Ce soir consacrez-vous à votre famille ou à vos amis.

31 Déc

Mardi 31 décembre à 20 heures, Emmanuel Macron, président de la République, adressera ses voeux à la nation.

N’espérez rien. Ce sera une fois de plus une somme de mensonges éhontés sur l’année écoulée et de promesses factices concernant l’année à venir.

Le Conseil dans l’Espérance du Roi vous suggère de montrer que vous ne tolèrerez plus ni les uns ni les autres. Et, pour ce faire, un geste simple suffit : éteindre votre téléviseur et/ou votre poste de radio pendant toute la durée de son intervention.

Vous vous épargnerez un spectacle aussi affligeant que révoltant en même temps que vous montrerez votre désapprobation aux sondeurs et autres évaluateurs en tous genres qui en font leur miel.

Et n’oubliez pas que les promesses des hommes politiques de la République n’engagent que ceux qui les écoutent.

Transmettez ce message à tous vos amis et correspondants afin que nous soyons nombreux à exprimer notre rejet du système en place.

Le 31 décembre 2019.

 

3 Réponses to “Ce soir consacrez-vous à votre famille ou à vos amis.”

  1. Hervé J. VOLTO décembre 31, 2019 à 1:59 #

    Ce soir, mon épouse réveillonne avec sa soeur, son beau-frère, notre nièce, son mari et notre petit neveu de 4 ans, votre serviteur devant prendre un tour de nuit de 22 heures à 6 heures du matin dans la zone industrielle de Parme.

    Si j’arrive à ouvrir une bouteille de mousseux italien, genre prosseco -le Champagne Français, c’est pour ma moitié et sa famille !- avec un chauffeur de camion moldave, ce sera un miracle

    -Salut, Priètneï (pononcer Saloute, priètneï) !

    Alors vous savez, le discourt du Président Macron…

  2. Louis Chiren décembre 31, 2019 à 3:00 #

    Un sans-culottes pour sûr, pas un prince, ni même un roi !

  3. Hervé J. VOLTO janvier 1, 2020 à 3:56 #

    Et pendant ce temps là, un Carlos Gosne s’enfui du Japon. Une initiative qui ne souffrait pas l’échec, au risque de retourner directement à la prison de Kosugué. Et qui implique une logistique très sophistiquée où le réseau libanais joue un rôle déterminant. Pour les faux papaiers, on sent la min du Mossad. Pour le travail silencieux et méticuleux, la main de la DGSE. Hollywood peut racheter la trame de l’histoire pour en faire un blok buster à la mode. L’histoire d’un homme secret derrière le grand patron exposé à tous les regards, beaucoup plus ancré à Beyrouth que partout ailleurs, revenu au Liban, pays de son enfance, où il rêve de s’installer…

    C’est peut-être un comme çà qu’il nous faudrait à l’Elysée ! dans l’attente du Roi…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :