Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Et pourtant le vaccin contre la coqueluche existe !

26 Déc

Maladie parfois sévère, la coqueluche peut être heureusement évitée par un vaccin spécifique capable d’immuniser contre des bactéries du genre bordetella.

Mais, hélas, il n’y a pas de vaccin capable d’empêcher les coqueluches des médias et des milieux intellectuels pervers de sévir et de détruire la santé. Surtout lorsqu’il s’agit de celle des enfants et des adolescents…

C’est ce que nous avouent enfin, dans la foulée du mouvement « balance ton porc« , quelques unes de ces victimes qui permettent ainsi et aussi de délier quelques langues restées jusqu’ici muettes.

C’est tout ce que raconte Vanessa Springora, dans « Le Consentement« , un récit terrifiant qui révèle à la fois les prédations sexuelles d’un ci-devant écrivain qui eut son heure de gloire, grand pédophile devant l’éternel, mais aussi protégé des intellectuels et autres médiacrates germanopratins. À vomir.

Une forme sévère de coqueluche qui, pour avoir été encensée et cajolée par tout ce que ces milieux pourris de gauche sont capables d’imposer aux naïfs, n’en fut étonnamment pas moins reconnue comme des leurs par quelques personnages sibyllins animant les ondes de…Radio Courtoisie.

S’il est un domaine qui réconcilie tout le monde, c’est bien le c.. !

Le 26 décembre 2019.

Du Plessis

6 Réponses to “Billet d’humeur du sieur Du Plessis : Et pourtant le vaccin contre la coqueluche existe !”

  1. Paul-Emic décembre 26, 2019 à 10:44 #

    J’ai toujours été étonné qu’il ait été encensé sur Radio Courtoisie par certains patrons d’émission, surtout qu’il ne s’est jamais caché de ses travers.

    • conseilesperanceduroi décembre 27, 2019 à 7:49 #

      Interrogez-vous sur les « travers » de ces patrons d’émission…

      • Paul-Emic décembre 27, 2019 à 11:36 #

        je n’ai ni les moyens ni l’envie d’enquêter sur leur vie privée, mais c’est une question légitime

      • conseilesperanceduroi décembre 27, 2019 à 12:39 #

        Il est en tout cas facile de les retrouver grâce au moteur de recherche du site « les carnets de courtoisie« , mot-clé « Gabriel Matzneff« . Ils ne sont pas très nombreux mais volontiers récidivistes, sur plusieurs années ! Comme Bernard Pivot d’ailleurs qui reçut SIX FOIS ce personnage dans son émission Apostrophe…

  2. MA Guillermont décembre 26, 2019 à 10:50 #

    On n’imagine pas à quel degré de déviations sexuelles et de perversions morales , ces très jeunes filles ont été exposées !

    Dans le vaste domaine de la pathologie sexuelle , dans le cadre de ses déviances , dans l’échelle de ses complicités flagrantes ou masquées se révèle l’arrogance du personnage G .Mazzner !
    Pauvre salopard , la limite fatidique est atteinte , quelques mots suffisent à démolir une « brillante  » carrière clôturée par une fin lamentable !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :