Vous n’aurez plus que quelques jours à patienter…

28 Nov

Pour savoir que l’accord secret entre Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan, le chef d’Etat turc, aboutit à sa première « livraison » de djihadistes emprisonnés en Turquie (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/10/15/le-cer-dit-non/).

La Turquie avait annoncé le 11 novembre dernier qu’elle allait expulser vers la France onze ressortissants français détenus dans ses prisons, et qui ont été membres du groupe terroriste Etat islamique (EI). Jeudi 28 novembre, le ministre turc de l’Intérieur Süleyman Soylu, cité par l’agence étatique Anadolu, a précisé que ces expulsions auraient lieu « tout début décembre« .

Ces onze individus de nationalité française qui vont être expulsées sont quatre femmes radicalisées (qui font l’objet d’un mandat d’arrêt international) et leurs sept enfants. Ces femmes, visées par des informations judiciaires en France pour « association de malfaiteurs terroristes« , avaient, pour certaines, quitté la France et rejoint la Syrie dès les premiers mois de la constitution de l’Etat islamique pour accompagner, rejoindre ou épouser des jihadistes français.

Dès novembre, la Turquie avait commencé à renvoyer dans leur pays d’origine les militants étrangers du groupe Etat islamique qu’elle a capturés. Selon le président turc, Recep Tayyip Erdogan, 1 201 membres de l’organisation terroriste sont détenus dans les prisons turques.

Une preuve de plus du bien fondé et de la lucidité de nos prises de position successives, depuis 2012, réclamant la déchéance de la nationalité française pour tous les islamistes et de leurs familles ayant quitté le territoire français (et dotés de notre nationalité) en vue de satisfaire leur rêve de djihad au Proche-Orient. S’ils n’étaient plus Français, nous n’aurions pas à accepter leur retour. Résumons-les, une fois encore :

1/ Nous étions opposés au fait de multiplier les obstacles au départ pour le djihad en Irak et en Syrie (voire ailleurs) de tous les musulmans prétendument Français car nous pensions que beaucoup d’entre eux finiraient leurs jours sur place et ne reviendraient donc jamais. La suite de l’histoire nous a donné en grande partie raison. En revanche, nous réclamions l’interdiction formelle d’accepter le retour de ceux qui auraient pu échapper à la mort au combat, ajoutant à cela l’exigence de déchéance de la nationalité française pour tous afin de justifier davantage encore le refus de leur retour;

2/ nous demandions également que tout lien prouvé avec les organisations islamiques terroristes, de quelque nature qu’il soit, y compris sur le territoire national sans expatriation, soit sanctionné par une peine de RELEGATION (à défaut de la déchéance de nationalité et du renvoi vers les pays d’origine lorsqu’ils s’avèrent – pour le moment – trop compliqués), afin de rendre impossible toute récidive comme tout passage à l’acte de ceux qui se radicaliseraient. Nos publications sur ces sujets, dans les pages de notre blogue, sont innombrables et facilement consultables grâce à notre moteur de recherche;

3/ en ce qui concerne précisément la déchéance de la nationalité française, rappelons à tous ceux qui croient encore aux bobards que leur racontent les criminels qui nous gouvernent, que la France n’est, en réalité, pas liée par le moindre engagement international concernant la déchéance de nationalité ! Car, si la France a bien signé un certain nombre de conventions de l’ONU, notamment celles de 1954 et de 1961 sur les apatrides, elle ne les a pas toutes ratifiées. Il n’y a donc aucune norme contraignante, à part le code civil, que nous sommes en droit de réviser;

4/ la déchéance de nationalité doit être appliquée automatiquement à tout Français (né ou naturalisé) aussitôt qu’il quitte le sol national pour rejoindre quelque camp terroriste que ce soit. Ceci pour deux raisons. La première est que, dans le cas où le terroriste en question échapperait hélas à la mort dans son combat et chercherait à revenir sur le sol national, il y serait définitivement étranger et interdit de séjour. La seconde est plus fondamentale encore et ne saurait être niée par ceux-là mêmes qui s’y réfèrent si souvent : l’engagement de tout Français dans un mouvement terroriste est, par nature, un acte de guerre contre notre pays et  contraire à toutes les valeurs spirituelles et humanistes qui fondent notre civilisation et scellent notre culture commune. Cet engagement est donc incompatible avec l’appartenance à notre communauté nationale et la déchéance de nationalité en est le prix.

Au lieu de quoi, le gouvernement actuel de la République se trouve aujourd’hui contraint de rapatrier des centaines de traîtres aux racines et aux valeurs de la France qui, « judiciarisés » ou non, constitueront toujours un danger considérable pour notre pays et nos compatriotes.

Il portera durablement la responsabilité des exactions et des crimes qui ne manqueront pas d’être commis au nom de l’islam sur notre territoire.

Le 28 novembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

Une Réponse to “Vous n’aurez plus que quelques jours à patienter…”

  1. Hervé J. VOLTO à 9:35 #

    Le problême étant de la plus grande importance, il conviendrait de

    1. créer un organisme de contrôle des frontière et de contrôle de populations étrangères (à l’image du service des douannes, à renforcer, regrouper certaines compétances aujourd’hui Police de l’Air et les Frontières, les Renseignements Territoriaux (ex-Renseignements Généraux), la DGSI et les Douannes volantes, avec mission de rendre les fontières étanches à l’immigration clandestine et de controler les étrangers présents sur le territoire national)

    2. redonner aux RT (ex-RG) leurs compétances en matière de contrôle politique,

    3. placer la lutte anti-terroriste sous le contrôle de la DGSI

    3. renforcer la notion de Secret Défense.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :