne aurait-elle quelque chose à cacher ou à se faire pardonner ?

22 Nov

À moins qu’elle ait besoin d’acheter, par son asservissement, la bienveillance du pouvoir en place…

Quoi qu’il en soit et pour la première fois, la traditionnelle messe pour le repos de l’âme du général Francisco Franco, chef de l’Etat de 1939 à 1975, célébrée chaque année le 20 novembre (date de sa disparition) par la Fondation nationale Francisco Franco (https://fnff.es), n’a pu avoir lieu, en particulier à Madrid. Les organisateurs se sont en effet vu refuser la quasi totalité des lieux de culte de la capitale capables d’accueillir le nombre habituel de fidèles à cette cérémonie (environ 700).

L’histoire ne dit pas cependant si…le coq avait chanté trois fois avant que cette infâmie soit infligée aux Espagnols fidèles à la mémoire du Caudillo !

Sic transit gloria mundi. 

Le 22 novembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

2 Réponses to “L’Eglise d’Espagne aurait-elle quelque chose à cacher ou à se faire pardonner ?”

  1. Hervé J. VOLTO à 7:15 #

    Que fait le Roi Felippe VI ? ne se rappelle-t-il pas que c’est Franco qui a appellé son père en 1976 pour le rétablir sur le Tône de ses ancêtres ? a-t-il, à l’image de l’Eglise d’Espagne, besoin d’acheter, par son apparente indiférence, la bienveillance du pouvoir en place… à Bruxelles ?

    • La réponse est hélas et tout simplement: RIEN. Mais il ferait bien de se méfier car il est certainement le prochain sur la liste des futurs « exhumés« .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :