Billet d’humeur du sieur Du Plessis : le milieu (le mot n’est pas trop fort) du cinéma français.

29 Jan

Il y a longtemps que nous dénonçons le copinage des milieux culturels et, en particulier, cinématographiques de notre malheureux pays avec la racaille de nos banlieues. Les exemples dans ce domaine ne manquent pas, en particulier au sein de  » l’Académie des Césars  » où règne déjà la dhimmitude et les apôtres de l’immigrationnisme. Souvenez-vous du scandale des films Entre les murs ou La Cour de Babel -mais il y en eut d’autres –  (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2014/03/14/24130/).

Et voici que l’on nous confirme aujourd’hui les innombrables « nominations » aux prochains Césars du film sur nos banlieues les plus malfamées, de Ladj Ly, intitulé pompeusement « Les Misérables » (https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/11/12/ils-nous-ont-deja-fait-le-coup/) et dont la presse nous dit que  » Récompensé par le prix du jury à Cannes et de trois prix lumières de la presse internationale, ce long métrage, qui raconte l’histoire d’une bavure dans une cité sensible de Seine-Saint-Denis, est attendu dans plusieurs catégories, dont celle du meilleur film…Ni plus ni moins.

Mais tenez-vous bien. Ce n’est pas fini car voici que l’on nous annonce un nouveau scandale cinémato-racaillesque avec l’interpellation et l’incarcération…à Marseille de Dylan Robert, César 2019 du meilleur espoir masculin pour le film Shéhérazade ! 

Ce brillant acteur choisi dans les quartiers pourris de la Cité phocéenne a été écroué dans le cadre de l’enquête sur le braquage d’un restaurant en 2018, a-t-on appris lundi 27 janvier d’une source proche du dossier confirmant une information de La Provence.

Dylan Robert et Kenza Fortas

L’acteur marseillais de 19 ans a été arrêté dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour vol avec arme et association de malfaiteurs à la suite du braquage d’un restaurant le 25 octobre 2018, a précisé cette source.

Dylan Robert avait connu la notoriété en mai 2018, lors de la présentation de Shéhérazade au Festival de Cannes. C’est donc après sa montée des marches cannoises et après la sortie du film sur les écrans français, en septembre 2018, que ces faits ont eu lieu, le succès lui étant peut-être monté à la tête. A moins qu’il s’agisse de comportements ataviques…

Quelques mois plus tard, en février 2019, il recevait…le César du meilleur espoir masculin, alors que sa partenaire du film, Kenza Fortas, elle aussi marseillaise, était couronnée meilleur espoir féminin.

Depuis Shéhérazade, l’acteur a tourné plusieurs courts-métrages ainsi que dans Vampires, une série Netflix bientôt sur les petits écrans.

Incurables !…

Le 29 janvier 2020.
Du Plessis

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :