Qui sème le vent récolte la tempête mais qui cultive la lâcheté récoltera la guerre civile.

25 Déc

Des violences ont éclaté lundi 23 décembre, vers 21 heures, dans le quartier de la Blaquière, à Grasse (Alpes-Maritimes). Une cinquantaine de jeunes ont scié des caméras de surveillance avant de lancer des pétards et des projectiles sur les forces de l’ordre qui intervenaient, relate France Bleu Azur. Plusieurs feux ont été allumés et du mobilier urbain a été détruit. 

C’est bien fait ! S’ils étaient systématiquement déchus de la nationalité française à chacune de ces occasions puis renvoyés sur les terres de leurs ancêtres, nous n’en serions pas là.

De source policière, les caméras gênaient la livraison d’un important stock de stupéfiants…. La brigade anticriminelle (BAC) et les renforts départementaux ont mis plusieurs heures avant de ramener le calme, un peu après minuit. Aucun blessé n’est à déplorer. Les forces de l’ordre n’ont évidemment pu procéder à aucune interpellation.

« Il faut remarquer la force avec laquelle ces jeunes cagoulés sont sortis et s’en sont pris à nos collègues qui, une fois de plus, ont fait preuve d’un extrême professionnalisme parce que cela aurait pu tourner au vinaigre », relate Laurent Martin de Frémont du syndicat UNITE SGP-Police ce mardi matin sur France Bleu Azur. « Ce sont des scènes de guerre que l’on voit se développer un peu partout en France« , assure Laurent Martin de Frémont qui souligne le professionnalisme de ses collègues : « Ils ont parfaitement maîtrisé la situation, il faut rappeler qu’il n’y a pas eu de blessé du côté des forces de l’ordre ».

Faut-il donc, une fois encore, rappeler la méthode qu’il convient d’appliquer à ces racailles dans leurs cités pourries ? Alors, la voici :

1/ la peine de mort…incompressible (!) pour tous les trafiquants,

2/ vider intégralement les banlieues de nos villes, hauts lieux de ces trafics, de tous les trafiquants et selon la méthode que nous avons déjà souvent indiquée. Il faut les nettoyer comme nos soldats savent nettoyer une kasbah :

  •  bloquer toutes les voies d’accès et de sortie par des barrage, comme en temps de guerre,
  • y pénétrer par la force car il n’y a pas d’autre moyen,
  • les vider de tous leurs trafics, rue par rue, immeuble par immeuble, cave par cave,
  • mettre à terre toutes les « barres » et autres « tours » non seulement insupportablement laides mais qui en sont aussi les sanctuaires impénétrables,
  • mettre aux fers tous les délinquants qu’on ne manquera pas d’y trouver ; le bagne et des camps de travail feront parfaitement l’affaire,
  • renvoyer chez eux manu militari tous les illégaux et organiser (vraiment) la remigration du reste. »

Le 25 décembre 2019.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

5 Réponses to “Qui sème le vent récolte la tempête mais qui cultive la lâcheté récoltera la guerre civile.”

  1. didier frelon décembre 25, 2019 à 11:55 #

    Pardon, vous oubliez la 1ère étape: neutraliser les éléments dans les médias complices qui encouragent le chaos et entretiennent la « culpabilité » de ceux qui « osent » se défendre. Sinon toute action vigoureuse et légitime sera systématiquement « dénoncée » par ces « bien-pensants » qui polluent les esprits de la masse de nos faibles compatriotes télélobotomisés.

  2. Hervé J. VOLTO décembre 26, 2019 à 4:30 #

    Un général Gorgelin pourrait être plus utile à aller dans les banlieues « la leur fermer » plutot qu’em… poisnner de petits architectes qui ne font que leur boulot en nous disant qu’il est posssible de reconstruire Notre Dame AL’IDENTIQUE.

    ce qui manque, c’est la volonté politique

    BANLIEU 13

    ET

    BANLIEU 13 ULTIMATUM

    Ce qu’il faudrait, c’est mettre un terme à la Régence Républicaine et vider les banòlieues de tou les leur habitants, chaines aux pieds

    Mais là, je rêve peut-être un peu

  3. Hervé J. VOLTO décembre 26, 2019 à 4:41 #

    Pardon…

    Mtter fin à la Régence Républicaine et faire évacuer les zonards chaines aux pied

    Vu par les américains

  4. Hervé J. VOLTO décembre 26, 2019 à 4:45 #

    Il existerait un plan d’assault de l’Elysée chez les focntionnaires des RT (ex-RG), mais ce n’est pas sur qu’il serait facile pour des commendos entrainés de le mettre en application ausi facilement que dans la band annonce du film.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :