Dénoncée depuis sa fondation par le CER : voici à l’oeuvre la barbarisation de nos forces de l’ordre.

26 Jan

Il y aura bientôt huit ans que nous dénonçons les risques de « barbarisation« * de nos forces armées comme de nos forces de l’ordre. Vous trouverez les nombreux articles qui y sont consacrés grâce à notre moteur de recherche (mot-clé « barbarisation« ). Comme vous pouvez vous en douter, aucun de nos responsables politiques depuis mars 2012 n’a eu le courage de nous entendre et d’oeuvrer pour interdire le recrutement de tout candidat issu de l’immigration arabo-musulmane malgré plusieurs alertes précises et confirmées mais maintenues secrètes.

Aujourd’hui, le silence des autorités et de leurs complices des médias ne parvient plus à cacher la réalité. Les langues se délient, les yeux se décillent !

Même la radio d’Etat officielle, France Inter, est contrainte de l’avouer :

LA POLICE EST GANGRENÉE PAR LE RADICALISME ISLAMISTE.

https://www.franceinter.fr/justice/radicalisation-dans-la-police-un-agent-administratif-apparente-a-l-un-des-tueurs-du-bataclan-bientot-radie

https://www.franceinter.fr/justice/106-dossiers-de-policiers-signales-pour-des-soupcons-de-radicalisation-en-cours-de-traitement

Mais la réalité est encore pire qu’annoncée : le nombre de policiers radicalisés est bien plus important quant aux militaires (y compris en Opex)…n’en parlons pas.

Nous ne rappellerons jamais assez que le coup de grâce porté à l’Empire romain, déjà largement mis à mal par des décennies de décadence et de pourrissement, le fut par le recrutement de mercenaires barbares au sein de son armée, sous les auspices de Théodose Ier, dit « Le Grand !« , d’abord aux confins de l’empire puis dans toutes les légions.

De même que nous ne rappellerons jamais assez que, lorsque viendra, chez nous, le temps inévitable de la guerre civile raciale et culturelle, nous ne disposerons plus des moyens militaires ni de maintien de l’ordre pour assurer la protection de nos compatriotes ni la sauvegarde de notre Civilisation.

Alors, la France disparaîtra de ne pas avoir voulu entendre nos mises en garde.

Le 26 janvier 2020.

Pour le CER, Jean-Yves Pons, CJA.

* Barbarisation : https://fr.wikipedia.org/wiki/Armée_romaine_tardive#La_ »barbarisation »_de_l’armée_romaine

2 Réponses to “Dénoncée depuis sa fondation par le CER : voici à l’oeuvre la barbarisation de nos forces de l’ordre.”

  1. Hervé J. VOLTO janvier 27, 2020 à 2:19 #

    C’est une information révélée par nos confrères de France Inter
    https://www.franceinter.fr/justice/radicalisation-dans-la-police-un-agent-administratif-apparente-a-l-un-des-tueurs-du-bataclan-bientot-radie

    -Un agent refusait d’être dans un bureau avec des femmes, Nous révèle un commissaire de police. Il demandait à se retirer pendant une heure pour faire sa prière, il portait une trace sur le front quand il revenait. On a su très vite qu’il fréquentait deux mosquées très rigoristes du département.

    Tout a basculé quand :

    -Un jour, explique le commissaire de police en poste dans le 93 au moment des faits, alors qu’il était à l’accueil, il n’a pas fait remonter comme il aurait fallu un signalement sur un possible départ en Syrie.

    Après enquète interne, ils se sont apperçut que, non seulement le policier incriminé signalé pour radicalisation, mais en plus il s’avère être apperenbté à l’un des tueurs du Bataclan !

    Un haut gradé témoigne de son embarras auprès de France Inter :

    -À part un signalement, on ne sait pas ce qu’on peut faire. Est-ce que l’on peut vraiment suspendre un policier parce qu’il est musulman ? Mais peut-on prendre le moindre risque dans une profession comme la nôtre ?”

    Un bon résumé de la problématique.

  2. Hervé J. VOLTO janvier 27, 2020 à 2:20 #

    C’est pour tenter de répondre à ce genre de situation particulière qu’a été adopté l’article 114.1 du code de la sécurité intérieure. Il permet de s’appuyer sur des enquêtes administratives pour des soupçons, y compris dans la sphère privée, de radicalisation religieuse qui entrerait en contradiction avec les valeurs républicaines et l’exercice de certaines fonctions dans la police ou la gendarmerie.

    Encore faut-il que le pouvoir en place adopta des mesures. En Italie, la loi prévoit que les signalés comme radicalisés sont automatiquement explusès du territoire…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :